Désinformation:Nicolas Sarkozy rattrapé à son tour par un scandale sexuel

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Nicolas Sarkozy rattrapé à son tour par un scandale sexuel

De notre envoyé spécial  WiiKend - Ceci était une signature - ‎le 30 mai 2011

ParisFrance — Cette fois c’en est trop. Après les affaires DSK et Georges Tron qui éclaboussent à la fois la réputation de la République et les chemisiers des femmes de ménage, voici qu’un troisième scandale mêlant politique et sexe est en passe d’éclater. Et cette fois, ça ne touche pas un haut fonctionnaire international ou un sous-fifre gouvernemental. Non, ce nouveau scandale concerne rien moins que la plus haute personnalité de l’État français, du moins par le niveau de responsabilités, à savoir le président Nicolas Sarkozy lui-même.

NSCB02.jpg

Ce document semble confirmer la thèse de l'enlèvement de Carla Bruni par le président Sarkozy

Selon des sources proches du dossier, c’’est à dire les rédacteurs en chef de Paris Match, Gala et du Figaro Madame, le Président de la République abuserait depuis plusieurs années de son pouvoir pour mettre sous son emprise de prédateur sexuel une célèbre mannequin-chanteuse, Carla Bruni. La rumeur couvait depuis l’élection même de Nicolas Sarkozy et rétrospectivement, on comprend mieux que son ex-femme Cécilia ait préféré divorcer plutôt que de devoir faire face à la honte publique de voir étaler dans la presse à WC la vie privée et dissolue de son ex-mari.

L’ancien porte-parole de l’Élysée David Martinon, remercié en 2008, nous en a appris de belles à ce sujet. « Oui bien sûr on savait, mais nos mains étaient liées par les chaînes du pouvoir. Évidemment, j’aurais dû prendre le risque de dénoncer le président pour que cessent ces attaques sexuelles répétées à l’endroit et à l’envers de mademoiselle Bruni mais déjà que j’avais mis 6 mois à obtenir une place de parking à mon nom au troisième sous-sol, ce n’était pas le moment de tout gâcher ». Pour l’opposition, c’est une véritable aubaine que ce scandale éclate enfin au grand jour. « Tout le monde était au courant dans le microcosme parisien mais en France, ça ne se fait pas de parler des déviations sexuelles des puissants », constate amer Bertrand Delanoë.

Toujours selon nos sources, cette histoire devenait de plus en plus sordide au fil du temps. Avant même la fin 2007, Nicolas Sarkozy serait allé jusqu’à séquestrer sa victime pour l’avoir sans arrêt à sa disposition pour ses dépravations. Elle aurait même été retenue plusieurs semaines dans les murs même de l’Élysée avant que le Président ne se décide à l’enfermer dans différents lieux retirés tels que la Villa Montmorency à Paris ou une villa du Cap Nègre sur la Côte d’Azur. Le comportement du président frôlait même le cynisme le plus pur : nous avons en effet pu constater sur plusieurs documents vidéo authentifiés que mademoiselle Carla Bruni était contrainte d’accompagner le président dans certains de ses déplacements. La pression devait être terrible pour qu’elle ne cherche pas s’échapper et on n’ose imaginer les menaces qu’il a fait peser sur elle ou sa famille.

NSCB03.jpg

Une des dernières photos connues de Carla Bruni sur laquelle on semble deviner que soit elle est effectivement enceinte, soit elle a mangé du chili con carne à la cantine de l'Élysée à midi.

Interrogé par nos soins, l’entourage direct du président Sarkozy réfute les accusations. Sans aller jusqu’à totalement nier les faits, certains proches de Sarkozy comme Jacques Séguéla parlent d’une « relation consentie entre deux adultes majeurs ». Une sorte de « Belle et la Bête » moderne ? Ça ne tient évidemment pas la route une seconde ! Comment imaginer un instant qu’un nabot disgracieux, bourré de tics et hypertendu puisse faire tomber dans ses bras par la simple magie de son charme aussi imaginaire qu'inexistant une des femmes les plus belles, les plus riches et les plus désirables du monde ?

Sans les affaires DSK et Tron qui pour une fois en France permettent de lever l’impunité sur les comportements sexuels déviants de nos politiques, sans doute cette affaire n’aurait jamais vu le jour. Et ça aurait été d’autant plus terrible que si l’on se fie aux dernières photos volées de Carla Bruni, il semble que cette dernière ait été mise enceinte par son tortionnaire. Alors nous vous le disons solennellement monsieur le Président : que vous ayez d'ores et déjà ruiné la vie d’une honnête femme, c’est déjà terrible mais qu’en plus cette ignominie se répercute sur un futur nouveau-né, c’est tout simplement impardonnable. Et nous sommes convaincus que les électeurs ne vous pardonneront pas ces écarts de conduite indignes d’un chef d’État, indignes d’un homme.


ClownPolitique.png  Portail du Gouvernement

Qu'avez-vous pensé de ce terrible scandale sexo-politique ?
 
75
 
32
 
14
 
5
 
8
 
7
 
20
 

Ce sondage a été créé le mai 30, 2011 12:24 et 161 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia