Désinformation:La France en passe de perdre son statut d'AA

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La France en passe de perdre son statut d'AA

De notre envoyé spécial  χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or.png - ‎le 18 août 2010

GrenobleFrance — L'agence de notation ASA (Agence pour la Sauvegarde de l'Apparence) met aujourd'hui en garde les quatre plus grands super pays du monde entier – les États-Unis, la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni – sur la possible perte de leur statut d'AA.

AA0.jpg

Les occidentaux perdront bientôt leur statue d'AA, qui leur permettait de garder une bonne image sur la scène internationale.

Les anciens pays AN du bloc soviétique, menés par la Russie de Vladimir Medvedev, se sont félicités de cette nouvelle qui ébranle un peu la communauté internationale et les rapproche discrètement de l'Alliance Atlantique.
Car Moscou est sur la sellette depuis la gigantesque arnaque pyramidale orchestrée par Bernard Eristoff, et qui a déjà coûté plusieurs millions de points sur les permis de conduire à travers toute l'Europe. L'Est soutenait depuis longtemps que l'infiltration vinicole de l'Occident dans les économies communistes faisait péricliter leur idéal rouge et salissait leur réputation. Les masques sont entrain de tomber et tout le monde saura désormais qu'il y a autant de buveurs réguliers des deux cotés du Bosphore.

AA1.jpg

« une vaste mutation de la face du monde... »

L'ASA, qui classe ces pays sous l'acronyme AN (pour Alcoolique Notoire), a pour sa part déploré le récent changement de cap dans la politique des fleurons du capital. « Il est manifeste que les transformations sociales profondes conduisent les citoyens de ces quatre géants du monde libre à placer leurs désirs d'avenir dans un goulot. Les répercussions de la crise, soutenue en douce par le lobby juifs Assedic, ne permettent plus d'espérer autre chose qu'une vaste mutation de la face bouffie du monde. La vie en couperose pour des millions de foyers. En alertant ces pays sur leur état de santé dramatique, nous espérons qu'ils arrêtent de boire tout l'argent du contribuable », explique Jean-Marc Moult-Surmonardoise, auteur de la note de l'agence. Tout le monde n'aime pas pour autant qu'on pique du nez dans ses affaires, c'est le cas de bons nombre de citoyens lambda mécontents. Il fallait donc les rassurer.

AA2.jpg

« Il nous faut réhabiliter la grolle savoyarde parmi les symboles de la République, sous le mot fraternité ! »

C'est Jean-Louis Borloo, porte bouteille du parti majoritaire, qui a su trouver les mots justes pour annoncer la nouvelle à la population sans soulever le tollé attendu (une interview retranscrite par nos confrères de Vins de France magasine) : « n'ayons ba beur de nous voilà la fesse, dout le monde zait que les Franzais zont des arcoly...des algory...des acoliques nodoires. Alo...alors gu'est-ce gui va geanger ? »

Ce qui va changer, c'est pourtant l'échiquier mondial. Car profondément sobres malgré leur image taquine, les pays musulmans bénéficieront bientôt d'une plus grande crédibilité, choses qu'ils ne parviennent pas à acquérir malgré le massacre régulier d'innocents. Les banques ne feront plus confiance aux emprunteurs dans le rouge, qu'ils soient bordelais ou californiens : tous logés à la même enseigne.

Les pays du Gcuite se sont réunis au Queens ce mardi lors d'une conférence de presse pour réagir à la sonnette d'alarme car ça faisait franchement trop mal à la tête. Le président français, qui j'vais vous dire une chose a décidé de prendre la parole sur un coup de tête, s'est exprimé en ces termes alambiqués :


L'incompréhension des journalistes et son manque d'à-propos ne semblèrent pas convaincre l'opinion publique, qui continue de s'en foutre et de noyer sa procrastination dans le mesquin brevage. Au café du commerce, les rumeurs vont bon train. « Alors paraît qu'on va avoir une médaille pour c'est qu'on boit ? »

La situation est donc des plus graves.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia