Désinformation:Un Thalys Amsterdam-Paris évacué après qu’un passager se soit rué vers les toilettes : Mc Donald's suspecté d’avoir commandité l’opération

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Un Thalys Amsterdam-Paris évacué après qu’un passager se soit rué vers les toilettes : Mc Donald's suspecté d’avoir commandité l’opération

De notre envoyé spécial  Bazoumboy Deluxe (discussion) - ‎le 20 septembre 2015

RotterdamPays-Bas — Selon nos sources fiables et impossible à révéler ici pour cause de hontologie journalistique, le nouvel attentat perpétré dans le Thalys aurait été fomenté par la multinationale Mc Donald's.

Ronald.JPG

Quoi, tu n'aimes pas mon big mac ? Si tu ne le termines pas, tu auras affaire à moi !

En effet, c’est bien à la suite de l’ingestion d’un big mac en gare de Rotterdam, que son malheureux consommateur aurait subi des crampes intestinales insupportables. Il aurait alors essayé de se précipiter vers les toilettes les plus proches mais, au vu de la file d’attente démesurément longue, sans doute résultante d’autres clients de cette chaîne de restauration terroriste, il se serait rabattu dans un éclair de lucidité sur les toilettes du premier train à sa portée. Il aurait ensuite passé trois heures à se vider les tripes secouées de spasmes incessants, sans même se rendre compte que le train avait démarré.

Alertés par l’odeur nauséabonde qui filtrait de la porte des toilettes, les passagers ont immédiatement suspecté la présence d’un individu d’origine sud-méditerranéenne, préparant un mauvais coup : vol de savonnette, du miroir ou du papier toilettes, que sais-je encore, on ne sait pas ce qu’il y a dans la tête de ces gens-là. La brigade d’intervention anti-terroriste, après avoir fait exploser la porte des toilettes, a réussi à appréhender le criminel alors qu’il était toujours en train de commettre son forfait. Le procureur qui s’est saisi de l’affaire a déclaré qu’il allait poursuivre l’individu pour « non-remise d’un endroit dans l’état dans lequel on aurait aimé le trouver ».

Le directeur du restaurant Mc Donald sera co-inculpé comme étant à l’origine de l’attentat. Pour l’instant, ce dernier plaide l’absence de volonté de nuire : « C’est vrai qu’on n’aurait pas dû lui donner ce big mac fabriqué l’avant-veille. Cependant, il est fort connu que l’hygiène et les habitudes alimentaires qui ont cours dans les pays dont semblait être issu notre client laissent fortement à désirer et ont pour effet de fortifier l’estomac et de le rendre beaucoup moins sensible au genre de désagréments qu’il a subi. A l’avenir, nous promettons de vérifier la nationalité de nos clients afin d’éviter que cette malheureuse inadéquation entre le produit et son consommateur ne se reproduise. »

Partage sur...
wikia