Désinformation:Suites de l'affaire de Frite-sur-Glanes

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Suites de l'affaire de Frite-sur-Glanes

De notre envoyé spécial  Jean-Guy - ‎le 7 février 2008

Frite-sur-Glanes, Creuse, France — On vous en parlait l'autre jour ; en voici les suites.

Après de longues heures d'interrogatoire, l'infirmier qui avait sauvagement sodomisé un pensionnaire de la maison de retraite de Frite-sur-Glanes a finalement avoué les faits, clamant cependant avoir utilisé du lubrifiant. Dépéchés sur place, les experts de la police scientifique de Lausanne ont déclaré avoir découvert des traces d'huile d'olive dans le rectum de la victime.

L'infirmier a donc été condamné pour excès de vitesse. Soulagement pour la famille du retraité, qui déclare qu'il faut "éradiquer de la surface de la Terre toutes les personnes qui utilisent de l'huile d'olive non-bio".

Partage sur...
wikia