Désinformation:Le défilé du 14 juillet

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le défilé du 14 juillet

De notre envoyé spécial  Floppy la marmotte - ‎le 15 juillet 2008

ParisFrance — "On est assez contents.", a déclaré le Sergent Hille de la division blindée.
Defile14juillet.jpg

Les Champs-Elysées, c'est une belle chanson.

En effet, pour ce détachement, ce fut un quasi sans faute. Le seul incident notable, c'est le soldat Brutie qui nous le raconte. "Hébah le collègue a engazé le véhicule et que nous, enfumés comme on était, on s'est pris la barrière." Mais cette scène n'a pas gâché la fête. Le sergent Hie le souligne: " Vous savez, lors d'un évènement de cette envergure, il y a toujours quelques bavures. Mais bon, on a pas dépassé les 10% de pertes", précise-t-il avec le sourire. "De peu."

Sapeur.jpg

Ce tablier, la barbe!

L'un des temps fort du défilé a été le passage des sapeurs de la légion étrangère, les chouchous du public d'après Jean-Pierre Pernaut. Des chouchous qui ont néanmoins entamé une grève du rasage, excédés par l'obligation de devoir porter d'affreux tabliers oranges. De nombreuses ménagères du public leur ont témoigné leur soutient, ajoutant que quelques fleurs brodées égayeraient ces tristes uniformes.

Quant à lui, Monsieur Duveau arborait un tablier blanc immaculé. "Comme chaque année", nous apprend-il "On reçoit un bon stock de la garde républicaine, pour la boucherie chevaline. C'est un moment important pour nous."

Important certes, mais pas autant que le clou du spectacle: le largage de 150 parachutistes au dessus des Champs-Elysées, dont 7 ont atteint le sol après avoir passé l'épreuve des hélicoptères. Les 143 recalés ont eu l'honneur de regarnir le stock de viande à nems de Monsieur Nihm, gérant du chinois du coin.

Le président Sarkozy a déclaré avoir particulièrement apprécié une partie spécifique du défilé: la partie haute; le reste lui étant caché par la balustrade de la tribune présidentielle, inadaptée à l'accueil des personnes de petite taille. Ce à quoi Carla Bruni-Sarkozy a conclu "C'était bien, on le refera l'année prochaine. Si on a beau temps."

Partage sur...
wikia