Désinformation:La France cède la province aux pays frontaliers

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La France cède la province aux pays frontaliers

De notre envoyé spécial  χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or.png - ‎le 11 décembre 2013

ParisParis — Du lit d’Henri II à celui de la Meuse, il semblerait que les coucheries aient toujours tout décidé des changements territoriaux qui ont bouleversé la carte de notre vieille Europe. Et que la première affaire soit française et la seconde belge n’enlève rien au fait que la Belgique est un pays de merde, bien au contraire. Capable de céder seulement 14 petits hectares aux Pays-Bas, aucun doute que si la question s’était posée de céder toute la Belgique hormis Bruxelles à des étrangers, elle ne l’aurait pas fait : elle aurait fait l’inverse. Alors que nous si (ou non, ça dépend comment on comprend la question).

Desinfoventefrance2.jpg


« Garder Paris et mourir »

« Et si possible s’étouffer avec », telle est la réaction des provinciaux face à l’annonce du gouvernement de céder tout le territoire, en dehors du département 75 et des autres départements attenants composant l’Île-de-France, aux pays limitrophes.

Comme Vivendi Universal a pu, en son temps, licencier intelligemment pour compenser les pertes de ses investissements hasardeux (comprendre : au pifomètre à énergie solaire), Paris, univers sale aussi, s’est dernièrement intéressée à la rentabilité de ses divers secteurs d’activité. Somme toute, c’est en province que les pertes sont les plus importantes.


Des vieux moins âgés

Des vieux, il y en a à Paris. Mais il ne faut pas juger sur les apparences, et malgré ses rides, ses chicots manquants et son tablier à carreau ou son pantalon en velours remonté jusqu’au Ciel, le Parisien a rarement plus de 40 ans ; passé cet âge il meurt, par maladies successives, mais aussi par charité envers le trou de la Sécurité Sociale (que le Gouvernement songe à rebaptiser le Trou Social). Ces vieux qui abusent des remboursements, qui deviennent encore plus vieux, séniles, ont une famille nombreuse et regardent par la fenêtre les jeunes fumer de l’herbe, c’est en province qu’ils sont. À Paris ils baissent les yeux, quand ils ne meurent tout simplement pas d’un coup de bon sens foudroyant.


Mais les jeunes ne sont pas en reste

Car des jeunes à Paris, il y en a. Mais il ne restent pas jeunes longtemps. À peine leurs premières couches ficelées dans leur baluchon qu'ils se hâtent vers la drogue ou la célébrité, mariant les deux selon la bonne volonté de Dame la Chance, ce qui fait dire mouhahaha lol ro le con à tous les bons statisticiens. Ceux qui survivent pensent donc prématurément à ces problèmes de vieux que sont l'argent, la carrière, la famille ou les non-élus. Par le biais de ces failles un Parisien se précipite vers le gouffre de la profondeur des quarante ans abyssales dont on aura subtilement compris la vacuité qui fait écho à son ambition bition ition tion ion on 'n .

Comme les vieux ils meurent donc jeunes.


Un juste retour des choses

L’Espagne pourra enfin récupérer le pays basque, l’Italie et la Suisse se partager la Savoie, l’Alsace-Lorraine retourner d’où elle vient et la Corse s’autodétruire, sans compter l’outre-mer qui pourra retourner à l’état sauvage ; devenir marron, comme on dit là-bas.

Quant à ce qu'il convient de qualifier de restes et ne constitue pas un intérêt particulier, il sera mis aux enchères à l'hôtel des ventes de Melun-Ouest à 5h30 ce samedi matin. Un aubaine pour les rares personnes encrore munies de quelques sous en poche.


Les autorités, actuellement encore franco-provinciales, devraient donc sous quinzaine acter ce plan d'émancipation destiné à rendre à la France sa splendeur d'autrefois.


Desinfoventefrance1.jpg

Il est d'ores-et-déjà envisagé d'abandonner l'appellation L'Hexagone, qui pourrait bien d'après notre enquête minutieuse se voir remplacée par Le Trapèze Rectangle.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia