Désinformation:Journée internationale des femmes : un mardi Gras féministe

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Journée internationale des femmes : un mardi Gras féministe

De notre envoyé spécial    Ici Tolosa...    Se ma tanta avia de ròdas ne faria un cari.   - ‎le 8 mars 2011

ParisFrance — En ce mardi 8 mars 2011 flotte un doux parfum. Comme des embruns de sensualité, une atmosphère d’amour, un nuage de douceur. C’est la journée de la femme, la journée où on accorde romantiquement tous leurs désirs, où on les écoute, où tout leur est permis. Eh oui messieurs, jusqu’à 23h59 et 59 secondes, elles n’ont pas fini de nous casser les couilles.

Après la journée du SIDA, de la lèpre et de la faim dans le monde, un nouveau fléau est à l’honneur aujourd’hui : la femme.

Beaucoup plus connues que la mucoviscidose et ses glaires, beaucoup moins utiles que le VIH pour éradiquer les pédés, les femmes ont elles aussi leur journée internationale. Elles en profitent dans tous les pays pour revendiquer leurs trucs merdiques habituels, genre la parité, un salaire équivalent au nôtre, voire même le DROIT DE VOTE ! C’est édifiant (ça veut dire un truc genre « c’est très grave »). Et elles vont promener leurs bourrelets sur le pavé pour pousser leurs traditionnels hurlements stridents : « Un homme sur deux est une femme ! » (sondage TNS-SOFRES pour Le Parisien ;) ), « Ni putes ni soumises » ou « L’Oréal, parce que je le vaux bien ».

FMNmanif.jpg

« Nous ne sommes pas des poupées ! » On l’aurait deviné, vu leurs sinistres gueules.

Pour rappel, les françaises ont obtenu le droit de vote en 1944, pendant la Guerre Mondiale. Pendant que tout le monde se battait dans la Résistance pour protéger la France du nazisme, le sexe faible complotait pour obtenir le droit d’apporter leur grain de sel à notre chère démocratie. MAIS QUELLE BANDE DE SALOPES MANIPULATRICES ! Je sais, mon travail de journaliste m’oblige à respecter une certaine objectivité, un devoir de réserve par rapport à l’information, mais franchement on se rend bien compte que ce sont des grosses connasses.

La revendication salariale s’inscrit dans la même veine : comment justifierait-on le fait qu’en faisant la vaisselle et le ménage, elles aient la même fiche de paie que nous, qui exerçons un vrai métier. L’idée a de quoi paraitre aberrante. À ce moment-là, la logique voudrait aussi que l’on rémunère les enfants pour qu’ils aillent à l’école. Honnêtement, ce serait jeter de l’argent par les fenêtres. De l’argent que nous n’avons pas. Et puis elles en feraient quoi ? Acheter plus de maquillage ? En tant qu’écologiste, je ne peux plus supporter le fait de voir de plus en plus de baleines massacrées POUR MAQUILLER DES GROS THONS. Pensons au monde que nous laisserons à nos enfants, arrêtons d’être égoïstes.

FMNroupies.jpg

En les écoutant, on aurait presque l’impression qu’elles sont payées en roupies.

Car elles le sont, égoïstes, ces catins vérolées de bas-étages. Depuis des siècles, leurs requêtes sont toujours les mêmes : en Italie, elles vont demander d’arrêter le machisme car c’est pas très gentil ; en Espagne, d’enlever les moules des paëllas car cela favorise les blagues grivoises à propos du fait de manger de la moule (plaisanterie très drôle au demeurant) ; en Angleterre, que la reine soit appelée « roi » parce qu’aucune femme n’a jamais été roi donc ce n’est pas normal ; en Afghanistan, que les trous de la burka soit agrandis afin de pouvoir voir où elles marchent,... ON N’EN A RIEN A BATTRE !

FMNpaella.jpg

... Alors que c’est vachement meilleur comme ça la paëlla quand même !

Je m’explique : les féministes sont du genre à faire des grèves de la faim parce qu’une rue a été appelée Pierre Curie, alors que, pour citer Isabelle Alonzo : « elle aurait très bien pu s’appeler Marie Curie parce que quand même c’était une femme et elle était vachement forte en sciences avec les atomes et tout, et c’était une femme, et que Pierre Curie c’était un gros obsédé du cul et puis c’est tout ». Les pandémies, les enfants qui meurent de faim, les cancers des testicules et les génocides, elles y accordent autant d’importance que la compagnie pétrolière BP aux pélicans de Louisiane.

FMNrue.PNG

Ah ah ah ! Dans vos dents les rombières.

Chaque 14 juillet, elles n’ont rien de mieux à foutre que de déposer une gerbe de fleur pour la femme du soldat inconnu ? Je veux dire, quel intérêt ? Et sur les monuments aux morts, à côté des noms des soldats morts pour la France, on va rajouter leurs femmes qui ont couché avec les déserteurs et les Allemands pour la France pour OBTENIR LE DROIT DE VOTE ? Sales collabos de merde ! Mi putes mi soumises, c’est ça hein ?

Sales nazies de merde !
EH OUAIS ! On va voter nous aussi ! Aimez-vous les femmes ?
 
152
 
107
 
40
 

Ce sondage a été créé le mars 8, 2011 15:45 et 299 personnes ont déjà voté.


Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Partage sur...
wikia