Désinformation:La World Gay Pride 2009 fait le plein a Téhéran.

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La World Gay Pride 2009 fait le plein a Téhéran.

De notre envoyé spécial  Sathiel - ‎le 12 décembre 2008

Téhéran, Iran — Depuis 2006 et sa nomination par le comité d’organisation de la World Gay Pride comme organisateur de la marche mondiale des fiertés homosexuelles 2009, La ville de Téhéran s’est préparée dans la joie et la discipline à l’accueil de cette manifestation. « Nous avons travaillé d’arrache-pieds pour accueillir la World Pride » nous confie Abdul Al Zahouari, vice président du comité iranien d’organisation de la marche des fiertés homosexuelles. «  Nous sommes prêts et nous attendons environ 1 million de PD participants. Tout a été prévu pour que la fête soit totale : le parc national Mahomet a été transformé en backroom géante, toutes les toilettes publiques de la ville ont été équipées de préservatifs et de glory hole et la mosquée Khomeini accueillera la soirée bondage Sado Maso prévue en clôture du festival.

A quelques heures du début des festivités, les organisateurs iraniens sont sur les dents. Les camions censés livrer les 25 tonnes de gel lubrifiant prévues pour la cérémonie d’ouverture sont bloqués a la frontière irakienne et la délégation lesbienne du Zimbabwe est coincée a l’aéroport pour un problème de visa. Finalement tout rentrera dans l’ordre et la manifestation pourra commencer selon le planning.

Femmes voilees

La délégation lesbienne afghane au grand complet.

Il est 19h30 lorsque le stade Mohammad Khatami s’embrase, lançant le début de la cérémonie d’ouverture de cette 20ème fête mondiale des fiertés homosexuelles. La délégation des gouines sri-lankaise est la première à rentrer dans le stade au cri de « Broute ma moule tamoule » sous les acclamations des quelques 80.000 PD spectateurs privilégiés qui ont pu assister à la cérémonie. Puis suivent les représentants des gays afghans entonnant leur hymne : « J’aime trop ton Kaboul de mec », suivis par les folles coprophages pakistanaises et leur célèbre slogan « Karachi moi dans la bouche ». Pendant près de deux heures, toutes les nations vont défiler dans le stade sous les applaudissements nourris de la folle foule.

La cérémonie terminée, les participants se dispersent dans la ville, envahissant les bars et les établissements de nuits pour prolonger tard dans la nuit la fête. « Tout s’est bien passé ce soir, à part deux trois hétérosexuels ayant essayés de s’incruster à la cérémonie nous n’avons aucun incident à déplorer » déclare Mohammad Mossadegh, en charge de la sécurité de la manifestation « Mais le plus dur reste à faire avec la grande marche de demain sur l’avenue Mahomet, l’atelier « rasage de cul et épilation de boules » au centre culturel Lutfallah et la soirée « trans en trance » de demain soir au grand bazar de Tajrish. Nous ne sommes pas au bout de nos peines et nous devons rester vigilant quant à la sécurité des participants ».

La cérémonie de clôture, prévue dans deux jours sera l’occasion du passage du drapeau gay au prochain organisateur de la world gay pride : la Corée du Nord, sélectionnée il y a deux ans aux dépends des ses concurrents, la Moldavie et la Somalie.


LogofilmX  Portail des articles interdits aux mineurs (avec photos)

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
FANDOM