Désinformation:Ils les violent plusieurs fois de suite avant d'être confondus par les gendarmes

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Ils les violent plusieurs fois de suite avant d'être confondus par les gendarmes

De notre envoyé spécial  Foufoune - ‎le 18 juillet 2008

Pouligny-le-galou, France — Ce matin, le village de Pouligny-le-galou est encore sous le choc et l'on ne parle que de cette sombre histoire dans le pays.

En effet c'est hier, à 18h43, que la gendarmerie est venue arrêter Louis G., Fernand P. et Henri R., tous trois habitants cette petite bourgade pourtant réputée sans histoire. Tout a débuté il y a quelques jours quand Raymonde B. a déposée plainte contre X à la gendarmerie pour un viol collectif sur l'ensemble de son poulailler. Après les relevés d'usage, le Commandant Michu, de la brigade scientifique nous indiquait que 15 poules au total avaient été victimes de cette "tournante" d'une autre époque. Ensuite, tout est allé très vite. Grâce à une trace de sperme laissée sur une des victimes et à des prélèvements effectués sur tous les hommes du village, l'affaire ne pouvait qu'être résolue de main de maitre et surtout, avant que les poules n'aient des dents, si j'ose dire. Dés les premiers soupçons et les premiers interrogatoires, les langues se sont déliées. Et l'on a ainsi débouché sur ces arrestations. "Les poules peuvent de nouveau dormir tranquille" s'est esclaffé le Colonel de Gendarmerie Bijoint, tout sourire. Une reconstitution sera sans doute effectuée rapidement pour déterminer les rôles de chacun. Affaire à suivre.

Partage sur...
wikia