Désinformation:La sortie prématurée des Français à Roland Garros révèle un complot des monteurs de filet

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La sortie prématurée des Français à Roland Garros révèle un complot des monteurs de filet

De notre envoyé spécial  Thaumasnot - ‎le 16 juin 2007

Porte d'Auteuil, France — La défaite de la dernière française à Roland Garros, Marion Bartoli, a mis en évidence un nouveau complot dirigé contre le sport français, celui des monteurs de filet. Lors d'un échange où la balle accrocha la bande du filet pour retomber du côté de Marion, le commentateur de France 2 nota avec acuité que « même le filet n'était pas de son côté ». Or comme chacun sait, le filet doit être règlementairement équidistant aux 2 joueurs.

Cette asymétrie s'est accentuée en cours de partie, d'autant plus que Marion peinait à surnager dans une partie visiblement truquée par un mal de dos récurrent. Si l'on tient compte des changements de côtés et leur implication d'une mobilité oscillatoire de tous les instants du filet, la thèse d'un complot ne paraît pas si extravagante.

[modifier] Un combat perdu d'avance

« En plus je ne pouvais plus bouger la cuisse droite. »
~ Marion bartoli

« En plus »... en plus d'avoir à surpasser l'impossible : un moment le filet flirtait carrément avec la ligne de fond opposée, de sorte que dans un échange Marion devait soit mettre la balle dans le filet, soit jouer trop long. Quand son adversaire mettait en jeu, elle pouvait, en plus de servir normalement, faire amortie et réquérir ainsi de son adversaire de sprinter sur toute la longueur du terrain.

Il faudra bien un jour relativiser la défaite systématique des français à Roland Garros.

Partage sur...
wikia