Désinformation:Une interpellation musclée suscite la polémique

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Une interpellation musclée suscite la polémique

De notre envoyé spécial  Marie Irène - ‎le 4 décembre 2008

Souain-Perthes-lès-HurlusFrance — L'ex-directeur de la publication du site Arkorpedia, le journaliste Bob Arkor, a fait l'objet d'une arrestation particulièrement brutale à son domicile vendredi matin avant d'être mis en examen suite à une plainte déposée par le politicien Antoine Pinay, décédé en 1994, concernant des commentaires laissés sur le site en 1962.

Pour revenir sur cette affaire complexe :

En 1962, un visiteur anonyme du site Arkorpédia émet un commentaire particulièrement critique sur la page de discussion de l'article "réconciliation franco-allemande" :

Comment ce monsieur Konrad Adenauer ose-t-il se permettre de mettre les pieds en France après le tort subi par notre pays ? Veulent-ils nous envahir une fois de plus, les Boches, avec l'aide de ces Messieurs de la Politique ;( ? Je ne soutiens pas du tout la décision de Môssieur De Gaulle de se rendre lui-même à Bonn pour ratifier cette union contre nature, l'amitié franco-allemande, quelle blague ! Que dire de plus d'un "général" qui avait su s'entourer entre autres de Monsieur Pinay, lui-même décoré de la Francisque du Maréchal Philippe Pétain ? Après le passage au nouveau Franc et la perte de la Tunisie, que nous réserve cette sinistre équipe d'affreux drilles ??? Je suis NRV X(

~~Bubu78, 3 septembre 1962, 13:47 (UTC)

Antoine Pinay, l'ancien ministre retiré de la vie politique depuis 1960, décide de saisir l'ORTF afin de faire condamner le site hébergeur car il s'estime diffamé par les propos tenus. En ces périodes de troubles et de tension internationale, la plainte de monsieur Pinay n'est pas immédiatement traitée par le fonctionnariat, et devra attendre le mois de novembre 2008 pour être prise en compte par une magistrate, la juge Josiette Pourriel, soit douze ans après la mort d'Antoine Pinay, et trente-huit ans après celle du général de Gaulle.

A six heures du matin le 28 novembre, la police, munie d'un mandat d'amener, fracture la porte du domicile de Bob Arkor, provoquant immédiatement le décès par crise cardiaque de Bettina O'glougl, la vieille nounou Noire qui veillait sur le petit Bob depuis sa naissance, et avec laquelle il avait construit sa vie par commodité. "Vous me devez une vieille nounou Noire !" lance Bob aux forces de l'ordre, ce qui manifestement met en colère les garants de l'ordre public, qui le menottent à un radiateur avant de lui mettre des coups de rangers dans le visage et de lui raser le crâne avec un économe. Puis Bob Arkor est attaché par du fil barbelé au porte-caravane d'une voiture de Formule Un, traîné au poste de police sur plusieurs kilomètres à vitesse maximale, déshabillé et fouetté avec une guirlande de Noël, avant que le médecin de la police n'introduise des scolopendres dans son anus et prenne des photos du ratage de sa circoncision pour les publier sur le site Anomalies Amusantes de la Science.

Après 98 heures de garde-à-vue, le journaliste porte plainte pour homicide involontaire, maltraitance, coups et blessures, viol, cruauté envers les animaux et atteinte à la dignité des Droits de l'Homme. Le syndicat de police Alliance Ethnik, par la voix de son porte-parole Olivier Marchal, conteste la version de l'homme de presse : "Il raconte des craques ce petit narvalo. Il veut se la jouer poissard à la manque mais Bibi l'a bien dans l'colimateur, et c'est pas en chouinant pour un coup de bottin en travers de la galouze comme un lapin de six semaines que pépère va m'faire avaler sa couleuvre, aussi vrai que c'est pas un micheton à la coule qui va m'dire où je dois poser ma pêche."

Des propos pour le moins énigmatiques qui soulèvent une grande question : jusqu'où peut-on raconter des conneries pour rigoler sur Internet sans se faire emmerder dans la vraie vie ? Une bien vaste problématique, à laquelle les Chinois semblent avoir trouvé réponse.

   _____
  /     \
//       \\
d -=   =- b
 \  ___  /
  \_____/
ROFLMAOZEDONG dit :
TOI DIRE DES CONNERIES SUR INTERNET ? TOI MOURIR !



Yue-Minjun-Execution.jpg

La fin de la Désencyclopédie, avec l'éxécution de ses administrateurs - Œuvre d'anticipation de Yue Minjun, 2008


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia