Désinformation:Nouveau scandale à la tête des armées

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Nouveau scandale à la tête des armées

De notre envoyé spécial  Pattalong Nuculaire - ‎le 22 juillet 2008

BerneSuisse — C'est une nouvelle affaire qui éclabousse le conseiller fédéral à la Défense, après les nombreux problèmes apparus ces dernières semaines. Pour beaucoup c'est l'erreur de trop, et sa démission est exigée par plusieurs figures politiques. Qu'est-il arrivé, cette fois ? Sans en référer au Conseil Fédéral, Samuel Schmid s'est rasé la moustache.

Samuel Schmid sans mosutache.jpg

Encore une initiative malheureuse de Samuel Schmid

« Cette fois, il a perdu toute crédibilité, et les citoyens ne peuvent plus avoir confiance en lui ! » confiait un cadre du parti socialiste. Pour l'UDC, « il n'est pas question que Samuel Schmid reste plus longtemps à la tête des armées suisses. Nous attendons sa démission. Si besoin, nous sommes prêts à lancer une initiative populaire. ». Même au sein du Conseil Fédéral, des murmures commencent à s'élever. Pascal Couchepin aurait dit « Ça pose quelques problèmes. Déjà qu'on le confondait avec Widmer-Schlumpf... ». Des propos que le conseiller a démenti avoir tenu.

Quoi qu'il en soit, avec ce nouveau rebondissement au Département de la Défense, Samuel Schmid se trouve encore affaibli. Bien qu'il ait immédiatement suspendu son barbier, jusqu'à ce qu'il donne des preuves de sa compétence, de nombreuses voix s'élèvent contre les méthodes du Bernois. « Le barbier n'est qu'un fusible pour protéger Samuel Schmid », selon un cadre des Radicaux.

Partage sur...
wikia