Désinformation:La France peut-elle encore gagner les J.O. ?

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La France peut-elle encore gagner les J.O. ?

De notre envoyé spécial  Tiennos - ‎le 22 février 2010

Vancouver, Canada — Alors que les médailles se font rares, la France peut elle encore garder la tête haute aux jeux olympiques ?

La délégation française aux J.O. de Vancouver fait grise mine : alors qu'il reste à peine une semaine avant la fin des épreuves, les athlètes tricolores n'ont remporté que 8 médailles en tout, dont seulement deux en or. En continuant sur cette lancée, la France peut espérer atteindre une quinzaine dans le meilleur des cas, mais cela reste très peu quand on voit le palmarès des autres pays.

Jusque à présent on a pu compter sur la multitude d'épreuves de ski en tous genres (biathlon, ski de fond, snowboard et autres) pour que de vaillants athlètes français ramènent quelques médailles au pays, mais les épreuves de bobsleigh, de curling ou de patinage de vitesse ne présagent rien de bon. Quand au hockey sur glace, n'en parlons pas. "Les efforts de nos athlètes sont louables, mais ils risquent d'être insuffisants" nous a confié Paul Chabron, l'entraîneur de l'équipe de France d'un autre genre d'épreuve de ski. "Parfois je me demande si ils réalisent l'enjeu de ces jeux olympiques." En effet c'est bien l'honneur de tout le pays que nos représentants défendent vaillamment et l'on se prend à souhaiter qu'ils s'en souviennent un peu plus. C'est particulièrement vrai pour ceux qui participent aux compétitions individuelles et qui parlent de leurs performances personnelles plutôt que de dédier leurs victoires à la France.

MedJO2010.JPG

Les chiffres sont sans appel : la France est mal partie.

Car la situation n'est pas brillante : bien entendu les États-Unis sont imbattables comme à chaque fois, mais des pays tout à fait dans nos cordes sont en train de nous passer devant : la Corée du Sud ou la Norvège ont déjà plus de médailles que nous et même l'Autriche est à deux doigts de nous distancer. Comble de l'humiliation : l'Allemagne nous domine largement avec plus du double de médailles par rapport à nous. Beaucoup y voient un rappel bien amer de la débâcle de 1940. Une des rares notes positives reste que l'ennemi héréditaire, la Grande Bretagne, est complètement dominée par la délégation française. Voir les rosbifs au même niveau que l'Estonie ou le Kazakhstan met indéniablement du baume au cœur, mais avant de pousser des cocoricos il va falloir faire une meilleure impression.

Les français n'ont heureusement pas abandonné tout espoir car il reste encore un objectif à portée de main : obtenir plus de médailles que le Canada. Vaincre le pays organisateur permettrait de rentrer fièrement au bercail après avoir remis à leur place les bouffeurs de sirop d'érable. Ce serait en tous cas un bel hommage à l'inventeur des jeux olympiques, le français Pierre de Coubertin qui disait lui même : "L'important n'est pas de gagner, mais de participer pour pouvoir montrer quel pays a la plus grosse[1]."


  1. délégation (NDLR)


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia