Désinformation:La justice refuse la demande d’un avocat de récuser un magistrat roux

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La justice refuse la demande d’un avocat de récuser un magistrat roux

De notre envoyé spécial  χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or.png - ‎le 28 novembre 2012

GrenobleFrance — Tout le monde en conviendra, « la justice c’est de la merde ». Elle nous le prouve une fois de plus en empêchant une requête légitime d’aboutir, sous le prétexte fallacieux que les roux sont des hommes avec des droits.

« Y a plus de justice », s’est alarmé l’avocat mis en cause par l’article du Figaro, « si on laisse les roux juger les roux, c’est l’intégrité de la justice toute entière qui va être remise en cause ! » Et maître DuBruel sait de quoi il parle : après la très médiatique histoire au cours de laquelle l’une de ses clientes, Marine L., avait fait valoir ses droits au regroupement familial pour prendre la présidence de son parti, voilà qu’il est aujourd’hui au centre d’une nouvelle affaire, celle-ci mettant en cause deux personnes de la communauté rousse. « Il s’agit ni plus ni moins d’un déni de justice. Cette justice en laquelle j’avais toute confiance pour botter le cul des roux et qui, une fois de plus, se refuse à prendre le parti de la vérité. »


« Me DuBruel trouve cela très patrick de critiquer la justice, mais une telle attitude n’est pas digne d’un homme de loi » a réagi le bâtonnier grenoblois, Me Harry Viste. Il a ajouté avoir demandé tôt dans la matinée que l’avocat soit suspendu sans délai, en attendant la décision du conseil de discipline.


Rupert.jpg

Le magistrat Gomez, accusé de favoritisme, de prise illégale d’intérêt et de délit d’initié dans cette affaire.

les faits
C’est pourtant les faits qui sont ainsi : Géraldine S., femme au foyer, entendait obtenir de la Caisse d’Allocations Familiales de l’Isère 250.000 euros pour l’aider à élever ses deux enfants. Normalement, l’affaire aurait dû en rester là et on aurait dû bien rigoler. Mais opiniâtre, Géraldine a porté son cas devant le tribunal administratif de Grenoble et obtenu, à la surprise générale, gain de cause en se faisant octroyer 100.000 euros de dommages intérêt et en obtenant du juge qu’il enjoigne l’administration de lui verser les 250.000 euros demandés.
Tout cela pourrait être une banale histoire à la Sarkozy détournant des sous mais il n’en est rien : notant que madame S. comme le magistrat Gomez étaient tous les deux roux, le sagace Me Dubruel a aussitôt flairé le conflit d’intérêt et fait éclater l’affaire.


les suites à cette affaire
L’association « Roux de secours » s’étant constituée partie civile dans le procès qui pourrait éventuellement découler de la décision du conseil de discipline, Me Dubruel a lancé ce matin un appel à « tous ceux qui, nombreux, n’aiment pas les roux parce qu’ils puent et n’ont pas d’âme ». Il soutient que les opposants au rouxisme sont plus nombreux que les roux eux-mêmes, et qu’il n’aura pas de répit avant d’avoir obtenu légalement leur abolition.
La décision de la commission devrait intervenir en fin de semaine, le temps de faire toute la lumière sur les circonstances.


l’avis de notre rédaction
S’il est clair pour la sencyclopédie qu’une telle histoire ne pourra se solder sans quelques pertes du coté de l’idéal humain, il est également clair pour elle que la CONNIVENCE MANIFESTE entre roux reste un fléau pour notre société. Ils sont partout, et les braves gens continuent de regarder d’un mauvais œil une telle concentration des richesses et des pouvoirs.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia