Désinformation:Libération de Khodorkovski : Poutine montre qu’il n’est pas rancunier

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Libération de Khodorkovski : Poutine montre qu’il n’est pas rancunier

De notre envoyé spécial  χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or.png - ‎le 19 décembre 2013

MoscouRussie — Khodorkovski n’a pas la frite, il sait à quelle sauce il a été mangé : à la sauce poutine. Tout le monde a pu en témoigner, et c’est pourquoi aujourd’hui un élan de sympathie populaire l’embrasse. Une célébrité nouvelle qu’il aura acquise au prix de quelques fromages collatéraux, comme perdre tous ses amis et tout son argent, ce qui est la moindre des choses lorsque l’on vient de passer 10 ans dans une prison russe.

Au cours actuel, cela équivaudrait à 35 ans purgés dans un quartier de haute sécurité dans le nord du Texas.


Alors, en mettant fin au calvaire de l’ancien oligarque, personnification-même de l’ascenseur émotionnel social ayant effectué un vol direct Kremlin-Treblinka aux frais de la princesse, Poutine entend faire montre de clémence en déclarant « oubliée » l’affaire Khodorkovski ; mais aussi de vladimisme, en sommant son ancien ennemi de « se faire oublier » tout en le prévenant que la prochaine fois il ne serait pas si indulgent.

Desinfokhodorkovski.gif


Mikhaïl Khodorkovski, dont l’activité politique devrait donc à l’avenir se résumer à vendre des disques de salsa sur les marchés de Sibérie, s’est dit satisfait de la décision du président russe. Il a même tenu à lui témoigner sa reconnaissance en entonnant, lors de sa première réapparition publique, un chant à la gloire de ce dernier écrit sur du papier toilette durant ses dernières années de captivité. Une ferveur spontanée que nous ne connaissons pas, en France, et qui mérite d’être ici retranscrite :


   
Désinformation:Libération de Khodorkovski : Poutine montre qu’il n’est pas rancunier
Ô mon cher président, qui fait la nuit, le jour,

Qu’après dix ans de nuit j’aime pourtant toujours, Pourras-tu pardonner que je te tutoie ? Tente, De bien interpréter la phrase précédente !

Pour nous tu représentes jusqu’à l’air qu’on respire Pour peu que tu nous mentes, c’est pour nous divertir Tu sais pertinemment comme le monde est impur Et choisis vivement de deux maux le plus dur.

Vladimir Station, Vladimir vaisselle, Vladimirlaine, Partout nous te voyons, torse nu sur selle ou pêchant des murènes, Ta clémence comme ton vladimisme mettent en ébullition.

Toute mon admiration, toi qui excelle et chasse les sirènes ! Quand nous trahissons celle qu’est la grande marraine Heureux qui communiste, sort d’incarcération.

   
Désinformation:Libération de Khodorkovski : Poutine montre qu’il n’est pas rancunier


Notre raction souhaite donc de tout cœur bonne chance au pénitent pour son prochain voyage !

Partage sur...
wikia