Désinformation:Nouveau rebondissement dans l'affaire Clearstream

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Nouveau rebondissement dans l'affaire Clearstream

De notre envoyé spécial  C20H25N3O - Canard WC Canard plastique.gif - ‎le 29 janvier 2010

ParisFrance — Décision suprenante du Parquet de Paris après l'abandon des poursuites à l'encontre de Dominique de Villepin

Dtc-sarko.jpg

Au lendemain de la relaxe à la tisane camomille du méchant Dominique de Villepin, impliqué dans l'affaire des faux listings bancaires, le Parquet de Paris décide de faire appel. Jean-Claude Morin, procureur de la République de Paris chargé de cette affaire, déclare pour seule justification "Y'a que les cons qui ne changent pas d'avis".

Quant au principal intéressé Dominique de Villepin, le déchu, ancien lèche-botte de notre magnifique Président de la République, invité sur le plateau d'une chaîne d'information passant les actualités en boucle jusqu'à rendre les télé-spectateurs ramollis du cerveau, il déclare, très remonté, "Mais je vous dis que c'est le petit nain qui tire les ficelles !", ce qui sera évidemment censuré quelques minutes plus tard.

Ainsi, derrière ce procès se cache en réalité une véritable lutte sans merci entre l'ancien Premier Ministre criminel et la délicieuse petite crotte hongroise à talonnettes, un rapport de forces qui s'explique par le fait que le brillant et intellectuel Nicolas Sarkozy serait jaloux du teint orange, assez joli mais n'exagérons rien, de son rival, et qu'il n'a jamais pu obtenir le nom de son centre de bronzage même en ayant recours à l'usage de la torture et de crèmes solaires modifiées.
Notre merveilleux Président ne se portera pas partie civile pour le prochain procès, craignant pour sa vie suite aux menaces verbales qu'il aurait reçu de la part du traître de Dominique de Villepin :


Mot-de-villepin.jpg

Il y a de quoi avoir peur.


Le méchant De Villepin dément ces accusations qu'il juge "calomnieuses", et déclare vouloir ouvrir les yeux aux français : "Ouvrez les yeux, les français !".
De plus, il dénonce un complot organisé contre sa personne, dirigé par son excellence Nicolas Sarkozy lui-même, qu'il qualifie de dictateur, ce qui sera heureusement censuré. Mais notre gentil Président s'en tamponne le coquillard, et on ne peut que comprendre sa satisfaction : l'horrible Dominique de Villepin, qui ressortait blanc comme une sainte vierge de cette affaire, se retrouve traîné dans la boue comme une vulgaire Britney Spears après s'être rasé la tête, ce qui compromet (Dieu nous garde !) ses chances de se présenter aux prochaines élections présidentielles que de toute façon, notre parfait Président gagnera haut la main quoi qu'il arrive.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia