Désinformation:Le CSA a tranché : la vie interdite aux moins de 18 ans

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le CSA a tranché : la vie interdite aux moins de 18 ans

Par notre consultante en morale  Christine Boutin - ‎le 4 septembre 2008

ParisFrance — Il y a quelques semaines de cela, une association familiale s'était insurgée contre le contenu de la vie, "choquant pour nos bambins". Les sages du CSA, réunis en ce jour, viennent de lui donner raison. D'après l'un des sages du CSA "la vie sera désormais interdite aux moins de 18 ans, car certaines scènes de la vie de tous les jours peuvent gravement traumatiser nos enfants. Concrètement, tout mineur, dès ce jour ou dès sa naissance, sera plongé dans un coma artificiel dont il ne sera sorti qu'à sa majorité, et cela, afin de le protéger".

L'éminent dirigeant a ensuite détaillé tous les points problèmatiques de la vie.

"Par exemple, dans les squares, endroits appréciés de nos angelots, on peut rencontrer de nombreuses scènes de consommation d'alcool ou de produits stupéfiants, et l'air heureux et détendu des figurants participant à ces scènes peut donner un très, TRÈS, TRÈS mauvais exemple à nos petits lapins.

Racailles.jpg

Mais pire encore, comme nous le pouvons voir sur le document ci-contre, même lorsque les décors sont près du domicile des jeunes, ils peuvent être confrontés à des scènes de violence plus qu'explicites. Nous voyons bien qu'il est impossible de les laisser sortir, pour qu'ils aient une chance, minime il est vrai, de ne pas tuer une vingtaine de leurs camarades.

Et que penser de l'école ? Dès la primaire, nos pauvres petits baigneurs sont victimes d'un vocabulaire vulgaire et insultant, qui a toutes les chances de les rendre schizophrènes, paranoïaques, dépressifs et fans de Cindy Sander à l'âge adulte. Et à partir du collège, il est fort probable qu'il rencontreront des allusions, images et scènes à caractère sexuel, voire qu'ils en seront partie prenante. C'est évident, des scènes de sexe entre enfants vont les inciter, plus tard, à rechercher des relations sexuelles avec des enfants. Moi-même... Non, oubliez ce que je viens de dire.

Il était donc acquis, après les exemples que nous avions découverts, que nous ne pourrions pas laisser les mineurs aller hors de chez eux. C'est alors qu'une des sages nous fit remarquer que les scènes à caractère pornographique, le vocabulaire grossier, l'incitation à la consommation de produits hallucinogènes, la violence... Tout cela pouvait être lancé comme un poing, comme un couteau, comme une bombe à la figure de nos pauvres bambins, et pour certains, sans même qu'ils aient un crucifix pour les protéger. Alors, ne pas laisser les enfants rentrer chez eux ou ne les point laisser sortir ? Nous avons résolu ce problème en les protégeant de toute vision à caractère psychologiquement dangereux que la vie pourrait leur imposer."

La gauche a beau accuser les journalistes de n'être pas assez engagés, en ce qui me concerne, je n'hésite pas à me féliciter de cette décision. Enfin, on va dans le bon sens, celui de la protection de nos pauvres petits mouflets, sans cesse attaqués par des images qui ne sont pas de leur âge. On peut bien entendu déplorer la non-remise au goût du jour des séances de prière dans l'enseignement public (pour, désormais, les enfants de 21 à 35 ans), mais la décision est tout de même très courageuse, et laissera aux mères de famille chrétienne le temps d'aller à confesse sans devoir surveiller les activités de nos chères têtes blondes.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Qu'avez-vous pensé de l'article "Désinformation:Le CSA a tranché : la vie interdite aux moins de 18 ans"?
 
12
 
32
 
1
 
1
 
5
 
1
 
3
 

Ce sondage a été créé le septembre 7, 2008 14:58 et 55 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia