Désinformation:Le gouvernement présente son plan de « rilance »

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le gouvernement présente son plan de « rilance »

De notre envoyé spécial  Ptitguillaume DynaTAC 8000X.png - ‎le 5 juillet 2010

ParisFrance — C’est bien connu, dans le domaine de la politique, rien n’est jamais acquis. Les partis sont en perpétuel mouvement, les égos s’affrontent et se déchirent, les idées se bousculent, s’entrechoquent, se fusionnent même. Difficile dans ces conditions de s’y retrouver au milieu de cet indissoluble brainstorming diplomatique émanant de nos éminents dirigeants.

Il n’est d’ailleurs pas rare d’avoir la très nette impression de se faire pénétrer gentiment par le derrière sous couvert de termes confus et de pourcentages invérifiables. Rien d'étonnant donc à ce que la cote de popularité de nos représentants à la tête de l'État subisse à ce point les outrages du temps.

Parfois pourtant, un discours inspiré, un concept novateur ou bien un personnage charismatique peut faire basculer à lui seul l'opinion publique de toute une nation. Bon, à l'évidence, nous ne disposons d'aucun des trois en France. Mais heureusement pour nous, une nouvelle semence de mots-valises a récemment commencé à fleurir dans les discours de nos politiques, annonçant l'arrivée de la rupture dans la continuité tant espérée depuis les dernières élections présidentielles.

« La politique économique que nous menons en France actuellement est une politique de rilance. »
~ Christine Lagarde

En associant la rigueur, synonyme pour beaucoup de privation et de coups de réglet sur les doigts, avec la relance, son antonyme, déjà plus engageant vous le remarquerez et davantage porté vers l'avenir, Christine Lagarde a non seulement inventé un nouveau mot, la rilance,[1] mais elle a aussi redonné le moral aux ménages Français et ouvert la voie du renouveau à une droite en manque de solutions. Pour vous, chers lecteurs, j'ai donc décidé de décortiquer quelques uns de ces mots-valises qui, même s'ils ne répareront pas les injustices de la vie de tous les jours, vous les rendront éventuellement plus faciles à accepter.


Rilance Lagarde.jpg

Combinaison d’abus pour les ministres et d’austérité pour le peuple, le mot-valise abrité fait aussi bien appel au champ lexical de la protection qu'à celui de la sécurité.

Employé comme tel dans cette déclaration, il a pour effet de rassurer le citoyen Français à propos de son futur. Il ressort de la structure syntaxique un fort sentiment de confiance et d'égalité entre le gouvernant et les gouvernés. L'ensemble donne vraiment l'impression que le Ministère fait bien son travail.


Rilance Woerth.jpg
Issu de la fusion entre les notions de plein emploi et de dégraissage des effectifs, le mot-valise plein graissage est non sans rappeler le champ lexical de l'enrichissement et celui de l'abondance.



Il est utilisé dans cette citation pour suggérer le retour à la normale des marchés financiers et la stabilité retrouvée des grandes entreprises. Aux vues de la tournure de cette phrase, la probabilité de mise en place d'un plan de restructuration ou de réduction des effectifs dans une entreprise semble impossible. À l'entendre, c'est un retour à l'économie flamboyante des 30 glorieuses.


Rilance Bachelot.jpg
Fruit du mixage des termes confiance et défaite, le mot-valise confaite peut être associé lorsqu'il est lu aux champ lexicaux du confetti et de la fête.



Parler de confaite permet de diluer la honte de la défaite des bleus dans un sentiment de confiance plus rassembleur et plus prometteur pour les jours à venir. Il donne l'impression que les joueurs de l'équipe de France vont enfin prendre du plaisir à jouer et qu'ils vont, pour une fois, essayer d'offrir du beau jeu à leur public.


Rilance Sarkozy.jpg
Vous l'aurez donc compris, l'utilisation des mots-valises en politique est un formidable stratagème pour rassurer l'opinion publique et lui donner l'illusion d'une fausse relance.



Bien entendu, ces oxymores peuvent signifier tout et son contraire et ne font que souligner la mauvaise foi manifeste de toute cette classe politique corrompue par delà la moelle. Heureusement, quelques politiciens intègres préfèrent encore afficher clairement leur main mise sur les médias[2] plutôt que d'essayer de dissimuler lâchement la réalité derrière un double-sens.

[modifier] Riférences

  1. La "ri-lance", "un mécanisme ancien qui ne peut pas marcher"
  2. Nicolas Sarkozy choisit Rémy Pflimlin pour présider France Télévisions


Extension:DynamicPageList (DPL), version 2.3.0 : ERROR: No selection criteria found! You must use at least one of the following parameters: category, namespace, titlematch, linksto, uses, createdby, modifiedby, lastmodifiedby or their 'not' variants

Partage sur...
wikia