Désinformation:Découverte d'une nouvelle forme de vie sur Cérès

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Découverte d'une nouvelle forme de vie sur Cérès

De notre envoyé spécial  Thaumasnot - ‎le 10 août 2008

Irlande — David O'Bryan, un doctorant en biochimie de l'université d'Ulster en Irlande du Nord, accessoirement inconditionnel de rugby et détenteur du dernier modèle de mobile Nokia, occupe actuellement les devants de la scène de l'actualité après avoir relevé les traces d'une vie extra-terrestre sédentaire sur Cérès, astéroïde gravitant dans la ceinture d'astéroïdes entre les orbites de Mars et Jupiter. Cette découverte vient à point nommé pour remettre dans la lumière une curiosité astronomique en plein déficit attentionnel après la perte de son titre de "plus grand astéroïde de l'univers" en faveur de 2001KX76.

La découverte de David O'Bryan serait le fruit d'un mélange de hasard et de canular né d'un pari au sein d'une cellule de réflexion privée entre étudiants. L'idée principale était de diffuser la chaîne de lettres d'un nouveau hoax et de calculer le degré de crédulité des gens. Les paris des étudiants devaient porter sur cette mesure, mais l'affaire prit un autre tournant inattendu.

Alors que la bulle du hoax concernant la fictive Amandine Rocher, (a bon ??) prenait de l'ampleur, David reçut une copie du hoax qu'il avait lui-même enclenché, et remarqua par hasard dans le champ des destinataires en copie de l'en-tête de l'email l'adresse suivante : 5kluXXipI0nghalaXX5@noflukeburg.cer.

« Tout de suite j'ai compris que quelque chose d'anormal s'était passé », déclare O'Bryan à Reuters. « Comment, ça personne ne peut prétendre le savoir, c'est assurément l'œuvre du Dieu Tout Puissant. » Le suffixe .cer, correspondant au célèbre astéroïde Cérès, n'est en effet pas alloué dans le registre officiel des domaines de l'IANA. Par ailleurs, le nom 5kluXXipI0nghalaXX5 possède une consonnance extra-terrestre indubitable.

Le hoax aurait donc fait non seulement le tour du monde, mais également un vaste détour à travers la galaxie et traversé des foyers extra-terrestres sédentaires avec une connection Internet opérationnelle. Cet incroyable voyage a immédiatement établi du jour au lendemain David O'Bryan comme une figure incontournable de la pop culture mondiale. « J'avais déjà gagné le pari contre mes camarades », se vante-t-il sur son blog. « Cette découverte, c'est un peu la Cerèse sur le gâteau. » Déjà élevé au rang de prophète par Raël, poste pour lequel O'Bryan déclare « ne se sentir aucune affinité particulière, mais rien n'est à exclure », il a d'ores et déjà signé un contrat de deux livres (dont une autobiographie) chez l'éditeur de Claire Chazal, une victime d'enlèvement extra-terrestre d'après les rides témoignant du passage de temps accéléré constaté dans ces cas, et paraphé dans la foulée un contrat avec la NASA pour ses dons de tunneleur des passerelles inter-subjectives entre l'Homme et l'Extra-Terrestre (i.e., un catalyseur du cosmos spirituel).

C'est que la consécration de O'Bryan suscite de nouveaux projets œcuméniques : « Oui je suis prêt à assumer dès aujourd'hui mon nouveau statut d'ambassadeur de l'Humanité auprès des extra-terrestres », affirme O'Bryan. « L'Homme a été trop esseulé depuis des millénaires, apôtre de l'intelligence et de la courtoisie au milieu des animaux et des prêtres de Darwin. Aujourd'hui, nous pouvons grâce à Internet échapper à notre condition planétaire et converser convivialement avec le cosmos. »

Space odyssey 0033a.jpg

Exemple de martiens.

Au rang des priorités figure proéminemment la présentation d'une façade positive du terrien. Selon Wahr Monker, anthropologue récipiendaire du Casanova 2006, le hoax Amandine Rocher aurait œuvré en direction d' « une bonne image de compassion solidaire et préoccupée, de partage des valeurs de la famille, que nous devrions continuer d'usurper tant que nous serons en contact (de préférence par les ondes, pour atteindre leurs petites antennes). » Pour David O'Bryan, le problème est plus pragmatique : les extra-terrestres ont-ils aimé La Flûte Enchantée de Mozart ? Ont-ils été favorablement impressionnés par les bouts de cervelle d'Albert Einstein ? Ont-ils été frappés comme nous tous par les revues Playboy embarquées par mégarde sur les sondes Voyager en compagnie de Mozart ? : « J'aimerais bien savoir ce qu'ils pensent de Brandie Brandt, notre Playmate 1987 », s'interroge O'Bryan. « Un tel niveau de perfection curviligne de la femme ne s'invente pas. Ce sera sans doute l'objet de ma première mission à la NASA. »

En attendant les résultats déjà fort anticipés par les média, il faudra toucher les extra-terrestres avec des vecteurs de communication touchés par la grâce de la parole de David. À cet effet, il vous suffit de copier le lien hypertexte de cet article et de l'envoyer vers vos 10 meilleurs contacts. De la qualité de la participation de tous dépendra l'avancement de nos contacts avec les extra-terrestres, la résolution du mystère des OVNIs, et l'explication de la longévité de Julien Lepers à Questions pour un champion.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia