Désinformation:Rebondissement dans l'affaire des caricatures, l'Europe menacée

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Rebondissement dans l'affaire des caricatures, l'Europe menacée

De notre envoyé spécial  Psychoparten - ‎le 27 mars 2008

Monde — On se souvient de la polémique qu'avait suscitée la publication de dessins de Pikachu avec la moustache d'Adolf Hitler. Des mois de manifestations anti-occidentales s'étaient ensuivis parmi les pays pokéfans. Eh bien, cette polémique a ressurgi hier, après une nouvelle publication de ces caricatures dans Charlie Hebdo. Le rédacteur en chef du magazine a tenu à préciser qu'il n'était "aucunement poképhobe", mais que "les Français ont le droit de connaître les dessins qui ont suscité la controverse, car l'information est un droit, même si je n'approuve pas personnellement le message diffusé".

Pika.jpg

L'image incriminante_la partie choquante a été floutée

Quant aux réactions probables, il a affirmé qu' "elles ne m'inquiètent pas, en tout cas pas au point de renoncer à cet article. De toute façon, il faudra que les pokéfans respectent les valeurs de la démocratie française, dont la laïcité et la liberté d'expression."

Ce n'était peut-être pas le bon moment pour publier les caricatures. En effet, les tensions religieuses s'étaient accentuées la semaine dernière après que l'intellectuel belge Jean-Claude Van Damme ait déclaré : "Les Pokémons, ils ont peut-être des yeux et des bras pour la plupart, mais ils sont moins aware que les plantes". Si ces déclarations sont loin de faire l'unanimité, force est de constater que les terroristes pokémaniaques sont de plus en plus détestés dans le monde occidental.

Et ce n'est pas la nouvelle vidéo de Sacha qui va calmer le jeu. Le maître du groupuscule Plateau Indigo y déclare "L'Europe doit s'attendre à la furie de tous les fidèles serviteurs de Pikachu. Les pays européens, notamment la France et Andorre, ont multiplié les provocations afin de détourner les pokéfans du vrai chemin".

S'il désapprouve Sacha, le maître Pokémon Pierre, réputé proche des pokémaniacs, ne mâche pas ses mots : "La France n'en est plus à une provocation près envers les pokéfans. Il y a d'abord eu la loi qui, sous couvert de protection de la liberté de culte, ciblait clairement le port du T-shirt Pokémon, pourtant une obligation religieuse. Puis Nicolas Sarkozy a prétendu qu'on attachait une Game Boy au clitoris de nos filles et qu'on égorgeait les Miaouss dans notre baignoire... Et maintenant ça... Trop c'est trop".

Au contraire, la maîtresse Pokémon Ondine a une vision plus modérée "Si les caricatures étaient de mauvais goût, je ne conteste ni le droit de les diffuser, ni la laïcité à la française." Selon elle, le problème est ailleurs : "D'abord la loi de 1905 est trop stricte, ce qui fait que les lieux de prière pour les pokéfans sont en nombre insuffisant. Ensuite, des difficultés d'intégration se présentent car notre religion est méconnue. Il est normal, par exemple, que les non-pokéfans ne comprennent pas qu'on doive rester chez nous pour regarder la série TV, au lieu d'être au travail ou à l'école. Il faut contrer ces préjugés".

Des paroles d'une grande sagesse...En tout cas, la communauté pokéfane n'a pas fini de faire la une de l'actualité.


Icône religion.svg  Portail de l'Irreligion

Cet article mérite-t-il un badge Pokémon?
 
81
 
50
 
20
 
10
 
19
 
13
 

Ce sondage a été créé le mars 27, 2008 14:18 et 193 personnes ont déjà voté.


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia