Désinformation:Les JO n'auront pas fait boom !

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Les JO n'auront pas fait boom !

De notre envoyé spécial  khi№k, ...Ze dieu! - ‎le 14 août 2012

LondresAngleterre — Tout comme à Pékin en 2008, les JO ont déçu les spectateurs et téléspectateurs. Encore une année sans attentat, devrons-nous compter sur les Jeux de Rio 2016 ? Espérons-le !

Jolondres2012.jpg

Pas d'avions, pas de kamikazes et encore moins de bombes. Les JO ne sont plus ce qu'ils étaient.

C'est avec consternation que rentrent les spectateurs de ces trentièmes Jeux Olympiques. Beaucoup espéraient revoir se qui s'était passé à Atlanta en 1996 ou encore à Munich en 1972. Lors de la clôture des Jeux nous avons avec regret conclu que les prédictions n'étaient des fois pas suffisantes.

Vous avez été nombreux à suivre toutes les épreuves en espérant voir une bombe ou un kamikaze exploser. Malheureusement encore cette année, l'alerte attentat n'était qu'une vulgaire spéculation. Tout portait à croire qu'un éventuel évènement explosif allait apparaître. Israël était le premier à lancer la rumeur que l'Iran préparait quelque chose. Puis le Sunday Times à lui aussi annoncé que Al-Qaïda envisageait de perpétrer des attentats suicides. En regardant l'actualité entre les hostilités diplomatiques entre l'Angleterre et les pays du Moyen-Orient et les conflits qui rongent la planète, nous pensions vraiment que cette année les Jeux Olympiques allaient tout péter !

[modifier] Témoignage

Sad family.jpg

La tristesse était au rendez-vous.

C'est sur la route qui sépare le Stade Olympique des zones industrielles de l'est de Londres que nous avons croisé Maurice, sa femme et ses 3 enfants: Déçu ? Oui, beaucoup. Moi et ma femme avions eu la chance d'assister en '72 aux Jeux de Munich, qui pour moi reste une date gravée à jamais, nous avions passé un super moment. Mais là, c'était pas évident. Nous pensions comme beaucoup que ça allait péter dès la cérémonie alors comme les trois-quarts des spectateurs on s'est mit avec un transat à quelques mètres de l'entrée du Stade, mais rien ne s'est passé, on a cru à un moment, mais une personne de la sécurité nous a dit que c'était un feu d'artifice qui avait pété avec quelques secondes en retard. Puis les jours ont défilé. C'était intenable, nous avions commencé à assister à toutes les épreuves, même le canoë, on restait optimistes, on s'est dit que ça pouvait peut-être même péter dans l'eau. Les enfants ont commencé à voir des insolations, des coups de soleil, vu qu'on bougeait beaucoup, pour être certains de pas rater les kamikazes et au final, on s'est fatigué pour rien. Alors, oui on est triste, mais ça va aller, on va rentrer sur Marseille pour voir les hooligans se foutre sur la gueule. Mais bon, les JO c'est fini pour nous !

[modifier] Échec encore et encore!

Rappelons-nous d'Athènes où rien ne s'était passé, aujourd'hui c'est toute la Grèce qui porte le deuil de ses JO qui les ont amenés à la crise économique. Rappelons-nous de Pékin, ou plus de huit attentats ont été déjoués et ou des milliers de manifestants tibétains attendaient avec impatience le retentissement des bombes. Aujourd'hui, les téléspectateurs commencent à perdre patience et c'est normal. Plus d'un milliard de personnes ont regardé la cérémonie d'ouverture et de fermeture de Londres 2012, un record, tout le monde voulait voir de l'action et des JO fracassants.

Des pics d’audience lors des sports les plus ennuyeux comme l'équitation, le badminton ou encore l'escrime, sont la preuve que les gens ont attendu un spectacle qu'on leur avait promis et une promesse non tenue amène à une déception. Espérons que Rio en 2016 sera la bonne. Bien que les experts en terrorisme ne soient pas si optimistes, il faut quand même s'accrocher. Cette année plus qu'une autre, nous aura quand-même prouvé à tous que les statistiques n'étaient pas une science exacte non plus !



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia