Désinformation:Pompiers bulgares, Kadhafi accepte de négocier

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Pompiers bulgares, Kadhafi accepte de négocier

De notre envoyé spécial  Marie Irène - ‎le 11 août 2007

Lybie — Après le succès du kidnapping des infirmières bulgares, qui, rappelons le furent libérées en échange de la construction de centrales nucléaires sur le sol lybien,le chef d'état Muammar Kadhafi récidive en emprisonnant des pompiers bulgares accusés d'avoir incendié la maison de la belle mère de Kadhafi, ainsi que celle du percepteur de Kadhafi et celle de Reporters Sans Frontières à Tripoli. « Bon, on va les condamner à mort », a déclaré le chef suprême, « à moins qu'on ne reçoive un porte avions nucléaire pour y ranger les Rafale que Nicolas Sarkozy nous a promis. »

Le chef d'état français s'est immédiatement indigné de la situation. « Comment ! » a t-il protesté, « ces pompiers bénévoles, qui font partie de Médecins Sans Frontières, de l'Unicef et de la SPA, comment osent-ils perpétrer des actions terroristes contre le régime démocratique lybien ?! »

Nicolas Sarkozy a ensuite tenu à exprimer sa compassion envers Kadhafi, en l'assurant d'une négociation très prochaine. Pour assurer la démocratie mondiale, il envisage donc de nouveaux contrats d'armement avec le colonel, prévoyant de lui fournir avant les Jeux Olympiques de 2012 (date imposée par le lybien) un porte-avion nucléaire, une cinquantaine de Rafale et autant de bombes atomiques.

Kadhafi se déclare satisfait des arrangements à venir. Il invite d'ailleurs Emmaüs à venir pour un grand colloque à Tripoli, parce que, dit-il, il aura bientôt besoin d'un ou deux silos à missile. Martin Hirsch, président d'Emmaüs France, se déclare touché par l'ouverture d'esprit du grand homme.

« Il semble bien que le chef d'état soit enfin devenu fréquentable ! », se réjouissent les Nations Unies. « Mais on se demande quand même pourquoi il tire si souvent des feux d'artifices en direction d'Israël. »

Partage sur...
wikia