Désinformation:Les éléphants d'Afrique touchés par une étrange maladie

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Les éléphants d'Afrique touchés par une étrange maladie

De notre envoyé spécial  Tiketun - ‎le 11 décembre 2009

Monde — Les éléphants d'Afrique touchés par une étrange maladie


Les associations de défense des animaux et les services sanitaires du monde entier s'accordent pour dire que la situation des éléphants d'Afrique est dramatique. Autrefois utilisé comme moyen de locomotion, ou comme engin de chantier, ce noble animal a pendant très longtemps été chassé pour son ivoire. Alors que la situation semblait se calmer, grâce entre autre aux nombreuses lois internationales qui le protègent, le pachyderme est de nouveau touché de plein fouet, cette fois-ci, par une étrange maladie qui serait due selon les experts à la pollution de l'air.

C'est au parc Kruger, une des plus grandes réserves naturelles d'Afrique du Sud, que cette maladie a été détectée. En effet, c'est en faisant son tour habituel le 28 septembre au matin, qu'Abdoulaye N'daye, vétérinaire en chef du parc a retrouvé un jeune éléphant de 5 ans, gisant mort au milieu de la réserve. Alors que rien ne destinait le pachyderme à une fin si brutale, Abdoulaye décida, afin de comprendre l'incompréhensible, d'autopsier l'éléphanteau. Les résultats furent déconcertants : le jeune pachyderme est mort par étouffement, en raison d'une constipation de la trompe, empêchant ainsi sa respiration. La nouvelle, prise très au sérieux par le propriétaire de la réserve, poussa ce dernier à effectuer un contrôle vétérinaire sur l'ensemble des 222 éléphants que compte le parc Kruger. Le constant fut des plus inquiétants. En effet, la totalité des animaux de plus de 2 ans présentait des congestions nasales et un tiers de la population du parc était victime de troubles respiratoires.

Immédiatement, la nouvelle fut transmise aux autorités sanitaires sud-africaines qui très vite la communiquèrent à toutes les réserves naturelles du pays et des pays voisins. Deux semaines plus tard, les premiers résultats tombaient : cette maladie touche le continent entier, les éléphants d'Afrique sont en danger de mort.

Communément appelées "crottes de nez" par nos chers bambins, ces congestions nasales sont constituées de mucus dont le rôle est, dans les voies respiratoires, de filtrer l'air inspiré et d'arrêter les poussières que celui-ci contient, avant qu'il n'atteigne les poumons. Or, selon les plus grands spécialistes du monde animal, c'est la pollution et la dégradation de la qualité de l'air qui serait la cause de cette maladie.

En effet, en temps normal, ce mucus sèche dans la trompe, puis tombe naturellement, entre autre, de par les mouvements de la trompe. Or, avec l'augmentation de la quantité de poussière dans l'air, ces boules de mucus sont plus grosses et adhèrent mieux aux parois nasales. Ainsi, leur évacuation est entravée. De plus, quand bien même certaines tombent, elles se voient bloquées par d'autres plus grosses, en aval de la trompe. Ainsi, par accrétion, c'est un véritable bouchon qui se forme, bloquant lentement mais surement, les voies respiratoires de ce géant. On parle alors de constipation nasale.

Les plus spécialistes de pachydermes, les industriels et les associations de défense des animaux se sont regroupés dans le courant du mois d'octobre pour trouver une solution à ce fléau. D'entrée de jeu, les coton-tiges géants et les suppositoires ont été écartés. Les laxatifs nasaux que proposait le laboratoire pharmaceutique, le même qui produit le médicament Forlax, a longtemps fait débat. Mais la solution semble toute trouvée. En effet, dans moins d'un mois, Rowenta, célèbre marque d'aspirateurs dont la réputation n'est plus à faire chez les ménagères, sortira d'usine un aspirateur hors-norme, spécialement conçu pour le géant d'Afrique. Avec son tube de 3 mètres, et son diamètre impressionannt, il permettra aux vétérinaires des parcs du monde d'entier de passer tout simplement un petit coup d'aspirateur dans les trompes de leur protégé, afin de décongestionner ces dernières.

Face à cet exploit technologique, on peut toutefois déplorer le fait que, visiblement, la vie sauvage n'est à ce jour, plus qu'un vague souvenir.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia