Désinformation:Encore un scandale au Vatican

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Encore un scandale au Vatican

De notre envoyé spécial  Nafissatou (discussion) - ‎le 4 octobre 2013

Assise, Italie — Un potentiel scandale écologique secoue aujourd'hui le Vatican ainsi que le Larzac et la Pologne. Vraie déclaration d'un faux-pape ? Ou au contraire, l'inverse ? Voir même réciproquement ? Le doute est permis.

Ce matin, et au lendemain d'un drame humanitaire au large de l’île italienne de Lampedusa, un homme qui se prétendait pape de toute la chrétienté apostolique romaine fait une déclaration surprenante, suscitant le doute quant à son identification formelle d'après les experts du sujet. Si son tweet a fait l'objet d'une large diffusion quasi immédiate, des questions se posent.

En effet, dans un message vibrant d'émotion, cet homme, vêtu d'une robe délavée mais propre, couronné d'une kippa monochrome du même, aurait déclaré : "Je suis contre la mondialisation".

Il faut noter que le lieu du supposé-prêche, Assise, en Italie, est symbolique de la papauté actuelle, François 1er ayant choisi lui-même en tant qu'adulte consentant son propre prénom avant même qu'une fumée nauséabonde, mais blanche n'atteigne même le sommet de la cheminée la plus haute de la chapelle Sixtine, comme c'est la tradition depuis 1492. Car quoi qu'étant puceau, François a de sérieux problèmes de lombaires, et sa première réforme, immédiate et consécutive à des élections vraisemblablement truquées, a été de mettre de vrais sièges moelleux dans la papamobile pour avoir une meilleure assise. Du coup, direct, idée de génie, il se réclame d'un vieux saint décrépit mais connu. Comme quoi, il est pas aussi con qu'il en a l'air ? Mais je ferme la parenthèse éducative.

Néanmoins, ce discours apparemment improvisé en bégayant dans sa moustache, constituant une apologie de l'altermondialisme, les nombreux observateurs présents ont émis plusieurs hypothèses qui font frémir le monde chrétien. S'agit-il de José Bové ? De Jean-Paul II réincarné suite à sa béatification en un clone de Lech Walesa (Saoul comme un Polonais, tout comme lui) ?

Certains avancent même qu'il s'agissait de Georges Brassens, à cause de la pipe, mais ça ne tient pas debout. Il n'avait pas de guitare sur lui, et ne se serait jamais abaissé à endosser l'habit de cureton même pour une blague de bas niveau.

La question reste pertinente et alimente le buzz des nombreux et influents réseaux sociaux-catholiques...

Pape-bové.png

Le salut hitlérien démentirait à priori l'hypothèse José Bové ou Lech Walesa. Mais allez savoir...



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia