Désinformation:Le milliardaire Beaurelou, propriétaire de la désencyclopédie, demande au site de censurer des révélations sur un important trafic d’enfants monégasques

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le milliardaire Beaurelou, propriétaire de la désencyclopédie, demande au site de censurer des révélations sur un important trafic d’enfants monégasques

De notre envoyé spécial  χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or.png - ‎le 29 septembre 2015

MonacoFrance — « On n’attaque pas les gens avec qui ont est en affaire : que ce soit son banquier, son propriétaire, ou le principal réseau pédophile fournisseur de nos vœux annuels ! Ce ne peut en aucun cas être de la censure  », a estimé le richissime être humain. Un avis qui est le sien et que tous, en tant que salariés de la raction, nous partageons sans que cela ne remette en cause notre déontologie.

Et en effet, le Groupe sencyclopédie, propriété du groupe Beaurelou forte de 10 ans d’existence, envisageait bien pour sa prochaine réception de recourir aux services de l'association Pédo’Zen, et de le faire savoir publiquement. Ce réseau, nouvellement créé, permet à des adultes de France et de Navarre d’accéder à des centaines de petits enfants de premier choix transitant par Monaco, le pays des banquiers qui font tout de mémoire.


Une investigation menée en parallèle

Monsieur Vincent Beaurelou ne détient pas le seul journal du paf, mais nous avons acquiescé et fait droit à sa demande de retrait de notre rubrique dédiée dans le dernier bdo car son argumentaire touchait profondément notre croyance en nos salaires. Pour autant, nous ne sommes pas, nous docteurs en journalisme, tous aussi déontologues (et philosophes) que cela.

C’est donc un journal concurrent qui a dévoilé l’affaire, par le truchement d’un reportage signé Elise Sucet. Et ce n’est rien de le dire : les révélations sont accablantes.

— Bonjour, je suis Guy George, je voudrais retirer.
un agent de Pédo’Zen, par téléphone : Plaît-il ?
— Je voudrais retirer..mon sexe de l’anus de cet enfant.
l’ agent de Pédo’Zen  : Tout-à-fait monsieur George. Voulez-vous qu’une de nos hôtesses achève pour finir le marmot à coups de batte de baseball ?

Une discussion surréaliste mais véridique : la journaliste d’investigation a dans son enquête découvert un registre de 255 noms travestis (Guy George, Emile Louis, Pedro López, Landru etc.) faisant office de livre de comptes pour l’association. On y apprend ainsi que beaucoup de célébrités, sous couvert de noms d’emprunt irréprochables, blanchissent des enfants en passant par Monaco.


Une affaire bien rodée

Un simple jeu d’écriture suffirait : la personne n’aurait qu’à envoyer un mail à Pédo’Zen pour que le réseau se charge de faire transiter, par une chambre de compensation sans fenêtre d’un sous-sol quelconque, la chair encore tendre et vivante des joyeux bambins.

La suite du reportage est édifiante (paraît-il). Précisons toutefois qu’en tant que salariés du groupe Beaurelou, la sencyclopédie n’est pas d’accord avec cette pratique. Mais elle la comprend.

Pour finir, et pour ajouter à ces soutiens spontanés, les porte-paroles du Ku Klux Klan ont également pris la défense de la liberté en manifestant leur appui à monsieur Beaurelou. « Car un être humain qui vit dans une société qui ne le laisse pas libre de profiter librement d’autrui et de son argent ne vit pas dans une société libre ». Une liberté qu’il est de bon aloi de rappeler régulièrement, et qui s’applique aussi bien à tous.


Même aux riches multimilliardaires.


LogoDesinfo.png  Portail des Informations


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia