Désinformation:GTA IV et la Police des Jeux Vidéos

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

GTA IV et la Police des Jeux Vidéos

De notre envoyé spécial  Lanceval - ‎le 12 mai 2008

ParisIle de France, France — Nadine Morano, secrétaire d’Etat chargée de la Famille, s’insurgeait récemment contre la violence, et les valeurs défendues par le nouveau jeu vidéo « Grand Theft Auto IV ». Après avoir remis un rapport accablant sur la morale de ce jeu vidéo à l’empereur du territoire Franc au Président de la République Francaise Nicolas IV Sarkozy, elle ne s’attendait pas à une réaction si vive et si rapide du Chef de l’Etat.

Ce dernier a en effet convoqué le Premier ministre Francois Fillon, ainsi que ses conseillers, pour leur dicter les conseils qu’ils devaient lui prodiguer et qu’il suivrait avec soin comme il se doit d’être fait dans l’ordre établi de la démocratie.

Un consensus fut trouvé après 12 minutes d’une intense discussion argumentative. La Police des Jeux Vidéos (PJV) fut créée. Le rôle de cette dernière serait d’étudier tout jeu vidéo qui tenterait de s’imposer sur le sol français pour éviter qu’un pixel impur abreuve nos consoles.

Pour appuyer les décisions de la PJV, une loi fut votée dans la minute qui suivit sa création (Cf : Article 49.3). Cette loi permettait aux agents de la PJV de saisir, interdire, détruire, manger, démagnétiser, tout jeu vidéo jugé dangereux pour les cerveaux conscients, cultivés et objectifs des futurs électeurs.

Il est de notre devoir, à nous, impartiaux journalistes, de vous révéler que cet acte est à contresens d’une phrase du Président lors de son invitation sur le plateau de Game One peu après son élection, qui critiquait les scientifiques meuglant "les conséquences des jeux vidéos sur certains cerveaux peu aptes à distinguer le réel du fictif". Il se prit même pour exemple en rappelant qu’en tant que fan de Caesar III, il avait toujours su établir une frontière entre le monde réel et le monde imaginaire du jeu vidéo.

Mais trêve de propagande soixante-huitarde, revenons à l’incommensurable perfection du Président. Monsieur Sarkozy ayant prévu l’arrivée de ce jour, avait, il y a de cela un an (à peine 48 heures après son élection), demandé à un panel de scientifique choisis parmi l’élite, d’établir une liste de jeux vidéos nocifs pour notre belle République.

S’appuyant sur ce rapport de la science, qui ne peut être remis en doute au nom de l’universel empirisme qui l’allaite, la PJV va prochainement retirer du marché les produits suivants, pour des raisons qui aussi évidentes soient elles seront néanmoins elles aussi citées :

GTA IV qui pousserait nos innocents enfants à exprimer le gangster qui est en eux et qui était jusque là refouler par des mécanismes freudiens trop complexes pour être expliqués.


Counter-Strike, qui habituerait les gens à ne pas s’offusquer lorsque les terroristes gagnent, voire même à participer à leur victoire.


Mario Bros, qui provoquerait chez les enfants une envie soudaine de devenir plombier. Ce qui causerait avec le temps une désertion de nos facultés de médecine, de lettre, d’économie, de droit et autres, et une saturation des CAP Plomberie.


Donkey Kong, qui provoquerait une baisse de fréquentation chez les esthéticiennes.


Alexandra Lederman, qui couperait toute envie de manger de la viande de cheval et qui coulerait le milieu de la boucherie chevaline


Question pour un Champion le jeu, qui augmenterait l’audience de France 3 et baisserait celle de TF1


Mario Kart, qui encouragerait les automobilistes à se lancer des carapaces et à laisser traîner des peaux de bananes sur les autoroutes françaises.


Pokémon, qui pousserait les gens à peindre leur rongeurs domestiques en rouge et jaune avant de leur enfoncer une pile dans le c*l.


Fifa et PES qui laisseraient supposer que le PSG peut encore être champion de France avec 38 victoires en 38 matches et gagner la ligue des Champions en battant Manchester 7-0 en Finale.


Need For Speed, qui ferait saturer les commandes de pièces détachées, instruirait les automobilistes qui seraient alors difficiles à arnaquer par les garagistes et pousserait à la conduite dangereuse avec la volaille aux fesses.


Trackmania et Stuntman Ignition, qui inciteraient les automobilistes à installer un tremplin sur l'autoroute pour "faire une cascade".


Portal, qui pousserait les gens a essayer de passer à travers les murs, sans réussite, bien entendu.


Halo, qui pousserait les gens à essayer de telephoner à des aliens et creerait chez eux une haine vicerale envers les rapaces de tout genres.


Call of Duty 4, qui laisserait le joueur prendre la place d'un sale communiste/islamiste en réseau.


World of Warcraft, qui pousserait les gens à massacrer toute la faune de la France sous prétexte qu'on cherchait organes de ceux-ci, pour finir la quête du boucher.


Bien évidemment cette liste est non exhaustive et j’invite toute personne ayant la possibilité de se tenir au courant quant aux nouvelles citations de jeux vidéos à l'enrichir.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia