Désinformation:Game of Thrones saison 6 : "Jon Snow n'est pas mort !"

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Game of Thrones saison 6 : "Jon Snow n'est pas mort !"

De notre envoyé spécial  RX.jpg Oudmourtes de la Volga - ‎le 3 septembre 2015

Siège de HBO, New-York, États-Unis d'Amnésique — Exclusivité : La fin heureuse d'un insoutenable suspens.

Got.jpg

Des révélations à couper le souffle...

Une fin de saison tragique

Jon Snow est devenu Lord Commander of the Night's Watch, il décide de sauver les Wildlings afin d'avoir du renfort contre l'arrivée prochaine des White Walkers, mais également car il prend conscience que le serment qu'il a prêté lui demande de protéger le Royaume des Hommes, dont les Wildlings font partie. Tout cela est réalisé à contre courant et sous la critique virulente de l'ancien Lord Commander, Alliser Thorne, et de ses hommes. Une fin de saison difficile donc, mais pleine d'espoir et, surtout, de fierté en voyant ce héros prendre enfin la place qu'il mérite. Une bravoure également récompensée par le destin, puisque, durant les dernières minutes du dernier épisode, il apprend que son oncle est peut-être vivant, et qu'il a été aperçu par un Wildling... Mais ceci n'est qu'un piège d'Alliser Throne et de ses hommes, qui attendent Jon Snow pour le poignarder chacun leur tour, le laissant se vider de son sang dans la neige, en proie à une mort certaine...

Bonjour, je m'appelle Oudmourtes de la Volga, vous ne me connaissez pas encore bien, mais je suis moi aussi un reporter scientifique sérieux, comme mon estimé collègue Pruster de Las Cales. Il m'a demandé, depuis l'aile B3 de Fleury-Mérogis, de le remplacer, car il est retenu sur place en raison de certaines déclarations qu'il a fait la semaine passée. Le juge a déclaré que, malheureusement (selon ses propres termes), il sera libéré sous peu, « faute de preuves », ce à quoi M. de Las Cales a répondu : « faute de crime, oui ! » Il n'est pas de notre responsabilité de commenter cette parodie de justice insultant mon honnête collègue, nous nous contenterons donc de poursuivre - à notre humble niveau - son œuvre majestueuse.


Un émoi qui saisit le monde entier

Cet acte, aussi violent visuellement qu'émotionnellement, nous a tous pris par surprise. Bien entendu, la fin de la 1ère saison avait donné le ton : les gentils ne sont pas invincibles dans cette série. Je me rappelle encore de mon choc lorsque j'ai vu la quasi-totalité des Starks se faire massacrer : Eddard, Catelyn, Robb et même Tony. J'étais là, sur la pelouse de mon voisin, le nez collé à la fenêtre pour mieux voir leur écran plat, deux gobelets - modifiés par mes soins - collés aux aussi à la fenêtre et à mes oreilles, pour profiter du son Dolby Surround. De stupeur, de fureur, de tristesse, je frappai sa boite aux lettres, je frappai son chien, je frappais sa femme, je frappai le policier, je frappai les barreaux de ma cellule... pourquoi tant d'injustice ?

Mais cette fois, impossible de me résoudre au tourment qui menaçait mon cœur, mon âme et ma raison. Quelque chose en moi ne pouvait croire à la mort de Jon Snow, si beau, si fort, si incompris, on aurait dit un Patrick Swayze du Nord, pas vrai Patrick ?

PSTete.png Patrick Swayze : Oui, c'est vrai.

Je profite que vous me posiez la question pour vous dire qu'en effet, la La Signature Alternative© est sur le marché depuis peu, et connaît un succès fou. Alors, si toi aussi tu veux être millionnaire sur Youtube, être fashion sur Facebook, et niquer dans la vraie vie, inscris-toi à la sencyclopédie et reçoit ta première Signature Alternative© gratuite à la création de ta signature normale, toutes les autres Signatures Alternatives© te seront facturées 0 dinar par Signature Alternative©. Les anciens membres auront droit à un rabais et paieront 0 rouble par Signature Alternative©. Ça vaut le coup !

JM.gif Jean-Michel Sucémoilabite : C'est clair !
Lasso.jpg Tilde Tilde de la Tilde y Tilde : Tu m'étonnito !


Un espoir qui renaît dans nos cœurs

Alors que j'allai sur Google pour chercher une solution à cette inacceptable tragédie, je rencontrai d'autres membres de la Sainte Suspicion. Selon eux, Jon Snow allait revenir, réincarné en loup ! N'importe quoi, réincarné en loup... Mais d'autres, comme moi, ont remarqué qu'il a été poignardé quelques scènes seulement après que Mélisandre la magicienne (ou sorcière, ou sourcière, ou souricière) soit revenue au camp, et qu'elle lui avait mystérieusement dit, peu de temps auparavant : « You know nothing Jon Snow », alors qu'il en savait un paquet. Donc, il paraît évident qu'elle va le faire guérir, sinon la saison se serait finit sur une décapitation ou un crémation, pas par des coups de couteau entraînant une mort lente qu'on ne voit pas...

Pour vérifier cette hypothèse, j'ai demandé à votre intervenant préféré de nous éclairer de ses lumières, j'ai nommé : Al-Khwârizmî !!! On l'applaudit bien fort.

Je vous rappelle que Al-Khwârizmî est arabe, il est mathématicien et il est du IXe siècle. Al-Khwârizmî, probablement, est aussi médecin et magicien, après tout pourquoi pas ? Al-Khwârizmî aime la galette, savez-vous comment ? Quand elle est bien faite, avec du beur dedans. Al-Khwârizmî aime faire du saut en parachute en mangeant du saucisson, et regarder L'homme qui murmurait à l'oreille des narines.

Al-Khwârizmî bonjour.


Khwarazmi.jpg Al-Khwârizmî mathémate :
Bonjour M. de la Volga.


Al-Khwârizmî bonjour.


Khwarazmi.jpg Al-Khwârizmî mathémate :
... bonjour...


Al-Khwârizmî, sans réfléchir, dites-moi si oui ou non Jon Snow est mort.


Khwarazmi.jpg Al-Khwârizmî mathémate :
JE DIS NON !


Et pourquoi cela ?


Khwarazmi.jpg Al-Khwârizmî mathémate :
En tant que mathématicien et, probablement, médecin et magicien, je diagnostique une simple appendicite, que Thorne voulait certainement retirer, chacun donnant un coup pour essayer de l'atteindre, comme une Piñata, vous savez, ces poupées qui s'emboîtent...


Bien entendu. Mais ne pensez-vous pas qu'il puisse s'agit d'une vengeance vile et visible et invisible ?


Khwarazmi.jpg Al-Khwârizmî mathémate :
Je pense que vous avez raison, en fin de compte. Vous êtes brillant, d'ailleurs, très jolies Signatures Alternatives©, si je puis me permettre.


Merci. Donc, dans le cas d'une agression sourde et sordide et assourdissante, pensez-vous qu'il puisse s'en sortir avec la magie ?


Khwarazmi.jpg Al-Khwârizmî mathémate :
Eh bien, comme vous le savez, je suis moi-même, probablement, médecin et magicien...


Certes.


Khwarazmi.jpg Al-Khwârizmî mathémate :
Or nous voyons bien, lorsque le petit con prend le couteau, que celui-ci ne dépasse pas la paume de ma main, donc n'est pas immédiatement létal...


Quelle intelligence... Mais est-ce que la taille de la main est liée à la taille de la bite ? Cela pourrait nous en apprendre plus sur la relation entre la taille d'une arme immédiatement létale et celle d'une bite...


Khwarazmi.jpg Al-Khwârizmî mathémate :
C'est vrai Jamy, mais nous parlerons de ça dans un autre épisode. En attendant, je déclare que cette blessure non-immédiatement létale pourrait être facilement guérie par n'importe quel sort de Oungoulou goulou dans la case, à la portée de la première magicienne-sorcière.


Ce serait magnifique, mais vous... vous êtes unanimes avec vous-même ?


Khwarazmi.jpg Al-Khwârizmî mathémate :
À 200 %


Génial.


La fin heureuse d'un insoutenable suspens

Le dénouement de toute cette histoire est arrivé aujourd'hui, lorsque moi, Oudmourtes de la Volga, je me suis rendu au siège de HBO, à New-York, pour demander au directeur, M. Bébert Robichou, si nous aurions droit à la fin heureuse d'un insoutenable suspens. Voici un compte-rendu de notre conversation :

O. de la Volga : Monsieur Robichou bonjour.
B. Robichou : Bonjour M. de la Volga.
O. de la Volga : Monsieur Robichou bonjour.
B. Robichou : ... bonjour...
O. de la Volga : Monsieur Robichou , sans réfléchir, dites-moi si oui ou non nous aurons droit à la fin heureuse d'un insoutenable suspens.
B. Robichou : Déjà, on dit suspense, pas suspens.
O. de la Volga : Vous en êtes s'or ?
B. Robichou : Tout à fait s'or.


Hébété, je sortais de son bureau à la recherche du premier linguiste venu. Heureusement, Al-Khwârizmî était toujours dans ma poche, et je savais qu'il était mathématicien et, probablement, linguiste. Il m'expliqua qu'en fait on peut dire suspens ou suspense, les deux manières sont correctes. Ainsi, la fin heureuse d'un insoutenable suspens, ça peut être "s" ou "e".

N'empêche, j'espère qu'il n'est pas mort, comme ça je pourrais dire : "Jon Snow n'est pas mort !", ce serait sympa...


Qu'avez-vous pensé de l'article "Game of Thrones saison 6 : "Jon Snow n'est pas mort !"" ?
 
3
 
3
 
2
 
2
 
9
 

Ce sondage a été créé le septembre 3, 2015 16:06 et 19 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia