Désinformation:DÉbdo numéro 94 (25-08-15)

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

DÉbdo numéro 94 (25-08-15)

De notre envoyé spécial  Un paris-plagiste heureux - ‎le 25 août 2015

La Seine-sur-Mer (avec un i comme un clocher jauni), France — La pause clope de ton navigateur
N°94
DÉbdo titrage.png
Cocarde.png
La révolution permanente depuis un canapé











On a retrouvé une déclaration des revenus de Thierry Le Paon qui prouve qu'il est pauvre !









Message bouteille.jpg











Aircheval3x.gif

ÉDITO




Dans le nombril du bdo




Cela ne paraît pas comme ça, mais le bdo est fait de vraies personnes, comme ces lampes de chevet de 1943 que tout le monde s'arrache.

Ainsi, son essor dépend de l'essor de chacune de ces personnes, ce que nous enseigne très bien Devenir un winner en entreprise, de Matthew Bigballs. Il est donc impératif de faire de l'édito du bdo une tribune pour ces petites mains de l'ombre, qui tricote nikes et articles pour les nantis européens. Car tout le monde a droit à être traité avec nantiesse.

C'est ainsi que moi, le racteur en chef, je laisse aujourd'hui la parole à mes collègue, afin qu'ils puissent s'adresser avec la plus grande honnêteté possible à tous les lecteurs.

Kagg90 : Ah, ahem, oui, euh...ah bon ? Ben...

Pruster de Las Cales : Pardonnez-moi, je profite de l'émotion de mon cher collègue pour formuler quelques exigences.

Cédric Spatiotemporel : J'ai saisi : t'es bien un connard, chef, tu sais pas quoi écrire alors là, là tu nous donnes la parole !

Pruster de Las Cales : Non parce que j'ai toujours pas été payé et un stage de dix-neuf mois, bon,quand même...

Kagg90 : Ah oui ça me revient : alors grand 1 petit a, l'orientation de la machine à café du 3ième étage est incompatible avec la cohue de 10h30, sans compter que grand 1 petit a prime, les gobelets ont changé depuis le semestre dernier et on remarque qu'ils sont d'une transparence qui empêche toute intimité...

Pruster de Las Cales : Puis ça va être dur à expliquer à ma femme que le troisième gosse ira pas à 'lécole avat ses cinq ans, déjà qu'en fauteuil roulant elle peut pas tout gérer quand je finis à une heure du matin....

Et c'est comme cela que se bâtissent les grandes rédactions. La sencyclopédie est donc, plus que jamais, à l'avant-garde de la démocratie.

Le ctateur en chef du bdo.



Rubrique des amants écrasés

Ils visaient la petite mort, ils ont trouvé la grande

En découvrant les deux cadavres nus au pied du fort, l'habitante de Chausey n'a pu que constater que les amants avaient donné un nouveau sens à l'expression "tomber amoureux", et tout son sens à l'expression "mourir de sa belle mort". Car, comme disait Jean Ferrat, « Heureux celui qui meurt d'aimer » ou encore « Je perds ma semence dans ton sexe roux ».

Les funérailles auront lieu dans le département voisin, à Corps-Nuds. Une cérémonie sera également organisée par les proches du galant à Poil.

Psy

MES VACANCES A MONCERT-SUR-POUILLAC (extrait 5)

Grand lecteur du dÉbdo et de ses chroniques de Moncert-sur-Pouillac, je fus bien atterré qu’elles se soient arrêtées au bout d’un an. J’ai donc décidé de prendre quelques jours de vacances et je suis parti il y a peu pour profiter du bon air et de la chaleur de ses habitants. En plus, j’aurai peut-être l’occasion de découvrir ce qui est arrivé à ce rédacteur en chef si sympathique. Me voilà sur le chemin de la charmante bourgade :

Jour 2 :

Le lendemain matin, j’entrai dans la salle à manger. Toute la famille était là aux mêmes places que la veille, comme s’ils n’avaient pas quitté leur chaise depuis lors. L’Empereur fit la tête que tout le monde m’avait faite depuis la veille à chaque fois qu’on me rencontrait. Sauf qu’il m’avait déjà vu et parlé. Peut-être s’agissait-il d’une mimique de politesse, leur manière locale de saluer. Je pris la parole :

Moi : Bonjour votre Augusterie. Je vous remercie pour le gîte. Je dois cependant vous signaler que j’ai quelque peu abîmé la porte de la chambre que vous m’avez fort aimablement permis d’occuper cette nuit. En voulant l’ouvrir, je me suis aperçu qu’elle coinçait et en forçant, j’ai arraché le mécanisme de fermeture. Je n’ai pas les outils pour réparer mais si vous le les prêter, je suis prêt à réparer ma maladresse.
L'Empereur : Ne vous donnez pas cette peine. La pièce que vous avez occupée est destinée à nos visiteurs. Nous ne recevons plus beaucoup ces derniers temps et cette partie du château n’est donc plus très entretenue. Les huisseries devaient être en mauvais état. La domesticité prendra en charge les réparations
Moi : Ah ? Bien. Pourrais-je encore abuser de votre hospitalité en vous demandant de me permettre de me laver ? Bien qu’accueillante, la pièce où j’ai dormi était très humide. Comme il y faisait noir, je n’ai pas trouvé le lit et me suis couché à même le sol. Non, ça ne m’a pas dérangé car j’ai l’habitude de partir en excursion en pleine Nature et de dormir à la belle étoile. Cependant, à l’issue de cette nuit, j’ai l’impression d’avoir pris un bain de boue.
L'empereur : Nous avons une baignoire. Ainsi, vous pourrez prendre un bain assis ! Ha ha ha !
Moi : Je préférerais prendre mon bain tout seul plutôt qu’à six ! Hi hi hi !
L'Empereur : Et toi, ma fille, tu veux prendre un bain, Marie ? Hu hu hu !

C’était le délire dans la salle. Les poitrines et autres organes non identifiables se soulevaient et se gonflaient. Soudain, au milieu de la cacophonie surgit un cri strident qui glaça l’assistance. Elle provenait d’un berceau que je n’avais pas remarqué jusqu’à cet instant. Je m’en approchai et vit un bébé à la conformité bien différente du reste de la famille. Le patriarche, redevenu sérieux, pris un ton solennel :

L'Empereur : Si vous avez lu la Gazette, vous connaissez l’histoire de cet enfant. Je vous demande de ne rien dire de ce que vous venez de voir. Au cas où vous le feriez quand même, je tiens à vous avertir que j’en serais fort incommodé et pourrais perdre l’actuelle considération que je vous porte, même si elle est en partie due à vos apparentes capacités de préservation de votre intégrité en milieu non urbain. Notre famille essaie de préserver la pureté de sa race depuis des générations.
Moi : Ne vous inquiétez pas, je resterai discret.
L'Empereur : Vos ablutions terminées, je vous prierai de partir.
Moi : Bien, au revoir et merci encore.

Baz. Deluxe



SCIENCES ET TECHNOLOGIES

Reportage : lumière sur la récurrence de Michel Leeb

Alors que le grand Michel Leeb est aujourd'hui à l'affiche d'une pièce de théâtre qui le met en valeur comme il se doit (Un intellectuel bien membré à New York, d'Alexandre Gorski), il a paru nécessaire à la encyclopédie de revenir sur un paradoxe temporel d'envergure qui a beaucoup animé la communauté scientifique durant ses premiers spectacles : qui est donc à l'origine de l'accent chinois que Michel Leeb manie avec tant de brio ? La récurrence de Leeb s'est aujourd'hui imposée comme la réponse à cette question. Explication.

Posons un postulat : on ne peut avoir le talent de Michel Leeb sans 1) Avoir une influence déterminante sur les autres imitateurs, 2) Chercher à se perfectionner en permanence via une remise-en-question et un travail constants. Ce sont des faits.

C'est à la lumière de ces faits qu'un professeur de l'Institut de Technologie du Massachusetts, qui était allé voir un spectacle en 1991 et avait bien aimé, a tenté d'expliquer la survenue de l'accent chinois de Leeb dans la succession des événements de l'Histoire humaine. Ses conclusions sont sans appel :

  1. De nombreux imitateurs envient et copient les vidéos de Michel Leeb
  2. Ils font des vidéos sur internet
  3. Michel Leeb regarde ces vidéos pour perfectionner son art, puis poste à son tour de nouvelles vidéos
  4. De nombreux imitateurs envient et copient les vidéos de Michel Leeb
  5. Etc.

Et c'est ainsi que l'homme de sciences a parfaitement prouvé l'existence d'une récurrence, d'une singularité humoristique qui nie la possibilité d'une origine à l'accent chinois tant convoité. Ce, de la même manière que Shakespeare n'a jamais écrit Hamlet, car c'est en réalité un professeur d'anglais du futur qui lui a offert lors d'un voyage dans le temps.

X.S.


COURRIER DES LECTEURS

Un mannequin du Journal de l'été de Corse-Matin reçoit une demande en mariage par courrier

Nous publions cette semaine la réplique de son mystérieux admirateur à notre mannequin Colomba, que ce dernier lui a adressée par le biais de nos colonnes.

Chère Colomba,

J'ai bien pris connaissance de ta réponse, et laisse moi te dire que rien n'est plus beau qu'un amour impossible. Je suis de ces hommes qui peuvent tout par amour, je me réserve chez ma mère pour celle qui saura profiter de cette richesse. Or je t'avais choisie, et tu m'as laissé partir.

J'ai depuis peu une relation suivie avec l'actrice qui joue Julie Lescaut, et que j'ai rencontrée lors d'une rediffusion sur le câble. J'attends sa réponse d'un jour à l'autre, je pense que les PTT ont un peu de latence pendant les vacances. Sache que nous allons nous marier.

Crois bien que je regrette cette situation mais tu ne me laisses pas le choix.

Un mot de toi et je reviens,


Ton Doumé


PETITES ANNONCES

  • Migrant, perdu entre Compiègne et Amiens, cherche Calais désespérément.

  • Journalistes cherche lieu de vacances de François Hollande

  • Rech proj pour proj priv s'ad a l'hot mart et plus si affinités

  • Cherche avocat spécialiste des droits d'auteur. S'adresser à la raction qui demandera un devis.


PIPEUL

La Chute de la maison de Usher

Roswell, GEORGIE - le 20 août 2015 - Quand un poète du XIXe siècle prédit un drame troublant...



Une catastrophe qui troue le cul

CdlmdU.jpg

Pauvre Usher... Son aura (zone blanche l'entourant) réduit à vu d’œil suite à la tragédie.

C'est au courant de la nuit du 19 au 20 août 2015, dans la petite ville géorgienne de Roswell (États-Unis d'Amnésique), alors que la tempête battait son plein autour de l'imposant manoir de Usher Terry Raymond IV, plus connu sous le nom de Usher Thierry Roland IV, que d'inquiétants craquements se firent entendre dans le sombre, obscur et ténébreux édifice...


Reconstitution

Criiiiikk... Hiiiiik... Criiiiik... Hiiiiiik...

Tout à coup, quelqu'un frappe à la porte... Trois coups lents et lourds, comme lancés par un crochet de métal, remplaçant le bras coupé d'un écorcheur assoiffé de sang lors des nuits sans lune... Mais en fait c'était le chien qui frappait à la porte, parce qu'il avait froid, et comme il ne peut pas toquer avec ses mains (il n'en a pas, c'est un chien), il utilise le heurtoir de la porte.


DogP.jpg

Chien, réalisant avec amertume qu'il n'a pas de main...

Usher, seul dans son grand manoir grinçant et bucolique, se dirige alors vers la porte d'entrée, afin d'en tourner la poignée pour faire entrer son chien dans la demeure maudite et perspicace. QUAND TOUT À COUP !!! Quand tout à coup... Quand tout à coup ? Une poutre de 500 kg se détache et fonce droit sur la tête d'Usher, je le jure sur la tête d'Usher. Le pauvre, toujours aux prises avec une poignée résistante et catholique, n'a pas le temps d'éviter la poutre de 700 kg qui lui fonce droit sur la tête, et se la prend en plein sur la tête, PAF !!!

Heureusement, Usher a pensé à fermer les yeux juste à temps, il ne reçoit donc pas d'éclat de bois (ou de crâne) dans l'oeil, sauvé ! Alors qu'il allait pour aider son chien, Pupuce, c'est son chien, Pupuce, qui l'a sauvé, car au moment où il ouvrit la porte pour laisser entrer son chien, Pupuce, la maison toute entière explosa en mille milliers de mille sabords, à cause de la tempête comme vache qui pisse, projetant Usher et son chien, Pupuce, en sécurité hors de la maison, au lieu de les tuer avec parcimonie.

Néanmoins, Usher était triste, car son chien, Pupuce, n'avait plus de maison, et lui non plus, Usher.

Lire la suite et s'émouvoir

PdLC.



LES LIVRES DE MA REINE

  • Démission d'Alexis Tsipras : Tsipras, représentant l'Attique (mais pas pour les armateurs), veut repasser par les votes sans être moulu en dénonçant Merkel avec son feu conséquent. Il fera face à Lafazanis, partisan de l'Unité et dont les amis orientent leur passion entière vers Lénine.


Psy.

REMPLISSAGE

Verre vide.png



Verre plein.png


Retrouvez ci-dessous l'ensemble des sinfos des années passées trépassées







Retrouver les numéros introuvables (et invendables) du bdo.





Pinup dé.jpg


HOROSCOPE DE LA SEMAINE

Bélier.jpg

Bélier : Il se peut que vous perdiez pied. Si c'est le cas, optez pour le petit bassin.

Taureau.jpg

Taureau : De retour de vacances, des squatteurs auront envahi votre domicile. Mais vous trouverez un hôtel pas cher.

Gémeaux.jpg

Gémeaux :Vous trouverez du travail dans le nord de la France et renouerez avec la sencyclopédie.

Cancer.jpg

Cancer : Vous serez dissoute dans une baignoire pour faire comme dans les séries américaines.

Lion.jpg

Lion : Comme à chaque jour suffit sa peine, vous mettrez fin à vos jours. Car ça suffit.

Vierge.jpg

Vierge : Votre bonne étoile vous quittera définitivement pour un cas moins désespéré. D'ailleurs elle vous quitte pour Thierry, votre collègue de bureau qui a eu une promotion la semaine dernière.

Balance.jpg

Balance : Votre femme partira avec son amant et vous aurez enfin un week-end en paix.

Scorpion.jpg

Scorpion : Vous vous taperez la nana ci-contre (si vous êtes un homme) ; vous vous taperez la nana ci-contre (si vous êtes une femme) et enverrez les vidéos à la rédaction.

Sagittaire.jpg

Sagittaire : Vous déciderez une bonne fois pour toute de prendre en main votre vie et éteindrez la voix de connasse de votre GPS.

Capricorne.jpg

Capricorne : Vous rencontrerez l'inventeur du truc qui sert à souffler de l'air chaud sur les mains pour les sécher, qui marche jamais et qui a équipé toutes les chiottes dans le monde. Vous lui mettrez un poing dans la gueule de al part de toute l'équipe.

Verseau.jpg

Verseau : Vous lirez le futur article de XySmith (à paraître) et vous rirez jusqu'à en perdre haleineoffre soumise à conditions, ne convient pas à un enfant de moins de 36 mois.

Poisson.jpg

Poissons : Vous aurez fini de lire le numéro 94 du bdo : Félicitations !.




Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia