Désinformation:Nouvelle campagne de vaccination pour la grippe A

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Nouvelle campagne de vaccination pour la grippe A

De notre envoyé spécial  SuperLapin - ‎le 1 décembre 2009

AngersFrance — Suite au cuisant échec de la première vague de vaccination contre la grippe A, Roselyne Bachelot contre-attaque.

La presse était plutôt unanime, mais le gouvernement tenait bon, comme d'habitude. Cependant samedi dernier, revirement de situation au gouvernement et changement de discours. Roselyne Cachalot Bachelot est sortie avec un grand sourire de sa réunion avec les représentants du corps médical et s'est fait un plaisir d'annoncer les nouvelles mesures aux journalistes:

"On s'est mis d'accord pour admettre que la fréquentation des centres de vaccination est en deça de nos attentes. Nous avons donc discuté les différentes solutions que nous avons afin que les français se décident enfin à aller se faire lobotom... euh... vacciner."

L'annonce est étonnante, d'autant plus qu'on voit mal comment la propagande pour le vaccin pourrait être plus forte encore.

117-unisda-roselyne-bachelot-narquin.1237151522.jpg

Roselyne présente aux caméras le nouveau vaccin-sirop

"Nous avons constaté que la plupart des gens avaient peur de la piqûre. Bon alors c'est ridicule bien évidemment, j'ai même montré que c'était tout à fait confortable. Mais nos chercheurs ont tout de même trouvé le moyen de faire le vaccin sous forme de sirop, donc applicable par voie orale. Je l'ai gouté moi-même encore une fois pour montrer que c'est tout à fait sûr, et je dois dire que ça a un goût de banane plutôt agréable."

En réponse aux questions à propos de la disponibilité du vaccin-sirop, Roselyne Bachelot répond:

"Tout le monde y aura accès. D'ailleurs on a profité de son goùt banane pour l'injecter dans différentes marques de compotes pour bébés afin de protéger les nourrissons avant tout. Et puis bien sûr, il y en a dans des produits pour les adultes aussi, mais nous avons décidé de garder secrets les noms des produits afin de ne pas inquiéter la population, et de s'assurer que la vie continue son cours."

Enfin, face aux critiques du parti socialiste qui pointe du doigt le fait que 53% des français n'aiment pas la banane, Frédéric Levebvre a répondu par une note sur son compte twitter "La banane, tu l'aimes ou tu quittes la France". Son compte est depuis fermé suite aux abondantes réponses de soutien des internautes.

Partage sur...
wikia