Désinformation:Nouveau scandale : Faurisson nie l'existence de la déportation de cinq millions de musulmans par Zemmour

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Nouveau scandale : Faurisson nie l'existence de la déportation de cinq millions de musulmans par Zemmour

De notre envoyé spécial  Bazoumboy Deluxe (discussion) - ‎le 21 décembre 2014

France — Selon l'historien controversé, l'interview que le célèbre polémiste avait donné à Pif Gadget il y a 20 ans ne serait en réalité qu'une aventure de Pif et Hercule partant en croisière. SOS Racisme a immédiatement porté plainte pour réfutation d'accusation de crime contre l'Humanité.

Tggtttyuyuyui.jpg

M. Zemmour, vous êtes un nazi ! C'est pourquoi votre déguisement en Hercule dans un magazine pour enfant ne saurait abuser personne quant aux allusions implicites que vous y faites et qui impliquent que vous êtes un nazi ! Et arrêtez de cligner des yeux pendant que je vous postillonne dessus !

Éric Zemmour n'en finit pas de créer des polémiques à cause de ses prises de position intempestives dans les médias. Cette fois-ci, tout est parti de la découverte par le jeune Kevin (8 ans) d'une ancienne interview que Zemmour aurait donné à Pif il y a 20 ans et dans laquelle il aurait avoué avoir déporté cinq millions de musulmans. Cette révélation, largement rediffusée via la Twittosphère et les autres réseaux sociopathes, a provoqué un véritable scandale médiatique. Le journaliste ayant déjà été viré de ses émissions TV grâce à la vigilance des comités de journalistes citoyens cornaqués par SOS Racisme et la LICRA, ces dernières n'avaient pu exiger que la coupure de ses abonnements à EDF, GDF et Suez, ainsi que le divorce d'avec sa femme et l'éloignement de ses enfants.

« C'est un crime abominable dont M. Zemmour s'est rendu coupable, même si les circonstances et les détails de cette affreuse histoire ne sont pas connus pour l'instant. » avait déclaré le premier ministre Manuel Valls, qui ajoutait : « J'invite chaque citoyen, soucieux de lutter contre le racisme et l'antisémitisme et qui a la volonté de défendre les Valeurs de la République, de se saisir de la question, parce que moi je ne sais pas trop comment faire, vu le fiasco que j'ai subi avec Dieudonné. »

On en était donc arrivé là lorsque l'affaire a rebondi une fois de plus suite aux déclarations tonitruantes du sulfureux Faurisson, qui prétend contre toute évidence que l'interview où Zemmour avoue son crime avec la plus parfaite bonne conscience n'existe pas. « J'ai lu le document dont il est question et je peux vous affirmer que non seulement le nom de Zemmour n'apparaît nulle part mais que Pif et Hercule embarquent sur le bateau de leur plein gré et sans pression d'aucune sorte des autorités de l'époque, dont M. Zemmour ne faisait d'ailleurs pas partie, puisqu'il s'agit d'une simple croisière touristique en Méditerranée, pendant laquelle ils vont vivre de nombreuses aventures ma foi assez cocasses, notamment quand une mouette vole le bob de Pif et qu'Hercule tombe à l'eau en ayant voulu la poursuivre. » Les associations n'ont pas tardé à riposter de la plus vive des manières et menacent une nouvelle fois de porter plainte à la fois contre Robert Faurisson et contre Eric Zemmour pour crime de réfutation d'accusation de racisme en bande organisée. « La collusion entre le négationniste Faurisson et le réfutationniste Zemmour ne doit étonner personne. On se souvient que ce dernier avait glorifié le régime de Vichy en prétendant dans une interview accordée à Jeune Afrique et traduite par ma concierge portugaise que "le Maréchal Pétain avait lui-même participé au péril de sa vie à des sabotages de convois de trains emmenant des juifs aux camps de la mort qui n'ont jamais existé." » Interrogé par quelques collaborateurs de RTL à ce sujet, Eric Zemmour a prétendu « n'avoir jamais partagé les thèses de Faurisson ». Du côté de SOS Racismes, la réplique ne s'est pas faite attendre : « Nous ne savons pas si le triste Eric Zemmour partage les thèses de l'ignoble Faurisson. En tout cas, Faurisson partage les thèses de Zemmour, ce qui en dit long mais je n'en dirai pas plus. »

A l'approche de Noël, ce qui s'annonçait comme une belle unanimité propice à la réconciliation festive de tous sur le dos de la Bête Immonde, a pourtant volé en éclats. En effet, le porte-parole de l'UOIF a contesté le chiffre de 5 millions de déportés musulmans, l'évaluant plutôt autour de 6 voire 7 millions, à la consternation du CRIF qui a déposé une plainte pour maximisation de crime contre l'Humanité.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia