Désinformation:Plus de baguettes pour les français

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Plus de baguettes pour les français

De notre envoyé spécial  Squalldu94 - ‎le 25 août 2008

Champigny-sur-Marne, France, France — La France, au nom des droits de l'Homme, a enfin décidé de s'interposer face aux chinois. C'est ainsi que pour la dernière épreuve des JO de Pékin, la finale de Volleyball a opposé les équipes masculines chinoise et française. Alors menée d'un set, l'équipe hexagonale a sorti, sans prévenir, des badges « pour un monde meilleur » tout en sachant que les asiatiques y étaient allergiques.

Ces derniers, occupés à se moucher d'urgence, ont laissé filer les deux sets suivants, donnant une médaille d'or aux, je cite, « fromages qui puent » - propos relevé par HexaTV, lors d'une interview avec le président chinois.

Alors que le pays tout entier se félicite de cet exploit, Pékin a interdit toute exportation de produits de première nécessité supplémentaires vers Paris. C'est ainsi que les baguettes, produit typique des deux pays, ne sont plus distribuées en France. « Et alors, quel problème ? » nous souffle un dirigeant gauchiste. Voilà une question de la plus haute importance, au contraire !

Tout d'abord, cette annonce a secoué l'économie boursière à Paris et Francfort (rappelons que l'Allemagne est le premier partenaire économique de la France : eux importent nos saucissons, nous leurs CD). Par la suite, les indices de Casino Guichard ont baissé jusqu'à 48% à la clôture car ces derniers ne pouvaient plus vendre de menus chinois dans leurs restaurants (bien qu'ils ne le faisaient déjà pas avant), puis Metro AG et Carrefour, qui dès lors ne pouvaient plus fournir les restaurants asiatiques en couverts, sont eux aussi victimes de la chute vertigineuse de leurs valeurs. À cela il faut ajouter la récession mondiale à cause des effets spéciaux rajoutés sur la vidéo de clôture des jeux olympiques. Bref, l'économie française a des inquiétudes bien fondées.

On le savait déjà, la croissance est négative pour le premier trimestre 2008. Eh bien cela ne s'arrangera pas pour le second : en effet, les restaurants asiatiques vont, d'après les estimations du ministère de l'immigration et de l'identité nationale (qui guette leurs gérants avec la plus grande attention), accuser une baisse moyenne de leurs bénéfices de 74%, entraînant la fermeture d'environ 82% d'entre eux.

Outre les restaurants chinois, deux autres secteurs seront au plus mal, cet automne. Premièrement, les bric-à-brac de luxe ne pourront plus offrir à leurs clients des baguettes décoratives. Deuxièmement, les sex-shops qui seront, eux aussi, dans l'incapacité de satisfaire leurs clients avec des baguettes des plus énormes – quoique ça ne peut être un mal, étant donné la mauvaise qualité de certaines (elles avaient même la bougeotte !!).

Lundi prochain, le président de la République se rendra à Pékin chargé de présents (comme il l'a déjà fait, cela marche très bien) afin de redonner un souffle positif aux relations franco-chinoises. Qu'il est loin le temps où la « bravitude » de monsieur Sarkozy nous épargnait, à coup de révérences jusqu'au sol, les foudres de la dictature chinoise !!


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia