Désinformation:Qui est G-r€m5t@r

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Qui est G-r€m5t@r

De notre envoyé spécial  χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or.png - ‎le 30 novembre 2012

New Londres, Alll over the web — 

Qui est G-r€m5t@r ?

Vous ne le savez pas ? La sencyclopédie se charge pour vous d’enquêter sur celui qui est en passe de devenir : LE SUJET DE CET ARTICLE. Et ça, c’est la célébrité assurée...ou pas.

Votre reporter préféré est comme vous : il ne lit que du journalisme intelligent avec des idées, pour arrêter demain la guerre en Palestine ou trouver la définition du pouvoir d’achat, par exemple. Il suit la vie des hommes politiques, de Hollande à DSK en passant par Nafissatou Dialo, et bien évidemment arpente Google avec des mots-clés stratégiques, comme « Zlatan Ibrahimovic » ou « antisémite », à la recherche du scoop, de l’exclusivité.

Lady-Gaga-recyclage.jpg

Cette désinformation est dédicacée à Lady Gaga, qui contribue à rendre le monde moins meilleur.


La question du jour : qui connaît G-r€m5t@r ?

Searchtool.jpg Pour que cette page ne s’ajoute pas d’elle-même aux 760.000 résultats retournés par le moteur de recherche à l’appel de son nom, nous avons choisi de travestir G-r€m5t@r (il n’y verra aucun inconvénient, il se travestit normalement lui-même en mec à poil) en l’écrivant de manière à berner le robot référenceur de Google. Attention G-r€m5t@r, l’anonymat te guette.


Afin que nos lecteurs n’incrémentent pas non plus le PageRank des autres sites qui en parlent en lançant une recherche, comme ils le font pour l’auto-fellation ou l’adresse du bungalow des Anonymous, il est impératif que tout ce qu’il est possible de savoir à son sujet soit réuni ici. Il n’y aura aucun lien externe susceptible d’apporter plus de notoriété à cet individu.


D’où vient ce pseudonyme ?

Ce pseudonyme est astucieusement composé des racines « G-r€m », pour Jérémy, et de « 5t@r » pour le but qu’il s’est fixé dans la vie : devenir une star ! Il est généralement écrit sans fioritures, en adjoignant les deux mots épelés dans un franglais épuré correct, pour donner le plus beau nom du monde, loin devant lionelstar ou même jeanlouisstar.

Searchtool.jpg Nous venons d’apprendre à l’instant que G-r€m5t@r, notre pseudopseudonyme fait maison, retourne 780.000 résultats sur Google, soit 20.000 de plus que son pendant intellectuel. C’est un bon début.


GSgoogle.jpg

Le vrai G-r€m5t@r ne bat le faux que de quelques centièmes de secondes. Pour le reste : j'ai créé un monstre...

Mais une star dans quel domaine

Poser la question, c’est déjà en soi faire preuve de sénilité : G-r€m5t@r n’est pas une star dans un domaine en particulier, NON, ça c’était avant ! Lorsqu’un chanteur chantait des chansons, ou qu’un écrivain écrivait un livre…bref, lorsque le Monde cantonnait à des étiquettes des personnes que tout le monde savait exceptionnelles. Avec G-r€m5t@r, finies les étiquettes ! !
Ses capacités en font un caméléon de la célébrité : il peut se mettre nu sur le plateau de Jean-Marc Morandini comme sur celui de Tout le Monde en Parle ; il est capable d’interviewer à brûle-culotte la femme de sexaffaires Paris Hilton, d’enchaîner avec le polyentrepreneur Michael Vendetta et de finir par les chercheurs au CNRS de Secret Story 1 à 5. G-r€m5t@r est un homme comme tout le monde, mais avec un truc en plus en moins : la honte. Débarrassé de ce poids affreux, il est aujourd’hui la coqueluche.
Oh, pardon, la coqueluche des jeunes sans identité.


Pourquoi se diversifie-t-il autant ?

Quelle question ! Pour montrer l’étendue de son talent !


C’est quoi le talent ?

Le talent, c’est un truc qu’a G-r€m5t@r à foison ! Il faut le répéter : il peut tout aussi bien enlever ses vêtements que soutenir une conversation avec une vedette de téléréalité, marcher dans la rue que rester assis sur un type ou une chaise, écrire son skyblog que réciter, de tête, des pans entiers de ce même skyblog.
Faut-il préciser qu’il sait tout faire et que cette liste n’est pas exhaustive ? Non, je ne crois pas, non.


Comment en est-il arrivé là ?

On le dit souvent sur la sencyclopédie, pour toutes les catastrophes, mais G-r€m5t@r est de la faute à la société. Pas de la faute au sens pénal du terme, mais au sens moral : dans la société d’aujourd’hui, les gens n’ont pas le moral.
C’est dans ce contexte de crise qu’est né Jérémy, dont le but dans la vie s’est très vite orienté vers le fait de ne pas se suicider tout de suite.


Au début enfant extraordinaire, il est devenu avec le temps un adolescent hors-norme et enfin un adulte exceptionnel. Un parcours très classique qui à l’image de l’ENA ou de Polytechnique, forme les grands hommes d’hier (ou d’avant-hier, pour le cas Giscard d’Estaing) et de demain.


Où s’arrêtera-t-il ?

Nul ne le sait. Pour le moment aucune loi n’empêche quelqu’un de faire n’importe quoi. À l’heure de l’Ipad, de Monsanto et des Chinois, la bêtise individuelle n’en finit pas de s’accroître, à tel point que le module Curiosity vient de nous envoyer une photo d’elle visible de la lune. G-r€m5t@r est devenu un symbole qu’on suit, une idole qu’on admire, une iCône qu’on suce…il ne peut désormais s’arrêter.

Même s’il le voulait.

Car on ne peut aller contre son destin, même si ce dernier est facétieux et conduit à regretter à 60 ans des photos de soi prises à 19 avec un chandelier dans le cul et posant pour VSD.


G-r€m5t@r, attiré par une alerte Google paramétrée sur toutes les orthographes de son pseudo, désire conclure :

Je voudrais remercier la sencyclopédie pour me donner l’occasion de parler de moi. Je n’ai pas tout compris, mais j’aime qu’on parle de moi et c’est vrai que je suis extraordinaire et célèbre ! Je me suis assez fait casser le cul pour ça. Je pense que tout le monde est exceptionnel dans son cœur. Je veux juste être un exemple pour tous ceux qui se disent : je suis exceptionnel, je m’habille avec des habits et j’ai une sexualité, il faut que tout le monde le sache !
GSphoto.jpg


Et désormais toi aussi tu le sais, petit lecteur de la . Tu sais ce qu’il te reste à faire pour glaner la célébrité :


Interviewe des stars, mets toi à poil, chante « il était une fois », achète toi un jacuzzi, proclame haut et fort que t’es plus gay que la raie sur le coté ou qu’un pull en cachemire rose posé sur des épaules, voue un culte à Lady Gaga…


Tu deviendras enfin quelqu’un d’intéressant.

Et tu seras une G-r€m5t@r pour les gens qui t’aiment.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia