Désinformation:Nouvelles découvertes sur le vide

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Nouvelles découvertes sur le vide

De notre crâne savant  Thaumasnot - ‎le 11 octobre 2007

France — Deux stagiaires au laboratoire de l'Institut de Recherche Aéronautique en Vide Clos, Sacha et Paul, se sont récemment distingués par leurs recherches sur le sens du vide, au sein de l'unité de recherche Groundbreaking Research Incorporated.

Sacha : Nous avons définitivement fait des avancées dans le vide. Nous nous sommes aperçus que pour observer le vide, il fallait de la lumière. Or la lumière remplirait le "vide", qui ne serait alors plus vide du tout par sa qualité de contenant. Et la lumière elle-même deviendrait vide par métonymie. Comme nous ne croyons pas sans avoir vu, nous en avons déduit dans notre rapport que le vide n'existait pas. Du moins j'ai rien vu. Tu as vu quelque chose toi ?
Paul : Non.
Sacha : Le seul sens possible du vide, c'était que le vide est vide de sens.
Paul : Vide.
Sacha : Nous avons cherché le vide et nous n'avons rien trouvé.
Paul : Rien.
Sacha : Le plus fascinant sont ces gens qui pensent avoir capturé le vide. Par exemple avec des lampes à vide.
Paul : Oui.
Sacha : ... Mais ça n'a aucun sens, il y a une lampe, là !! LÀ !!

La portée des résultats promet d'être fondamentale pour les sciences exactes, en particulier les mathématiques modernes[1], aux théories fondées sur la notion d'ensemble vide. Le zéro non plus n'existerait pas. « Le zéro n'existe pas[2]. En particulier le prétendu zéro que nous a donné notre directeur de recherche pour notre dernier rapport », clame Sacha. « Le métier de videur d'ordures et la pratique du yoga sont des concepts détraqués, car faire le vide n'est pas possible. On ne peut même pas dire que ce n'est pas possible, vu que ça ne veut rien dire[3]. »

C'est alors que j'ai eu un trou[4] au niveau de l'entretien[5]. Je ne savais plus quelle[6] question poser pour poursuivre.

Sacha : On n'a qu'à se dire au revoir ?
Moi : ... euh peut-on dire que le vide ?
Paul : Si on se permettait d'ajouter quoique ce soit à ce débat,
Sacha : Ce qu'on ne te permet pas.
Paul : ... ce serait que.
Sacha : En effet.
Paul : Je... je...
Sacha : Attends *BIP* je crois que tu l'as sur la langue !!!
Paul : Qu... qu...
Sacha : T'y es presque !!! POUSSE !
Paul : Qu... qu... QUOI ??!!!
Sacha : Ah merde c'est parti !
Paul : PPpppffff... on aurait pu trouver quelque chose pour une fois.

Silence lourd...

J'éjacule soudainement :

Moi : Quelles sont vos particularités personnelles ??!!
Paul : Ben j'ai plein d'aspirateurs chez moi, je sais pas pourquoi. Ils sont toujours allumés et fonctionnent à vide, même s'il n'y a personne pour les passer sur la moquette.
Sacha : Ah c'est drôle moi j'ai toujours mes portes et fenêtres ouvertes. Même quand je fais mes besoins je laisse la porte ouverte. J'ai même installé une girouette au milieu du rez-de-chaussée.
Paul : Il y a aussi ta voisine qui t'accuse de générer des courants d'air.
Sacha : Non ça c'était pour la fois où j'avais pété à son banquet.

La discussion a continué à dériver dans cet état de suspension indéfini entre le rêve et la réalité.

Sacha : Le mois dernier j'ai offert du vide à ma petite fille pour son anniversaire. C'est déjà pas mal, c'est l'intention qui compte comme on dit, pas l'absence de cadeau. On peut dire que j'en ai tiré des vididendes de mon thème de recherche !! lol
Paul : On se croirait dans un videvaulle  !!! mdr

À ceux qui ont réussi à lire jusqu'ici sans s'endormir, il paraîtra que la subvention de l'État pour la recherche tient donc au vide. Mais non, de même que les oiseaux ne peuvent pas faire de la voltige en milieu anaérobique[7], une thèse de recherche dans le vide se soutient, académiquement parlant. Sacha précise : « Ces subventions ne reposent pas que sur du vide. Ces subventions sont des subventions en l'air[8]. On nous accuse de faire du vent, mais on ne peut pas dire de conneries dans ce domaine. Il est en effet prouvé que le son ne se propage pas dans le vide. Toute cette histoire c'est beaucoup de vide[9] pour rien. Rien que d'y penser... »

Malgré la fugacité du vide, tout espoir n'est pas perdu pour autant selon Paul : « Poursuivre notre travail dans le vide, le premier travail de fond : cultiver le vide en nous, faire un premier pas décisif dans le sujet, à défaut de pouvoir trouver le vide lui-même. »

C'est en effet vraiment dur et improductif de taper dans le vide, en particulier entre les touches du clavier. Finalement nous nous regardons et soupirons tous de concert. Puis je les remercie sincèrement de m'avoir aidé à remplir cet article.

« Mais de rien », me répond Sacha, fort poli.

[modifier] Sources

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

[modifier] Notes

Qu'avez-vous pensé de l'article "Nouvelles découvertes sur le vide" ?
 
5
 
3
 
2
 
7
 
2
 
1
 

Ce sondage a été créé le octobre 11, 2007 15:16 et 20 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia