Désinformation:Le Président Hollande : "LGBT autorisés, bientôt respectés !"

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le Président Hollande : "LGBT autorisés, bientôt respectés !"

De notre envoyé spécial  PdLC.jpg Pruster de Las Cales - ‎le 25 août 2015

ParisFrance — Une communauté tout entière se lève, comblée, pour saluer un discours révolutionnaire.

FHol.jpg

Un président qui a des couilles en acier trempé, lui.

Un discours de fierté

Certes, il y aura toujours des cyniques pour dire que ceci n'est qu'une tentative de plus, de la part d'un président à la cote en chute, de remonter dans les sondages, ou encore qu'il s'agit d'une basse manœuvre pour provoquer la colère des conservateurs et leur faire perdre la face aux yeux du monde... Peu importe les raisons, moi, ce que je vois, c'est un acte de courage qui va libérer des centaines, des milliers, peut-être des millions de gens en France.

J'imagine que certains seront même surpris de lire ces lignes, mais oui, selon un récent sondage, près de quelques millions de personnes feraient parti de la communauté LGBT en France, dont moi, votre reporter scientifique sérieux Pruster de Las Cales. Et maintenant, nous n'auront plus peur de le dire à voix haute : JE SUIS DE LA COMMUNAUTÉ LGBT !, même droit dans les oreilles des gens qui se couvrent les oreilles (choqués, certainement), car ils ont mal aux oreilles (d'entendre des propos qui les choquent, bien sûr), disent-ils. Mais dorénavant, gens choqués, le président est avec nous et, demain, nous ne seront plus seulement autorisés, mais respectés, même par toi.

François Hollande a dit, je cite : Aujourd'hui, nous avons remporté la victoire, et le 25 août ne sera plus connu comme la fête nationale française, mais comme le jour où le monde a déclaré d'une seule voix : 'Nous n'entrerons pas dans la nuit sans combattre. Nous ne voulons pas disparaître sans nous battre. Nous allons vivre. Nous allons survivre." Aujourd'hui, nous célébrons le jour de l'indépendance de la communaté LGBT !!! Des hourras, des bravos, des cris et des pleurs de joie faisaient battre mon cœur comme un tambour, c'était beau...


Des mots touchants

Il faut dire qu'il savait les mots justes, les mots bleus, les mots qu'on dit avec les yeux. Sauf que lui, très astucieux, les a dits avec la bouche, bravo Monsieur le Président ! Bravo !!! Lorsqu'il a parlé de ces jours passés à se cacher, à prétendre être quelqu'un d'autre, quelqu'un d'accepté, mais qui n'est pas nous... Tant de sincérité de la part d'un homme comme lui, on aurait dit qu'il parlait par expérience. Cela m'est égal de savoir si oui ou non il fait partie de cette communauté, ce n'est pas ce qui compte, contrairement à ce que certains soi-disant journalistes prétendent, ce qui compte, c'est qu'il a osé, et l'a fait avec poésie, dans un discours qui nous est allé droit au cœur, à tous.

Avec sa grosse verve, un peu tendue, François Hollande expliqua au monde entier que quoi que l'on puisse entendre, nous restons beaux. Pour ce faire, il s'exprima bien entendu dans un anglais irréprochable : You are beautiful no matter what they say, Words can't bring you down....oh no, You are beautiful in every single way, Yes, words can't bring you down, oh, no, So don't you bring me down today... Quel poète, et quel Homme !


Une communauté qui lève la tête

Dans cet océan de bonheur, il me faut malheureusement y placer un léger bémol. Votre intervenant favori, Al-Khwârizmî, mathématicien et, probablement, sociologue, a refusé de témoigner pour cet article. Ses propos étaient durs, condamnant tristement notre mode de vie. Mais je vous en prie, amis lecteurs, ne le blâmez pas trop vite. Il vit encore au IXe siècle, rappelez-vous, il nous faut faire preuve de compréhension et de tolérance si nous attendons la même chose. Et qui sait comment nous aurions réagi à sa place, nés quelques centaines d'années plus tôt, sur les ruines d'un champ de bataille, aurions-nous été meilleurs ou pires que ces gens, si nous avions été Allemands ? Bercés d'humiliation, de haine et d'ignorance, nourris de rêves de revanche, aurions-nous été de ces improbables consciences ? Peut-être que non.

Cela étant, en parlant avec quelques amis à qui j'ai montré le discours de ce Grand Homme qu'est notre Président, je les ai convaincus de donner leur ressenti sur cette révolution libératrice :


Tem1.jpg Intervenant 1 : George X :
Ah ben, c'est sûr que quand Prustich m'a annoncé la grande nouvelle, j'étais sceptique vous pensez, comme la fosse, mouhahahahah haaaa le con. Nan mais sérieux, même en voyant le prisdu j'avais du mal à y croire, mais Prustich c'est un gars sérieux, cultivé quoi. Il m'a fait comprendre que c'est pas des paroles en l’air, c'est vrai ! Putain qu'c'est bon ! Franchement, c'est bandant de savoir que maintenant on peut on toute liberté !!!



Tem2.jpg Intervenant 2 : George X, aussi :
Moi j'me doutais bien qu'un jour on pourrait, pourquoi pas nous d'abord, parce que je suis désolé, mais si c'est un crime, c'est un crime sans victime si on y réfléchit bien, alors ils ont bien fait de nous laisser vivre notre vie comme on veut. On est pas des gros dégueulasses quand même, hin hin hin hiiiin !!!



Tem3.jpg Intervenant 3 : George, juste George, non allez, George X :
Désolé, mais la liberté m'attend, et moi je n'ai jamais eu honte de ce que je suis, alors c'est vrai que maintenant, au moins, je finirais plus en cellule pour "Trouble à l'ordre public" comme disaient les fachos, mais j'ai pas de temps à perdre, je fonce et j'enfonce ;)



Quelques mots de votre reporter scientifique sérieux

Je vais vous laisser avec ce message de tolérance qui résonne encore en nous, mais avant je souhaiterais tout de même remercier tous ceux sans qui cette lutte n'aurait jamais porté ses fruits, et triomphé de manière aussi éclatante. Car croyez-moi, lorsque vous êtes les premiers à lever la tête et à vous assumer dans un monde qui considère vos pratiques - que dis-je, votre mode de vie, votre amour - comme une obscénité barbare et répugnante, vous devez ressentir une immense fierté lorsque vous apprenez que l'on peut enfin dire sans honte : Oui, j'aime violer ! Oui, j'aime abuser des femmes et des hommes afin de soulager mes pulsions sexuelles, j'adore ça, c'est ce que je suis et j'en suis FIER, je suis FIER D'ÊTRE MEMBRE DE LA COMMUNAUTÉ LGHT... GHLB... Attendez une seconde... LGBT c'est bien la drogue du viol, non ?


Qu'avez-vous pensé de l'article "Le Président Hollande : "LGBT autorisés, bientôt respectés !"" ?
 
4
 
3
 
1
 
2
 

Ce sondage a été créé le août 25, 2015 20:06 et 10 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia