Désinformation:L'avenir de la Terre dans un an et demi-Un article saisissant écrit par Nicolas Hulot

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

L'avenir de la Terre dans un an et demi-Un article saisissant écrit par Nicolas Hulot

De notre envoyé spécial  Jean Sérien - ‎le 14 avril 2009

France — La disparition de l'air sur notre planète, une vérité qui dérange.

Ce matin, à 9heures, 23 minutes et 44,3805 secondes, le scientifique Ukrainien Bärb Iforhêver qui relevait comme d'habitude les taux de dioxygène dans les cages de ses souris fit un constat incroyable. Il releva l'absence d'air dans la cage, et même dans le laboratoire! Son inexplicable mort poussa ses collègues scientifiques à révéler sa disparition dont ils ne parvenait pas à donner les causes. L'enquête qui s'ensuivit prouva que les plantes avaient disparu de la surface de la Terre et que le dioxygène, molécule indispensable à la vie terrestre, n'était plus renouvelé. Pour faire face au problème, les différentes puissances mondiales décident de créer l'impôt sur l'air qui demandera à chaque Sujet du monde une contribution de 57.865euros par litre d'air consommé sous peine de quoi les manants décidant de se déroger à la règle se verront poser des masques étouffant sur leur tête jusqu'à ce que mort s'ensuive. Nicolas Hulot félicite l'engagement des hommes politique à l'origine de cette réforme pour leur "bon sens et leur volonté à protéger la nature de la haine de l'Homme". A noter que le passage de la réforme fit aussitôt monter le taux de suicide mondial de plus de 1500% et que les kits suicide n'ont jamais été aussi populaire qu'aujourd'hui. Mais le gouvernement ne compte pas s'arrêter là. Il décide d'assécher les océans pour créer des réserves naturelles. Les défenseurs de la nature sont pleinement satisfaits de ces mesures et nous pouvons maintenant avancer sereinement vers la fin du monde, qui -je le rappelle- sera due à la collision entre la Terre et le Soleil le 12 décembre 2012 selon notre illustre Lumière, Paco Rabbane.

Partage sur...
wikia