Désinformation:La Journée Internationale de la Femme à Poil

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La Journée Internationale de la Femme à Poil

De notre envoyé spécial  Bazoumboy Deluxe (discussion) - ‎le 9 mars 2014

ParisFrance — Samedi 8 mars dernier a eu lieu une nouvelle édition de la Journée Internationale de la Femme. Cette année, sept pasionarias courageuses ont manifesté aux abords de la Pyramide du Louvre dans le plus simple appareil, afin de lutter contre leur statut de femme-objet.

Jdlfap.jpg

Cliquez sur l'image pour l'avoir en plus grand format. Sinon à quoi ça aurait servi ?

Présents sur les lieux, nous sommes en mesure de vous faire le compte rendu détaillé de cet événement.

D'après les témoins de cette manifestation, il n'y a pas de doute que c'est Cindy qui a fait le plus d'effet : une poitrine généreuse et bien dressée, un petit cul bien rebondi, des jambes élancés et bien galbées, un pubis à la toison pas trop fournie et bien taillée, un déhanchement de chaudasse, il n'y avait rien à jeter : 9/10. Fatimah a aussi eu son petit succès : une poitrine opulente et des hanches assez larges ont ravi les amateurs de chair fraîche qui aiment la quantité sans pour autant négliger la qualité : 7.5/10. N'oublions pas Antoinette qui avait pour elle d'être blonde et d'avoir un cul magnifique, sans doute plus excitant encore que celui de Cindy mais dont les seins était franchement trop petits pour contenter les mains d'un honnête homme : 6.5/10. Ensuite, on pourra donner une mention honorable à Gertrud : un corps globalement plutôt bien proportionné mais un peu grassouillet, des nibards corrects mais un peu tombants et un popotin plutôt quelconque. Bref, acceptable après un ou deux verres, un soir de solitude : 5/10. Bref, si elles n'avaient été que ces quatre-là, nous n'aurions eu que des éloges à faire à propos de cette initiative.

Question.png
Saviez-vous que...
Ces demoiselles avaient un message à faire passer. Nous avons envoyé une collègue féminine pour papoter. Il en ressort qu'elles demandent à pouvoir disposer de leur corps comme elles le veulent. Sophie aurait déclaré : « Ce n'est pas parce que nous nous promenons totalement nues que les hommes doivent croire que nous sommes disponibles et automatiquement consentantes. Même allongées les cuisses ouvertes en train de nous caresser, ça ne veut pas dire qu'il peuvent se permettre quelque privauté que ce soit. » Je pense que Sophie n'a rien à craindre : nous nous engageons à ne jamais porter la main sur elle, quelles que soient les circonstances, gros thon.
Mais il y en en avaient trois autres. Concernant Isabella, il y a trop de choses à redire : poitrine menue et pas spécialement jolie, fesses plates, jambes arquées, non franchement, on peut bien lui mettre un 4/10 car elle a un petit regard de salope vaguement excitant mais elle n'a vraiment pas grand chose pour elle. Bon, Cristina avec son gros cul de vache et ses gants de toilettes manquait pour le moins de dignité. Un peu de pudeur de sa part ne nous aurait pas fait de mal : 3/20. Quant à Sophie, on croit rêver : une telle horreur ne devrait pas avoir de nom.

On a beau dire mais le niqab est parfois le seul moyen de rendre sa dignité à une femme que la nature n'a pas gâté. Comme quoi les saoudiens n'ont peut-être pas toujours tout à fait tort. Je ne mets pas de note à Sophie car je respecte les femmes, même quand - comme dans le cas présent - elles ne nous respectent pas.

Hormis ces quelques petits désagréments dûs sans doute au fait qu'il s'agissait d'une première, il faut convenir que cette manifestation a bien plu à tout le monde. Alors, si les organisatrices fignolent leur casting l'an prochain, elles pourront compter sur notre présence et notre soutien. Même pour toute une Semaine de la Femme si elles veulent.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia