Désinformation:L'enfant qui ne vieillit pas : un cas découvert en France

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

L'enfant qui ne vieillit pas : un cas découvert en France

De notre envoyé spécial  WiiKend - Ceci était une signature - ‎le 16 octobre 2009

Neuilly-sur-Seine, France — 
SyndromeXbg.jpg

Stupeur dans le monde médical, le cas de Brooke Greenberg ne serait pas isolé

Au lendemain de la parution dans Paris Match d’un reportage très émouvant sur le cas de Brooke Greenberg, une adolescente américaine de 16 ans qui n’a jamais grandi et dont le corps et le cerveau sont ceux d’une enfant d’à peine un an, il semble que contrairement à ce que pensaient les chercheurs, elle ne soit pas la seule personne atteinte de cette maladie appelée syndrome X. Un médecin français, le professeur Benoît Hamon, affirme qu’il suit depuis plusieurs années un patient souffrant des mêmes symptômes.

« Le cas de Jean S. est similaire à celui de la petite Brooke », précise-t-il. « Même s’il existe quelques différences notamment au niveau de l’évolution du processus ». En effet, il apparaît que dans le cas de Jean S., la croissance mentale et physique se soit arrêtée non pas à un an mais à 23 ans. Lorsqu’il a atteint cet âge, toutes les fonctions normales d’évolution se sont mystérieusement arrêtées.

Malgré ce handicap, il a tout de même pu vivre à peu près normalement tout en devant s’habituer à attirer les regards étonnés et parfois méprisants du fait de son apparence décalée par rapport au monde dans lequel il évolue. Ainsi quand il s’est présenté comme candidat à un poste au Conseil Général des Hauts-de-Seine comme s’il avait 35 ou 40 ans, on l’a regardé de travers. Plus tard, quand à force de travail et d’études il a obtenu un job étudiant à la tête de l’Epad, beaucoup se sont offusqués qu’un « gamin de 23 ans » accède à un poste de haute responsabilité en oubliant que ce n’était pas son âge réel. « C’est un peu comme s’il vivait en quelques mois le concentré d’une carrière entière », résume Patrick Balkany, un de ses proches. « Beaucoup en auraient souffert mais Jean a une force de caractère au dessus de la moyenne ».

Les médecins quant à eux ne s’expliquent pas l’étrangeté de cette maladie. On pense bien entendu à une anomalie génétique, d’autant que le père de Jean souffre lui aussi de problèmes de croissance mais rien n’a encore été prouvé.

SyndromeX.jpg

Jean S., un adulte figé dans le corps d'un enfant de 23 ans. À droite la modélisation informatique du visage que devrait avoir Jean S. si sa croissance avait correspondu à ses responsabilités.

Pour l’heure, Jean S. essaye de vivre le plus normalement possible avec son handicap. Il espère pouvoir continuer de s’insérer dans la vie publique comme tout le monde et même s’il est difficile d’évoquer l’avenir avec une personne souffrant du syndrome X, son entourage affirme qu’il espère pouvoir prochainement faire évoluer sa carrière, ce qui permettrait de faire connaître sa maladie et trouver sa place dans la société.

Pour conclure, nous voudrions laisser la parole à Jean S. qui a bien voulu s’exprimer sur son cas avec courage. Et voici ce qu’il nous a dit : « Agaga areuh areuh bouloubouloulou gouzi papa pipi popo. »

Merci Jean.

Qu'avez-vous pensé de ce reportage émouvant ?
 
66
 
187
 
15
 
10
 
17
 
41
 
31
 

Ce sondage a été créé le octobre 16, 2009 09:55 et 367 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia