Désinformation:Les amérindiens auraient une âme : un article paru dans la revue Science révolutionne la primatologie

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Les amérindiens auraient une âme : un article paru dans la revue Science révolutionne la primatologie

De notre envoyé spécial  Bonobobrain - ‎le 24 février 2009

Boston, Massachusetts, États-Unis — Les amérindiens sont depuis longtemps considérés comme une simple espèce de primate parmi les autres, mais de récents travaux effectués par une équipe de chercheurs du MIT et dont les résultat sont publiés cette semaine dans la revue Science pourraient remettre profondément en question cette hypothèse.

« Nous pouvions à peine contenir notre émotion, explique le primatologue Bart Delamaison du MIT, les résultats dépassaient toutes nos espérances. » Le docteur Delamaison me reçoit dans son bureau du laboratoire de primatologie et de théologie appliquée, des locaux modernes et spacieux où les plantes exotiques des vivariums côtoient les supercalculateurs et les équipements d'imageries cérébrales. Sur les murs du bureau, des cartes postales et des posters de Chuck Norris me rappellent que les scientifiques ont aussi d'autres passions. « Les expériences, continue Delamaison, ont été menées sur des sujets sains capturés dans une réserve du Dakota du Nord. »

Le protocole consistait à soumettre des individus amérindiens mâles adultes à des tests cognitifs et théologiques afin de détecter la présence d'une âme. Dans la première série de tests il s'est agi de diffuser de la musique sacrée (des messes composées par W.A Mozart) dans les vivariums et à enregistrer les réactions des sujets par imagerie cérébrale. « Contrairement aux bonobos, commente Kim Blouppe de l'équipe du MIT, presque tous les sujets amérindiens avaient une réaction de type émotionnel. »
Imagerie cérébrale.jpg

Une réaction troublante à la musique sacrée

Dans la deuxième série de test, les sujets furent bien nourris, puis confrontés à un choix exclusif : pénétrer dans une petite cage où se trouvait une banane, ou bien dans une autre où se trouvait une Bible. « Sans exception, explique Kim Blouppe, les amérindiens choisissaient la deuxième alternative. Nous n'avons pas encore publié ce résultat, mais certains sujets nous ont semblé capables de lire les premières pages du Livre. »

Malgré la qualité des résultats obtenus par l'équipe du MIT, des critiques acerbes en provenance des piliers de l'establishment ne manquent pas de pleuvoir sur le groupe de jeunes chercheurs. « Une âme ! On aura tout entendu, s'exclame le spécialiste de théologie et diplômé de Harvard Gregory Spuldave, mon épagneul breton peut facilement faire la même chose. »

Mais les jeunes chercheurs restent confiants : « Ces nouveaux résultats pourraient bouleverser complètement la discipline, affirme Delamaison, nous envisageons même d'élargir nos recherches en direction des Aborigènes australiens et des Inuit. Les membres les plus enthousiastes de l'équipe envisagent même de mener ces expériences sur des femmes. »

Ces résultats controversées, s'ils venaient à être confirmés, pourraient fort bien bouleverser le regard que nous portons sur le règne animal .

Les lecteurs intéressés par le sujet pourront aussi consulter avec profit l'article de notre confrère Chom1 : Désinformation:Les_Québecois_sont-ils_des_humains?


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia