Désinformation:PS, les Verts : Fifty Shades of Green

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

PS, les Verts : Fifty Shades of Green

De notre envoyé spécial  B4 - ‎le 11 juillet 2013

France — Hier matin Jean-Vincent Placé, le président d’ Europe Écologie Les Verts (EELV) au Sénat, exprimait au micro de notre consœur de France-Inter, l’accueil en demi-teinte des verts fait à l’annonce des 6 milliards d’Euros de budget consacrés à l’écologie. Pour justifier la ligne de conduite nébuleuse tenue par les verts, il a débuté son discours par « Cela ne se voit pas beaucoup mais je suis normand », et on peut affirmer qu'il n'a pas tort, à la radio ça ne se voyait mais alors pas du tout.


JVP.jpg

C'est peut-être à cause de son accent parisien que JVP ne passe pas pour le normand de souche qu'il est.

On aurait pu penser que l'annonce de Jean-Marc Ayrault aurait enthousiasmée EELV car c'était en quelque sorte faire amende honorable de la part du PS après le limogeage de Delphine Batho. Jean-Vincent Placé a donc tenu à recadrer les choses : « La route de l'enfer est pavé de bonnes intentions et je suis mi-chaud, mi-froid, mi-figue mi-raisin, mi-chien mi-loup, mi-ange mi-démon, mi-essence mi-électrique, mi-tortue mi-ninja, 50% des investissements d'état consacrés à l'écologie, le diable se cache dans les détails et il reste à savoir quelles questions liées à l'environnement vont bénéficier des fonds. Il ne faut pas nous faire prendre des vessies pour des lanternes et nous nous demandons, par exemple, à Europe Écologie les Verts, quand seront clos les dossiers gaz de schiste et centrale de Fessenheim. Quand au limogeage de Delphine Batho, elle n'y est pas allée avec le dos de la cuillère pour faire une omelette sans casser les œufs à Jean-Marc Ayrault et je suis d'accord avec tout ce qu'elle a dit... je n'ai jamais essayé un limogeage, vous croyez que ça fait aussi mal que des pinces à seins ? »


Quitter le gouvernement et briser l'alliance avec la majorité pour trouver une vraie indépendance semble exclu pour les verts. « Vaut mieux un tient que deux tu auras, c'est pourquoi je ne dis jamais femme fontaine je ne boirai pas de ton eau mais paradoxalement nous pensons à EELV qu'avancer, ce n'est pas pédaler avec le guidon du vélo, si vous voyez ce que je veux dire... » a expliqué Jean-Vincent.


Pourtant, on ne peut s'empêcher de noter que EELV s'accroche à cette entente PS/Verts sans laquelle les verts n'existent plus que comme un parti marginal comme par exemple Lutte Ouvrière ou pire... Lutte Ouvrière. Et quand on lui fait remarquer que contrairement à l'ex-Ministre de l'Énergie, Cécile Duflot est en phase avec le programme d'investissement du Premier Ministre, Jean-Vincent Placé répond : « Batho et Duflot, ne naviguent pas dans les mêmes eaux troubles, Cécile est une fanatique de bondage et il n'y a rien étonnant au fait qu'elle tienne à la solidité des lien qui unissent les Verts au PS. Delphine est une provocatrice qui cherche la punition. »


Quand on lui parle de sa récente rencontre avec François Hollande, Jean-Vincent nous rapporte : « Vous savez ce qu'on dit, les Stroumphfs seront toujours bleus et toujours aussi difficiles à orthographier, je ne me suis pas dégonflé, je lui ai clairement signifié que si le budget 2014 du premier ministre ne nous convenait pas, nous ne le voterons pas. Il n'était pas très content, j'en ai encore mal au matricule. Pour me faire pardonner je lui ai fait profiter de ma grande connaissance des préceptes de la sagesse coréenne et lui ai assuré pour le rassurer, que s'il pleut à la Saint-Médard, il pleut 40 jours plus tard mais Barnabé lui coupe l'herbe sous les pieds. »


Quid alors des listes indépendantes des écologiques aux municipales 2014 alors que le mot d’ordre de la majorité est de présenter une gauche unie derrière le PS ? « Oui nous présenterons bien des candidats EELV parce que quand même il faut contenter nos militants qui souhaitent marquer au martinet l'identité du parti EELV mais que nos Maîtr... nos alliés du PS se rassurent, les candidats choisis sont des néophytes qui sont de parfaits inconnus qui n'y connaissent rien en politique. Aucune chance qu'ils siphonnent des voix au PS. Nos Maîtr... alliés seront satisfaits de nous. »


Tout de même lorsque le PDG de VALLOUREC prophétise des semaines à l'avance la marginalisation d'une certaine Ministre de l'Énergie, on ne peux s'empêcher de penser que maintenant que le parti EELV n'a plus vraiment d'utilité pour le PS, il est un pion sacrifiable. « Absolument pas », rassure JVP, « nos Maîtr... camarades du PS ne le permettraient pas. Je dois d'ailleurs me rendre à une réunion avec d’autres sénateurs de la majorité pour échanger sur la loi du préjudice écologique. Je ne voudrais pas être en retard car ça promet d'être aussi bon que de la cire chaude sur les parties génitales »


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia