Désinformation:Les boules flottantes de Lance Armstrong

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Les boules flottantes de Lance Armstrong

De notre envoyé spécial  La Peste en Amérique - ‎le 25 septembre 2012

New YorkNew York (Etat), USA — Désormais le cycliste aux 7 victoires soigne son look à défaut de pouvoir sauver sa renommée.

À Laurent Fignon
pour ses brillants commentaires du Tour de France.


LancBoul1.jpg

Non ! Lance Armstrong ne se dopait pas, il se soignait... C'était ces petites tomates qui étaient malades, il ne faut pas confondre. Un cancer c'est grave, l'animal n'était pas mort et montrait une volonté à toute épreuve, une volonté qui l'emporta vers un record inédit sur le Tour de France : 7 victoires, du jamais vu !


LancBoul2.jpg

Oui mais voilà... récemment les boules de Lance lui sont remontées dans la gorge. Ah ces maladies dont on ne guérit jamais vraiment... The United States Anti-Doping Agency (USADA) a remonté le temps et les examens sanguins du héros. Plus de doute, plus d'hésitations, les affres du mensonge, telle une ombre gigantesque, se sont abattues sur les épaules du sportif, l'épouvante du dopage s'est insinuée dans les veines du miraculé et les conclusions sont accablantes : hé bien en fait non, il ne se soignait pas mais se dopait.


LancBoul3.jpg

Lance Armstrong le sait bien. Le dopage est dangereux pour la santé, mais une fois que l'on a mis les pieds sur le pédalier plus moyen de s'arrêter... à moins de dérailler. Oui ce courageux sportif a sacrifié sa santé pour nous faire croire qu'il avait encore des couilles. Des roubignoles il en a encore, et qui plus est, bien visibles maintenant. Il a craint le pire pendant un moment : que le cancer de ces olives ne lui remonte au cerveau.


LancBoul4.jpg


C'était sans compter sur l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), qui après lecture des rapports de l'USADA a rectifié quelques erreurs et confirmé que Lance Armstrong avait le sang un peu chargé lors des épreuves cyclistes européennes et en particulier pendant le Tour de France. Les fameuses 7 victoires sur le Tour vont lui être retirées. Du coup les boules de Lance ont subitement gonflé. Elles ont décuplé... et lui sont retombées sur la poitrine.


LancBoul5.jpg

Bien sûr, ce coureur hors pair a surmonté son angoisse et juré, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendroit plus. En attendant les effets de l'arrêt sous-bite de prise de substances dopantes ne se sont pas fait attendre. On hésite, mais pas longtemps, à l'appeler IL car elle se révèle bien être de la jaquette. Comme quoi, comme le disait si bien Montaigne : « L’accoustumance est une seconde nature, et non moins puissante. ».


LancBoul6.jpg


Un mystère cependant subsiste. Comment cette fiotte s'y est-elle prise pour dissimuler ces prises régulières de produits dopants ? Des légendes commencent à émerger, tels des icebergs échoués sur les plages de la Fédération Française de Cyclisme... Des hauts reponsables impliqués, des hommes politiques, et même le ministre des sports de l'époque... Mais la vérité est tout autre. La sencyclopédie a mené son enquête et dévoile en exclusivité les dessous de cette affaire. Voici donc la preuve en image, une photo de la selle de Lance Armstrong :

LancBoul7.jpg


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia