Désinformation:Eins, Einsse ou Einss, une querelle sémantique

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Eins, Einsse ou Einss, une querelle sémantique

De notre envoyé spécial  χλςmith ΤrismégistΞ Pendu or.png - ‎le 20 mai 2015

ParisFrance — Le mot Einss est en passe d’être intégré à l’édition 2016 du dictionnaire Larousse. Pourtant, une querelle sémantique[réf. non nécessaire] a lieu en ce moment-même et qui concerne, tout comme le très éminent mot bolosse, son orthographe exacte. Car certains emploient aujourd’hui encore indifféremment « eins », « einss » ou « einsse » pour désigner des seins, dans le milieu professionnel comme dans le milieu scolaire ou dans celui des sports d'équipe. Cela n’en finit pas d’agacer les neolexicoscriptologographes, pour qui il existe des domaines avec lesquels on ne plaisante pas.

Zero Faute édition antique.jpg

Najat Vallaud-Belkacem a jugé récemment la couverture de cet ancien manuel scolaire (que l’auteur de cet article a par ailleurs utilisé) affreusement élitiste : « Ainsi seuls les gens faisant 0 faute pourraient s’en battre les couilles de l’orthographe et jeter leurs manuels scolaires ? Non, je souhaite que chaque élève, quelles que soient son origine sociale ou ses capacités intellectuelles – terme que je compte sous peu rendre impropre car c’est contraire à l’égalité des chances (il faut bien le dire…non ? Ben je le dis quand même) – puisse s’en tamponner le coquillard de l'orthographe, s’il le souhaite ! Et que son choix soit protégé par La République, tiens, aussi. » Des déclarations pleines de bon sens.


Les explications du scriptolinguiste-expert Dominique de Bellejambe

« Il s’agit d’un mot que normalement l’on prononce, comme beaucoup d’autres d’ailleurs – je me dois d’être précis et exhaustif. C’est un mot oral, la plupart du temps, et la question de son écriture n'a donc pas posé problème pendant longtemps. » Et tout ceci est vrai, ce qui fait qu’on remercie cet expert pour son intervention.

Vrai jusqu’à ce tweet de Manuel Valls intervenu lorsqu’il souhaita clarifier, au moment du lancement de sa collection de réformes Printemps-Eté 2015, sa position au Parti Socialiste.


Vallstony.png
Manuel Valls
@ManuMontana


Même si je serais de droite, je resteras au eins du Parti Socialiste jusqu’à ce que mort s’en suivront ! #TROLOLO
2:39 PM - 12 déc 2016


5 RETWEETS  20 FAVORIS


Ce qui fit immédiatement débat et paralysa la vie publique, jusqu’à ce que les équipes du Robert et du Larousse se prononcent enfin, en ce mois de mai 2015. L’orthographe est aujourd’hui vengée.


L’avis du scriptolinguiste-expert Dominique de Bellejambe

« Selon moi, cette querelle millénaire doit cesser : il est hors de question de discuter plus longtemps de l’évidence. Je me prononce donc fermement pour affubler einsse de deux s, car ils vont eux-mêmes toujours par paire (je me suis renseigné sur internet). Et bien entendu il est nécessaire d’y mettre un e final, car c’est féminin. »

Des déclarations immédiatement contredites par d’autres experts.


L’avis du sociologosémantiste-expert et Grand Maître Orthographier Simon Nonclan-Navet

« Alors chaque jeune premier venu donne son avis maintenant ! Alors pour répondre à la question que votre journal, le sinformation si je ne m’abuse, m’a télégraphiée la semaine passée : oui, il est nécessaire de remonter le gramophone à l’aide de la petite manivelle prévue à cet effet, sur le côté. Comment ? Einsse ? Mon bon monsieur allons, allons, n’avez-vous pas honte d’utiliser un mot de bolosse (c’est le mot, je ne vois que ça) ! »


L’avis du voisin de palier du sociologosémantiste-expert et Grand Maître Orthographier Simon Nonclan-Navet

« Alors si vous me demandez mon avis…hein, quoi ? Non ? Bon. »


L’avis de Jean-Marie Lepen

« J’ai la parole ? Fantastique ! Alors si j’en crois mon Almanach de 1943, n’est-ce pas, je lis que ce terme – très plaisant au demeurant – s’écrivait à l’origine ein SS. Le nom et son déterminant ont fusionné avec le temps, certainement… Alors selon moi, n’est-ce pas, ce serait la bonne orthographe, hein, n’est-ce pas. En tout cas celle dont la signification contemporaine se rapproche le plus de l’originale (un léger glissement du terme puisqu’on l’employait auparavant pour désigner des officiers qui étaient toujours envoyés par deux pour séduire/interroger/arrêter les hommes, avant que ces derniers – et donc leurs mamelons – ne se dressent contre eux). Je n’ai pas d’autres explications. Et justement, Marine ma krivine, et moi-même, déplorions ce 8 mai 2015 que depuis près de 70 ans ce mot soit inusité. Je me félicite, n’est-ce pas, que Larousse et Robert, ces personnes bien de chez nous, le réintègrent dans notre belle langue française. »


JMLcollection-automne-hiver2015.jpg

EinSS vaincra!


Source : [1] (attention, cet article fait avancer la science)


Searchtool.jpg N'hésitez pas à donner votre avis sur cette grande réforme de l'orthographe du mot einss (la raction a pris parti, pour sa part). Les résultats seront publiés dans le prochain numéro du bdo, à paraître mardi prochain.


Quelle orthographe le dictionnaire devrait-il selon vous adopter pour le mot « einss » ?
 
3
 
1
 
2
 
6
 

Ce sondage a été créé le mai 20, 2015 19:59 et 12 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia