Désinformation:Encore des adhérents qui quittent EELV!

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Encore des adhérents qui quittent EELV!

De notre envoyé spécial  G.E.X_De rien. - ‎le 08 décembre 2011

Floirac, France — Après la lettre ouverte de dix-huit membres du groupe local Argenteuil-Bezons (Val d'Oise) qui ont décidé de quitter Europe Ecologie - Les Verts, car selon eux : “la direction préfère se répartir des postes plutôt que de défendre des idées”, c’est au tour d’un autre groupe d’adhérents de quitter le parti écolo.

Le groupe local de Cras-sur-Reyssouze (Ain), qui compte 14 adhérents, a subi une véritable hémorragie au sein de ses effectifs, puisque ce n’est pas moins de 32 membres (plus du double) qui ont décidé de quitter la section.
Comme pour leurs camarades du Val d’Oise, ils estiment que la direction du parti a complètement galvaudé et instrumentalisé le projet écolo des origines. Ils dénoncent également la soif de pouvoir des dirigeants, les manœuvres politiques, l’affairisme, le clientélisme, les compromissions avec le PS, la faim dans le monde et la mauvaise qualité des chaises de la cantine.
Cette annonce a évidemment fait l’effet d’une bombe dans le paysage politique français, tranquillou jusque-là.
Eva Joly a vu sa courbe d’intentions de vote s’effondrer, passant de 1.6% à 0,8%, Nicolas Sarkozy a annulé le Conseil des Ministres de ce mercredi et prépare une conférence de presse, Cécile Duflot est annoncée démissionnaire et Nicolas Hulot a sabré le champagne.

La question est sur toutes les lèvres aujourd’hui : que va-t-il se passer aux élections de mai prochain? Qui pour remplacer un EELV dévasté? Comment porter encore aujourd’hui un message écologiste sans évoquer les “affaires“, les liens douteux avec le monde de l’argent, les “valises” et les basses combines en tous genres?

Et bien pour y répondre, notre reporter est allé directement recueillir la parole de ces “Nouveaux Ecologistes Radicaux et Durs” (NERD) et vous présente donc, en exclusivité, la première interview sans concessions de cette nouvelle force politique en marche.

La sencyclopédie Libre : Bonjour les NERDs.

NERDs : Bonjour. Bonjour! Oui. Bonjour? Bonjour. Bonchour. Bonjouuuur! Bonjour : Bonjour // Bonjour. Bonneuchoureu. Bijur. Hye! Bonjour.

La sencyclopédie Libre : Alors, avant de commencer, je précise au lecteur que comme dans l’Article 1 de vos statuts il est prévu qu’il n’y ai pas de “leader” mais que “tous les adhérents sont sur un strict pied d’égalité”, vous allez me répondre à 14...

NERDs : C’est ça. C’est exact. Oui. Tout à fait, c’est ça! Oui, oui. Ben ouich. Ouaip! Oui, c’est ça. C’est parfaitement ça. Ouais et on en est fiers! Ya, onneu est tousseu égôôô. Ci ça. Yes. Oui, voilà.

La sencyclopédie Libre : D’accord, bon. Alors, pour vos revendications on a bien compris - votre lettre ouverte était tout à fait claire là-dessus - maintenant on a envie de vous demander : est-ce que vous pouvez nous en dire plus sur votre mode de fonctionnement et sur votre vision de l’EPR (Ecologie Politique Radicale) ?

NERDs : Bon, avant toute chose, je propose qu’on mette en place l’Article 2 de nos statuts. Oui, l’Article 2! Oui. Et si on activait l’Article 2? Oui, je propose qu’on s’en tienne à l’Article 2. Che vote auchi l’Article 2. Moi aussi, Article 2! Moi aussi. D’accord pour l’Article 2 tous? Oui oui, Article 2 vas-y. Ya, artkleu zwaïe. Ci ci, l’Irticle du il est tri bien. Ok! Lets gonna do the second article yeah! Oui, Article 2 approuvé.

La sencyclopédie Libre : L’Article 2?

NERDs : (chuchotements, conciliabules, puis l’un d’eux s’avance) Oui, alors bon, l’Article 2 prévoit qu’en cas de soucis technique dû à l’Article 1, il est possible de plutôt prendre la parole à tour de rôle, mais dans le plus strict respect de l’égalité de chacun. C’est moi qui commence. Voilà.

La sencyclopédie Libre : Ok, bon, c’est vrai que ça va être un poil plus pratique du coup. Alors, parlez-nous de votre mode de fonctionnement et vos futures ambitions politiques?

NERDs : Et bien nous, nous ne faisons pas de compromis avec l’égalité. D’ailleurs, il n’y a pas d’ambitions chez nous. Pas de compromis sur les idées. Pas de compromis sur le programme. On veut représenter la branche la plus radicale et inflexible de l’écologie car nous pensons qu’on ne peut pas faire de compromis avec la Terre. Elle est bien trop forte.

La sencyclopédie Libre : Ok alors racontez-nous comment vous voyez la suite de votre parcours au sein de la politique française, les prochaines élections...

NERDs : Oui.

La sencyclopédie Libre : Euh...?

NERDs : Pardon, mais c’est mon camarade, c’est le plus radical de chez nous, il ne veut répondre que par oui ou non. Pas de compromis.

La sencyclopédie Libre : Ah oui! Non mais d’accord, ok.

NERDs : Ce que mes camarades essaient de dire, c’est que l’écologie radicale ne doit pas accepter la compromission ou les demi-ententes avec les autres partis. On a bien conscience qu’on est un peu isolé au départ mais le plus dur et inacceptable pour nous, au sein d’EELV, c’était de souffrir d’un déficit de médiatisation et d’accès au débat public. Du coup, si Cap21 accepte nos conditions, on est prêts à devenir leur aille radicale et à squatter les médias pour crier notre programme.

La sencyclopédie Libre : Ah bon, mais vous voulez rechercher un accord avec un autre parti que vous?

NERDs : Ché pas qu’on recheche au accord avec d’autres partis, ché uniquement que, ch’ils veulent gouverner avec nous, les autres partis doivent achepter nos conditions. Point. Que che choi Cap21 ou Debout la Répblique, l’obchectif, ché de gouverner. Sans conchéchions chur le programme.

La sencyclopédie Libre : D’accord, alors imaginons que Corinne Lepage soit élue et qu’elle accepte vos conditions pour former une coalition de Centre-Vert, qui est-ce qu’elle peut nommer Premier Ministre chez vous? Vous allez gouverner à 14, selon votre Article 1?

NERDs : Alors déjà, le projet, c’est pas de gouverner à 14, mais plutôt à 60 000. C’est notre objectif d’adhérents d’ici aux élections. C’est un début, certes, mais ça ne peut que s’amplifier si on considère le nombre de gens en France qui en ont marre de l’ancien système et des manœuvres de bassecour.

La sencyclopédie Libre : Oui mais alors, ça va poser quelques soucis logistiques pour assumer les postes où vous serez élus, non?

NERDs : C’est vrai si l’on ne considère que l’Article 1, mais avec l’Article 2, on pourra passer à une “gouvernance totale tournante”. C’est à dire que tous les membres, du petit militant de base au petit militant de base, pourront exercer les responsabilités pour lesquelles on se sera tous battus. Pour le poste de Premier Ministre, si on considère 60 000 militants, ça ne fait plus que 163 personnes/jour sur une année pour exercer. C'est raisonnable et sans compromis. On peut penser que c’est beaucoup, mais pour une charge comme celle-là, on n’est jamais trop! Imaginez tous les fronts qu’on peut couvrir avec 163 Premier Ministre en même temps! Ce serait de la VRAIE proximité avec les français. Et ça réduirait le chômage.

La sencyclopédie Libre : Bien sûr, ça fonctionne pas mal avec un poste, mais tous les autres?

NERDs : Et bien pendant ce temps-là, pour respecter l’égalité et la gouvernance totale tournante, tous les autres membres se répartissent tous les autres postes et on tourne chaque jour. Mais mon collègue prend l’exemple d’un an, alors qu’il faut imaginer un objectif de 100 - 120 000 adhérents d’ici 5 ans. Ça fait du monde qui peut gouverner!

La sencyclopédie Libre : Ah oui mais s’il y a des remaniements de gouvernement entre temps? Ou des défaites électorales et des pertes de postes?

NERDs : Ah ah! Alors là c’est bien simple, le parti qui veut gouverner avec nous, il doit accepter nos conditions et comme on ne veut pas de compromis sur la durée des mandats, tout ça, et bien on acceptera que si l’on a l’assurance de garder nos postes pendant les 5 ans. C’est tout. Alors si au beau milieu du boulot, la droite ou la gauche veut essayer de nous entourlouper avec leurs combines de mafieux, ce sera sans nous! Je vous le dis tout de suite! Et là nos voix, ils peuvent se les carrer au cul!

La sencyclopédie Libre : Bon d’accord, mais à la fin de votre mandat, vous aurez un bilan, les électeurs vous jugeront et l’opposition aura fourbi ses armes, comment vous préparez “l’après pouvoir”?

NERDs : Ach! Yéné groi ba queu les sélecteuurs nous partonneraient d’afoir baizé nos froqueux à la fin dé nodre mannedat! L’écolochie s’apréhente sur un temps longueux pas sur tes courtes périodeux ! Fous simachinez si la terre s’était fourmée en deux zemaines? Et gueux le zoleil ne fifait queue uneu année? Hein? Et bien nous ne zerions peut être plou là! Le court termeux n’a pas de senze en écolochie! Donc notreu aczionneu doit s’établir zour plouzieureu mannedats! Por gouferner avec noueu, les sotreu parteï doifent accepter ces connedizioneu! Pas tes coumpromisses!

La sencyclopédie Libre : Je vois, mais quel est votre programme au jour d’aujourd’hui? Quelles mesures phares allez-vous prendre dès que vous serez aux pouvoirs?

NERDs : Hé! L’iciritour di prougramme elle prend dou temps... Vous savez, toutes li dicisions y sont prises à l’unanimitie. Alol fourcément, si li prend dou temps di tout ratifier i di tout ridiger.

La sencyclopédie Libre : D’accord, mais y’a-t-il tout de même une mesure forte, principale, qui doit être prise avant tout et sur laquelle vous êtes déjà d’accord?

NERDs : No, there isn’t. No action may be superior to others, they are like us : all equal. But the action could be taken is that which is to eradicate any person who consumes more CO2 than a small European short-haired fox. But so... It's even talk about it, there are 14 positive and three negative votes …

La sencyclopédie Libre : Ah vous êtes 17 maintenant?

NERDs : Oui. C’est les gars du parti des travailleurs qui nous ont tous rejoint. Ils ont accepté nos conditions.

La sencyclopédie Libre : Bon et bien merci les NERDs d’avoir bien voulu répondre à nos questions. En espérant que votre voix soit entendue par les citoyens qui espèrent et qui ne voudraient pas être déçus, une nouvelle fois.

NERDs : Merci. Merci! Oui. Merci? Merci. Merchi. Merciiiiiii! Merci : Merci// Merci. Merzi. Mirci. Thanks bro’! Merci. Merci. Merci! Merci enculé.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia