Désinformation:Le gouvernement va organiser un référendum sur la mort ou non de Pascal Sevran

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le gouvernement va organiser un référendum sur la mort ou non de Pascal Sevran

De notre envoyé spécial  Théo Pulan - ‎le 11 2008

ParisFrance — Suite aux informations contradictoires sur la mort ou non de Pascal Sevran le gouvernement à décidé d'organiser un référendum pour décider de la mort du présentateur.

[modifier] Incertitudes

Sevran2.jpg

Mort ? Ou pas ?

Des informations contradictoires ont agité le monde du journalisme depuis des semaines sur la mort supposée du chansonnier, sexologue et démographe Pascal Sevran.

Le président Nicolas Sarkozy a immédiatement interrompu sa réunion avec la commission sur le pouvoir d'achat lorsqu'il a appris la cinquième annonce du décès du "petit père des retraités " comme aimait à l'appeler son ami Mouss Diouf.

Le président français a ensuite convoqué son ménestrel et premier ministre François Fillon avant de donner une conférence de presse au cours de laquelle il déclara : "c'est tout de même incroyable, que dans un pays comme la France, ce soit les journalistes qui décident de la mort ou non d'un personnage publique" et par la suite "après consultation du premier ministre et de Mme Parisot, j'ai décidé que ce serait aux français de s'exprimer sur ce sujet par référendum, nous le ferons, et nous réussirons, car c'est comme cela que je conçois la vie politique en France".

La gauche dans son ensemble, a appelé a voter contre. Julien Dray, l'ancien responsable de campagne de Ségolène Royal à déclaré ne voir dans cette manœuvre que la volonté d'imposer au français un choix issu de la volonté des élites. Philippe de Villiers a quant à lui appelé à voter non, le personnage étant le symbole de la lutte contre l'islamisme intégriste et le phare pour la reconquête de Marseille, de la Seine St-Denis et de l'aéroport de Roissy sur les hordes sarrasines. Le FN a appelé à l'abstention massive.

Face à cette levée de boucliers Nicolas Sarkozy a tenté de se justifier en déclarant "je n'ai voulu que permettre aux français de s'exprimer, qu'est ce que vous auriez fait à ma place ?" Et a accusé la gauche de vouloir bloquer le système démocratique français.

[modifier] Exprimez vous !

Démocratie d'opinions obligeant, c'est donc au peuple français de décider si Pascal Sevran est mort ou pas.

En attendant le vote vous pouvez d'ores et déjà vous exprimer sur la désencyclopédie avant tout le monde ! Ou pas.


Pascal Sevran doit t-il être mort ?
 
127
 
33
 
18
 
173
 

Ce sondage a été créé le mai 11, 2008 17:39 et 351 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia