Désinformation:Nicolas Hulot, candidat aux présidentielles et partisan du moindre effort

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Nicolas Hulot, candidat aux présidentielles et partisan du moindre effort

De notre envoyé spécial  — Pays belgique MKP Ier - Talk Page - ‎le 30 avril 2011

France — 
Nicolas-Hulot-2012
13 avril 2011, la nouvelle s’abat comme un couperet sur le paysage politique français quand Nicolas Hulot, célèbre reporter et écrivain, annonce sa candidature aux présidentielles de 2012 ! Mais plus intriguant encore que ce soudain engouement pour une carrière qu’on lui sait pourtant étouffée dans l’œuf, c’est son programme « politique » prônant un je-m’en-foutisme extravaguant au possible vis-à-vis d’un thème pourtant pressenti comme son cheval de bataille : l’écologie !

Mais revenons au lundi 29 mars pour faire la lumière sur ce soudain revirement de situation.

« La taxe carbone c’est de la merde, qu’ils aillent se faire foutre avec leur Grenelle ! » annonce alors vaillamment Nicolas Hulot, président de la fondation éponyme, reniant par-là même toute attache à ce soi-disant pacte écologique pourtant prôné par l’ensemble de l’hémicycle.

Logo Fondation Nicolas Hulot

« Pour la nature et l'homme, prônons l'oisiveté ! »

« Vous n’êtes vraiment que des buses, vous croyez peut-être qu’en réduisant notre consommation de pétrole ça permettra à la planète de respirer un meilleur air ? Quéquette, les Jaunes auront tôt fait de nous piquer nos parts de marché, nos contrats de travail, nos entreprises, nos caleçons à pois rouges, tout vous dis-je ! »

Cette annonce sans précédent mit ainsi le feu aux poudres des préceptes phares de notre Ushuaïen préféré, tissant les bases même d’un programme prônant un état des plus réjouissant : ne rien foutre !



   
Quote1
Ah, vous voulez réduire l’émission des gaz à effet de serre ? Dans ce cas le cri de ralliement est on ne peut plus simple à trouver : mort aux vaches !
   
Quote2

Et pour cause, le méthane et l’empreinte carbone associée émise par l’ensemble des troupeaux de l’Hexagone équivalent aujourd’hui au double de celle imputée aux voitures, pourtant impossibles à rayer de notre quotidien.

Et puisque les français ne semblent en aucun cas disposés à devenir végétariens, car bien trop adepte de bonnes fricadelles comme nos amis les Ch’tis, autant ne rien changer à nos petites habitudes d’Européens trop gâtés, ou plus simplement en trois mots : ne rien foutre !

Mort aux vaches



   
Quote1
Le réchauffement de la planète risquerait de provoquer une élévation des eaux de 10 cm dans les trente années à venir, putain 10 cm ! 10 cm ! Oh maman, j’ai peur !
   
Quote2

Il est vrai que cette estimation prête à sourire, d’autant plus quand on sait que les Pays-Bas sont situés deux mètres sous le niveau des eaux, mais que contrairement à nous ils ont parfaitement compris comment parer à toute inondation, se contentant, ben, de ne rien foutre !

Rajoutons au passage que les températures sont en baisse évidente au cours de la dernière décennie, et qu’une nouvelle ère glaciaire tendrait à pointer le bout de son nez...


Evolutiontemperature

« Putain même les Romains ! Même au Moyen-Age ! »



   
Quote1
Priorité aux énergies renouvelables, d’accord, ça tombe bien on les utilise déjà, les gars on est tranquilles, je vous propose de ne rien foutre !
   
Quote2

Hé oui, la France est un modèle pour ce qui est de recourir à des énergies renouvelables, l’uranium étant présent en quantités astronomique sur terre, et doté d’un rapport coût/énergie des plus optimum qui soit.

Comment ça si jamais il n’y en a plus ? Et le soleil, tu ne crois pas qu’il va mourir le soleil ? Et le vent, tu comptes peut-être l’utiliser avec des saloperies d’éoliennes ne fonctionnant que 5% du temps, tuant les oiseaux de leurs immenses pales acérées, imputant une pollution visuelle atroce dégradant notre fier et beau pays ? Non, sérieux les mecs, je vous le dit tout net : on ferait mieux de ne rien foutre !


Danger éolienne

« Loin de moi l'envie de dramatiser... »



Quoi qu’il en soit, c’est sur ces bases solides et ce programme inébranlable que Nicolas Hulot se place en grand défenseur du bien-être et du réconfort, un menu qui plaira sans surprise à une majorité du panel de l’électorat français, mais qui, et c’est peut-être ici l’unique revers de la médaille, ne rapportera à son candidat qu’un score aussi proche de zéro que l’est celui d’un test d’orthographe pour Frank Ribery, puisque le 22 avril 2012 ses partisans resteront chez eux appliquant à la lettre son unique mot d’ordre : ne rien foutre !


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
FANDOM