Désinformation:Des Travelers à Soho

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Des Travelers à Soho

De notre envoyé spécial  Anna Arlington - ‎le 28 janvier 2012

LondresAngleterre — Rassemblement de Travellers à Soho. La police reste vigilante.

Gip-01.jpg


Après la tragique tragédie qui s'est déroulée à Dale Farm en octobre dernier, les Travellers se retrouvent à Soho en ce début d'année pour concrétiser leur projet. C'est à Leicester Square qu'ils se sont rassemblés et ont établi leur quartier général. La police s'interroge, mais laisse faire.


Gip-02.jpg


L'agent Sweet : Ça faisait quand même longtemps qu'on avait pas vu de Gypsies à Soho.
Le Sergent Sour : Ouais. J'en ai même pas la mémoire.
L'agent Sweet : Remarquez, Sergent, qu'ils sont plutôt pales.
Le Sergent Sour : Mouais. Et alors ?
L'agent Sweet : Ben, ils sont peut-être malades. Ils sont quand même pas venu mourir ici ?
Le Sergent Sour : Qu'est-ce que vous voulez que ça me fasse, Sweet, je vais tout de même pas les plaindre. Des vagabons miteux et crasseux.
L'agent Sweet : Je me demande d'où ils viennent.
Le Sergent Sour : D'Irlande, Sweet. Ils viennent tous d'Irlande depuis des générations.
L'agent Sweet : Ils vont quand même pas envahir Soho du jour au lendemain. C'est louche.
Le Sergent Sour : Ouais. C'est de la faute à la police de l'Essex.
L'agent Sweet : La police du sexe ! Ah, je comprends mieux ! La police du sexe !
Le Sergent Sour : La police de l'ESSEX. Dites-moi Sweet, vous avez quoi entre les oreilles ?
L'agent Sweet : Ah ! L'Essex ! Pourquoi donc, Sergent ?
Le Sergent Sour : Ce sont les réfugiés de Dale Farm. Vous avez entendu parler de Dale Farm, quand même, Sweet...
L'agent Sweet : Heu... non Sergent. Tout de même ! Des Gypsies à Soho !


Gip-03.jpg


Les Travellers ont commencés à construire des abris de fortune à Lesceiter Square. La police de Soho garde un oeil sur eux. Dans le quartier les rumeurs vont bon train.


L'agent Sweet : Voilà Sergent. J'ai fini ma petite tournée.
Le Sergent Sour : Bien Sweet, et alors ?
L'agent Sweet : Ils viennent pas d'Irlande, Sergent. Ils viennent de Birmingham, de Manchester et de Liverpool.
Le Sergent Sour : Ha bon ?
L'agent Sweet : Ouais. Y'en a même 2 ou 3 qui viennent de Brighton.
Le Sergent Sour : Mais ce sont des Gypsies ?
L'agent Sweet : Je sais pas Sergent. Ils parlent pas Anglais.
Le Sergent Sour : Ha ?
L'agent Sweet : Oui. C'est une langue bizarre. Je crois bien qu'il y a des roumains aussi...
Le Sergent Sour : Des Roumains ?
L'agent Sweet : Oui. Des roumains de Roumanie. Ils ont du passer par le tunnel.
Le Sergent Sour : Mais qu'est-ce qu'ils viennent faire à Soho ?
L'agent Sweet : Justement, Sergent... Y en avait deux qui discutaient avec des Chinois.
Le Sergent Sour : Ils parlent chinois ?
L'agent Sweet : Bah non. Là ils parlaient anglais.
Le Sergent Sour : Et alors ?
L'agent Sweet : Alors je vous le donne en mille Sergent !
Le Sergent Sour : Quoi, Sweet ?
L'agent Sweet : Les Gypsies... Ils sont venus pour racheter China Town !
Le Sergent Sour : Non ? C'est pas possible !


Gip-04.jpg


De source sûre, nous apprenons que les Travellers sont à Soho dans un but bien précis. Il paraîtrait qu'ils veulent racheter China Town. L'affaire ressemble à une farce, mais Scotland-Yard prend cette piste très au sérieux.


Le Sergent Sour : Scotland-Yard est sur l'affaire des Gypsies, Sweet.
L'agent Sweet : Ha ? Alors c'est sérieux ?
Le Sergent Sour : Oui Sweet. Il y a des sommes considérables en jeu. J'ai déjà fait ma petite enquête.
L'agent Sweet : Ha, ça Sergent, y'en a pas deux comme vous pour savoir ce qui se trame à Soho.
Le Sergent Sour : J'ai mes petites entrées et mes informateurs.
L'agent Sweet : Ils veulent acheter China Town ?
Le Sergent Sour : C'est ce que tout le monde dit...
L'agent Sweet : Alors c'est vrai Sergent ? Ils vont s'installer à Soho ?
Le Sergent Sour : C'est ce qu'on prétend...
L'agent Sweet : Je croyais que les Gypsies étaient interdits de séjour à London. Le gouvernement a changé la loi ?
Le Sergent Sour : Pas encore, que je ne sache, Sweet. Pas encore.
L'agent Sweet : Mais ça pourrait se faire, n'est-ce pas Sergent ?
Le Sergent Sour : Je crois pas. Non... je crois pas. En tout cas, pas en ce moment.
L'agent Sweet : Ha ? Mais alors, ils n'ont pas l'autorisation de camper à Leicester Square ?
Le Sergent Sour : Ça non plus Sweet. Et pourtant ils sont là depuis deux jours.
L'agent Sweet : Vous êtes bien mystérieux Sergent. Vous savez quelque chose mais vous voulez pas me le dire.
Le Sergent Sour : Ha ça ! Je vous connais Sweet. Si je vous dis ce que je sais vous allez le répéter partout.
L'agent Sweet : Sergent ! Je suis tenu au secret professionnel...
Le Sergent Sour : Malheureusement pour vous. Ça ne vous empêchera pas d'en glisser un mot au gros Teddy, le marchand de journaux.
L'agent Sweet : Euh...
Le Sergent Sour : Qui va aller le répéter à Kate la pute de Brewer Street...
L'agent Sweet : Ah ?
Le Sergent Sour : Qui va aller le dire à son maque et deux heures plus tard tout Soho ne parlera plus que de ça.


Gip-05.jpg


Selon Bernard Hogan-Howe, le Commissioner de la Police Métropolitaine de Londres, une enquête pour revenus illicites et trafic de bondes et de siphons irlandais en Australie serait en cours à Soho. Wayne Dundon, un des criminels les plus dangereux du Royaume-Uni, serait impliqué dans cette affaire.


L'agent Sweet : Wayne Dundon ! Alors ça, c'est du gros !
Le Sergent Sour : Quoi Wayne Dundon ?
L'agent Sweet : Enfin, Sergent tout le monde ne parle plus que de ça à Soho !
Le Sergent Sour : Ah oui ! Ce truc là...
L'agent Sweet : Des sommes considérables. Vous aviez raison Sergent. Les Gypsies veulent racheter China Town avec l'argent des trafics australiens.
Le Sergent Sour : Ha ?
L'agent Sweet : Allons Sergent, vous me faites marcher. Vous êtes bien au courant, quand même.
Le Sergent Sour : De quoi, Sweet ?
L'agent Sweet : Les Gypsies... Ils ont organisé un trafic de siphons irlandais en Australie avec l'appui de Wayne Dundon.
Le Sergent Sour : Des siphons ?
L'agent Sweet : Oui, Sergent. Des siphons. Parce que dans l'hémisphère nord, à London, l'eau tourne dans le sens des aiguilles d'une montre dans les siphons des éviers.
Le Sergent Sour : Et alors ?
L'agent Sweet : Ben, justement... Dans l'hémisphère sud, en Australie, l'eau tourne dans le sens inverse dans les siphons des éviers.
Le Sergent Sour : Non ? C'est pas possible ! Ça alors, Sweet, j'en apprends tous les jours avec vous.
L'agent Sweet : Ha oui, Sergent. C'est la force de Coriolis qui provoque ça.
Le Sergent Sour : Ha oui ? La force de...
L'agent Sweet : Et alors, les australiens, fidèles sujets de sa Majesté, aimeraient bien être comme tout le monde dans le Commonwealth.
Le Sergent Sour : Mais bien sûr ! Le Commonwealth !
L'agent Sweet : Hé oui. Alors les Gypsies, avec l'aide de Wayne Dundon, ont monté un trafic de siphons irlandais, donc de l'hémisphère nord, en Australie. Des siphons où l'eau tourne dans le bon sens, quoi !
Le Sergent Sour : Et maintenant, ils veulent acheter China Town.
L'agent Sweet : Exactement Sergent.
Le Sergent Sour : J'ai une mission pour vous, Sweet. Aujourd'hui, vous allez à Piccadilly Circus pour faire la circulation.


Gip-06.jpg


Les Travellers installés à Leicester Square auraient, semble-t-il, monté une manifestation pour protester contre les conditions d'hébergement que leur offre la ville de Londres. Toute une partie de Westminster, incluant St James's, Soho et Chinatown, a été embouteillée durant toute la journée. La police était étonnement absente durant les évènements. Les boxeurs John O'Donnell et Tyson Fury se seraient rendu dans la soirée au campement des Travellers. On ne sait pas encore dans quel but.


Le Sergent Sour : Bravo Sweet !
L'agent Sweet : Merci Sergent. Mais c'était chaud quand même. Jamais vu une circulation pareille ! C'est bien simple on ne pouvait plus circuler sur Piccadilly Circus.
Le Sergent Sour : Ne me dites pas que c'est vous qui...
L'agent Sweet : Ha ! Non, Sergent ! Vous me connaissez. Quinze ans de service, je sais faire la circulation. Au fait, vous avez entendu parler de cette histoire avec Tyson Fury ?
Le Sergent Sour : Quelle histoire, Sweet ?
L'agent Sweet : Figurez-vous que Tyson Fury et John O'Donnell aussi... Hé bien, ils sont venus à Leicester Square. Voir les Gypsies.
Le Sergent Sour : Tiens donc.
L'agent Sweet : Oui, Sergent. Et ils étaient sur leur trente et un.
Le Sergent Sour : Ah oui ?
L'agent Sweet : Étrange, non ?
Le Sergent Sour : Non Sweet.
L'agent Sweet : Comment ça ?
Le Sergent Sour : C'est pas étrange du tout Sweet.
L'agent Sweet : Ha Sergent, vous en savez plus que vous ne voulez le laisser paraître.
Le Sergent Sour : Certainement. Aujourd'hui Sweet, vous allez rester au chaud et garder le poste de police.
L'agent Sweet : À vos ordres Sergent.
Le Sergent Sour : Je vais à un mariage, cet après-midi.
L'agent Sweet : Un mariage ?
Le Sergent Sour : Hé oui. Et il y aura du beau monde, John O'Donnell et Tyson Fury...
L'agent Sweet : Ah ! C'est pour ça que...
Le Sergent Sour : Oui. C'est pour ça. Et la télévision aussi. Ils tournent une série documentaire, je crois.
L'agent Sweet : Ah bon ? Et ça s'appelle comment ce truc là ?
Le Sergent Sour : Big Fat Gypsy Weddings.
L'agent Sweet : Ha ! Voilà pourquoi...
Le Sergent Sour : Hé oui, Sweet. Bonne journée.


Gip-07.jpg


C'est officiel ! John O'Donnell et Tyson Fury, les deux très célèbres boxeurs issus du monde des Travellers, se sont mariès hier à Leicester Square lors d'un Mariage Gypsy filmé par Channel 4. Cela devrait constituer le premier épisode de la serie 4 :

My Big Fat Gay Gypsy Wedding.


Gip-08.jpg



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia