Désinformation:Flagrant délit de profanation de tombes au cimetière pour animaux de compagnie

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Flagrant délit de profanation de tombes au cimetière pour animaux de compagnie

De notre envoyé spécial  Le k - ‎le 16 septembre 2008

La RochelleFrance — Un jeune emo de 16 ans a été pris en flagrant délit de profanation de tombe d'un animal de compagnie. Un trafic de grande envergure de viande chat crevé a été mis en lumière. Le coupable a avoué être fan de Tokio Hotel et vouloir demander en mariage la chanteuse du groupe.

Un jeune de 16 ans a été pris en flagrant délit de profanation de la tombe de « Fifi », décédé il y a 16 ans et regretté chat de Claudine Berranger, 75 ans.

« Comme tous les soirs j’allais voir Fifi pour lui donner son lait avant d’aller dormir et j’ai vu cette fille, là, en train de train de creuser un trou sur la tombe de mon tout petit ! »

N’écoutant que son courage, la malheureuse met en fuite la profanatrice, qui s’est avérée être un profanateur, quand la police se trouvant par hasard dans le secteur pour une sombre affaire de déjection canine, l’a rattrapé alors qu’il tentait en vain de faire rentrer une dizaine de cadavres de chats morts dans un bac à déchets recyclables.

Après un interrogatoire intensif de 5 heures, Jean-Patrick F., élève de seconde au Lycée Dautet du centre ville de La Rochelle, a avoué la profanation d’une centaine de tombes d’animaux de compagnie au cours des 3 années précédentes, ainsi que le meurtre de John Fitzgerald Kennedy, pourtant commis 29 ans avant la naissance du prévenu.

L’adolescent a avoué se servir des cadavres de chats pour fabriquer des terrines et des pâtés qu’il revendait aux étudiants en alcoolisme, dans le quartier Saint-Nicolas tous les jeudis à l’heure du diner. L’argent de la vente aurait dû permettre à cet adolescent, féru de la musique de Tokio Hotel d’assister à leur prochaine tournée et d'espérer demander en mariage la chanteuse du groupe, Bill.

La police mène actuellement une enquête plus approfondie au sein de la communauté emo de la ville. On craint que d’autres collégiens ou lycéens ne se soient aussi mis en tête de fabriquer des terrines à base de viande d'animaux morts.

Les autorités sanitaires, en particulier la DDASS, craignent que certains de ces mets douteux n’aient servis à alimenter le marché noir de la confection et la vente de kebabs à la sauvette dans le centre ville, très importantes les jeudi soirs de cuite (environ 4 fois par mois).

Si tel était le cas les estimations montrent que le risque d’intoxication alimentaire dû à la viande de chat crevé resterait minime, en raison du fait que 98% des sandwichs ou repas consommés par les étudiants durant ces périodes sont régurgités en deuxième partie de soirée.

L’éminent professeur Grossechouille, gastroentérologue à l’hôpital de ville, déclare « […] De toutes manières, le foie de ces gamins est déjà pourri par l’alcool quand ils arrivent à la Fac. Comme la cirrhose ou le cancer les tuera tous, ils n’ont pas à s’en faire. Qu’ils continuent à boire, en privilégiant si possible les alcools forts, ça leur désinfectera la tuyauterie […] »

Ce soir encore, un vent de terreur règne sur les tombes de nos amis à plus de deux pattes.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia