Désinformation:L'Humanité promet d'arrêter ses conneries

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

L'Humanité promet d'arrêter ses conneries

De notre envoyé spécial  ZyphSig.pngZyphsig.pngWTF?Je t'emmerde Dégueu7.gif très très fort ! - ‎le 14 avril 2014

PékinChine — Dimanche dernier les négociations pour l'accord qui est vraisemblablement le plus important de l'histoire de l'Humanité ont été closes, et tout le monde pourra désormais aspirer à un avenir meilleur.


Ban Ki-moon.jpg

Il a même mis une cravate jaune pour signifier sa joie et l'importance de l’événement.

C'est avec beaucoup d'émotion que Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'ONU, a annoncé hier au monde entier une grande nouvelle : La plupart des représentants de l'Humanité ont promis, à travers une charte générale de légalité, d'arrêter immédiatement et définitivement de bafouiller les règles fondamentales. Cette charte, que tous les pays membres de l'ONU doivent avoir signés et ratifiés, est le premier pas vers l'espoir d'un avenir meilleur et dans lequel tout ne sera que paix et progrès. « Cet accord entre les pays membres de l'ONU est assurément le plus important depuis sa création, a Ban Ki-moon lors de la conférence organisée après les négociation. C'est la promesse d'un avenir meilleur, et tous les pays membres de l'ONU ont promis de cesser tous leur projets en cours pour réaliser cela. » Les points principaux de cette charte ont étés révélés au grand public lors de la conférence :


Article 1 - Par ce présent traité, tous les États signataires s'engagent à respecter les engagements pris ci-dessous.

Article 3 - L'Humanité s'engage à ne plus faire disparaître aucune espèce ou écosystème, pour quelque raison que ce soit.
Article 4 - Tous les États s'engagent à respecter et à faire respecter les droits de l'Homme dans l'intégralité des territoires qu'ils dirigent.
Article 6 - La souveraineté d'aucun peuple ne saurait être remis en question, chaque groupe de plus de 100 000 personnes et ayant un sentiment national et un territoire commun se verra en droit de créer un État indépendant, avec l'accord des Nations Unies.
Article 7 - toute action militaire d'un pays sur un autre est désormais formellement interdite.
Article 11 - Aucune personne ne doit être discriminée , quelle que soit sont origine, sa religion ou son orientation sexuelle.

On a également appris que tout pays qui manquerait à ce règlement recevrait des réprimandes de l'ONU le sommant de cesser de suite ses activités illégales. Cependant, il y a encore certains réfractaires à cette Charte que tout les pays membres de l'ONU devront signer sous peine de quitter cette organisation. Notre très chère Marine nationale, par exemple, a fait part de ses inquiétudes quant à cet accord : « Non mais merde quoi, on aura même plus le droit de faire des blagues sur les pédés ou les roms ! Moi je vous le dis, liberté d'expression en danger ! ». Le président du MEDEF est lui aussi sceptique : « Je suis totalement contre cette charte. C'est vrai quoi, si on peut plus se payer la dernière Ferrari en délocalisant tout chez des asiatiques sous-payés, où va le monde ? »
Dans le reste du monde aussi, quelques personnalités se sont exprimées contre cet accord sans précédent, comme par exemple le ministre Chinois du budget chang ching-chong : « Je crains que cet accord porte un coup dur à notre économie, déplore-t-il. De plus, je ne vois pas en quoi faire travailler ses semblables 12 heures par jour pour $42 la semaine est choquant ... ». Certains partis de l'opposition Brésilienne ont également dénoncés cette chartre : « Notre économie est basée à moitié sur la destruction de la forêt amazonienne, et sur l'agriculture productiviste. Si on nous enlève ces deux piliers, que va devenir notre pays ? »
Il reste quelques pays encore réticents à signer l'accord, comme les États-Unis, le Bangladesh, la Corée du Nord ou encore l'Ouganda.

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia