Désinformation:Solution au problème lycéen !

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Solution au problème lycéen !

De notre envoyé spécial  Iki Oloj - ‎le 23 mai 2008

ParisSarkozye, France — Exclusif : Un haut fonctionnaire sous couvert d'anonymat nous dévoile en exclusivité la solution trouvée par le gouvernement pour mettre fin au problème lycéen !

En exclusivité pour vous, lecteurs mes amours, une de nos envoyés spéciale dans les ministères, blondes et physiquement très intelligente (au moins énarque !), a recueilli les confessions d'un haut fonctionnaire français qui déclarait, je cite, avoir "trouvé la solution finale", et bien sur l'idée viendrait donc de "nouveaux-amis-démocrate-chinois", et de manuels d'histoire concernant les années 30. "Pour mettre fin au problème lycéen, mettons fin aux lycéens" déclarait il, et en rajoutant si fier "A l'heure actuelle il serait encore mal vu de le faire au sens propre du terme, mais si l'on supprime les lycées et que l'on met les jeunes et les profs dans les usines, moi je vous garantis une croissance en Bé-Ton !"

Ainsi donc c'est avec une fierté non négligeable que, dès que notre envoyée spéciale dans les ors de la république aura fini son enquête, que nous pourrons vous présenter en exclusivité le Grand Plan de Sauvetage de l'Economie Française, dont les mesures phares sont la suppression de l'éducation nationale et la reconversion etablissements scolaire en usine, et des enseignants en contre-maître. "La loi française nous interdit de faire travailler ces jeunes contre salaire, ils travailleront donc gratuitement, ce n'est donc pas un effet d'annonce" annonçait tout excité ce haut fonctionnaire a notre lubrique enquêteuse, "J'ai sauvé l'économie française !, il ne reste qu'a savoir si ce sera des usines d'armement pour travailler à envahir la Suisse, ou des usines agro-alimentaires de pommes de terre pour attaquer la Belgique sur le domaine de la Frite et le Canada sur la Poutine!"

Ainsi donc français, française, rassurez vous donc, les rues seront a bientôt de nouveau sures, la croissance au rendez-vous, et nous tiendrons une ancienne promesse. Et le Quebec sera libre ou ne sera pas !

Partage sur...
wikia