Désinformation:La Suisse annonce la couleur des billets

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La Suisse annonce la couleur des billets

De notre envoyé spécial  Pikachu - Pikaicone.png - Viens Pikater - ‎le 15 février 2011

Suisse — La Suisse nous présente ses nouveaux billets de banque qui vont être mis en circulation pendant le courant de l’année 2012. De tous nouveaux de systèmes de sécurité encore jamais vu comme l'encre fluorescente qui se voit dans le noir le plus complet font leur apparition pour protéger un peu plus la richesse d’un très petit pays.


Topic2 img0002.jpg

Nouveaux billets Suisses fluorescents avec un smiley en haut à droite.

La Suisse annonce déjà la création de ses nouveaux billets pour l’année 2012. Les ingénieurs suisses spécialisés en microtechnique ainsi que des maîtres horlogers se sont réunis pour faire le billet le plus sécurisé du monde. Il eut fallu environ 10 ans de recherche ainsi qu’un investissement colossale de 4'850'000 CHF pour arriver à un tel état de sécurité. La Suisse a toujours été extrêmement fière des systèmes qu’elle a inventé et que les Européens ont essayé de les copier sans jamais les égaler. On se rappelle notamment du filigramme, du micro-texte sur certains traits, la lecture en UV, les images cachées ou incrustées sur le papier, les micro-perforations, les éléments brillants, le code malvoyant et bien d’autres. Évidemment, on parle du billet suisse, car dans le cas de l’euro, vous pouvez commencer à tracer au feutre indélébile les sécurités qui n’existent pas (ou entourer celles qui existent, c'est plus rapide.)


Topic2 img0007.jpg

Nouveaux billets Suisses fluorescents. Remarquez la non-utilisation de l'écriture en allemand et en romanche. Ceci confirme le nouveau thème du billet qui est « l'ouverture sur le monde ».


Mais la Suisse ne s’arrêta pas là, bien au contraire. Bientôt, une nouvelle idée a fleuri dans l’esprit des plus gros concepteurs de billet de banque. L’idée principale était d’utiliser, en plus des 234 encres déjà utilisés, des 12 solvants servant de mordant pour le support et des 35 autres éléments chimiques (dont 27 acides), une nouvelle encre aux capacités fluorescentes. En effet, il s’agit d’une encre capable d’emmagasiner la lumière reçue et de la restituer lorsque la luminosité baisse. La Suisse sera le premier fabriquant de billet fluo. Mais d’autres innovations sont attendus, ce serait mal connaitre le perfectionnisme suisse de croire qu’il s’en arrête là. Les maîtres horlogers ont trouvé le moyen de rajouter une horloge dont le mécanisme ne serait assuré que par de l’encre. Vous pourrez bientôt lire l’heure sur votre billet de banque suisse. Il existera aussi un nouveau dispositif pour les aveugles. Il suffira alors de souffler sur le chiffre du billet pour entendre une musicalité propre à chaque billet. Les ingénieurs suisses espèrent par la suite faire parler les billets avec ce système et même leur faire dire : « Bonjour, je suis un billet de 10 CHF. ». On compte aussi l’ajout de 5 micro-puces, une encre réagissant aux ondes radio, des nano-perforations dans le billet et l'ajout de la conductivité à l’électricité.


La Suisse est fière de déclarer que son futur billet de banque sera bientôt moins facilement falsifiable que le passeport français. Un fait qui était avéré jusqu’à l’entrée en vigueur du passeport biométrique. Les Suisses travaillent très durs pour rétablir cette réalité d'autrefois. Cependant, la fabrication d’un billet de 10 CHF coutera environ 14 CHF contre 0.1 CHF pour un billet de 10€. Le taux de change de 1.3 CHF pour 1€ n’arrange pas les choses. Mais on s’en fiche au fond, le but est d’avoir le billet le plus sécurisé du monde et tant pis si les faux monnayeurs préfèrent l’euro car le territoire géographique pour la revente est plus important au niveau de la superficie et que la devise européenne est plus influente que la simple monnaie suisse.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia