Désinformation:DÉbdo numéro 133 (24-05-16)

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

DÉbdo numéro 133 (24-05-16)

De notre envoyé spécial  Le type qui pousse sa caisse - ‎le 24 mai 2016

Rase campagne, France — "Ô Justes, nous chierons dans vos ventres de grès !" (Rimbaud)


N°130
DÉbdo titrage.png
Chauss-design-invert.png
Un kilomètre sans papiers, ça use les policiers











- Dites 133 !








Bebe singe langue.jpg





- Enculé de ta race !

ÉDITO

Quelques faits mathématiques fascinants

En préparant le bdo de cette semaine, j'ai découvert plusieurs choses qui trouent le cul, si ce n'est déjà fait. Par exemple, saviez-vous que :

•19 fois 7 égal 133 ?

•133 s'écrit 111 en base 12 ? Ou peut-être 121. J'ai encore un peu de mal avec la base 12.

•Si on ajoute 1.33 à la racine carrée de 133... Ah non, en fait, je me suis trompé.

•La bissectrice de 133 est égale à deux fois sa médiatrice ? En tout cas, si j'ai bien compris ma cousine, qui, elle, a fait des maths il y a moins de 10 ans.

•En fait, on va peut-être en rester là ? Non, vous le saviez pas ? Ben maintenant, si.

Le racteur en chef du bdo

MAKING OF

Oh mon Dieu, ils ont tué XySmith !

XySmith, contributeur légendaire de la Dé disparu mystérieusement le 2 avril 2016, demeure toujours introuvable. Les autorités françaises ayant marre de le chercher en vain ont donc décidé de le présumer mort.

XySmith est donc mort une seconde fois, après son assassinat par Pruster. À la rédaction, nous nous sommes tous convertis au bouddhisme, et croyons désormais que XySmith est la réincarnation de Kenny McCormick, le personnage de South Park qui meurt tout le temps dans l'indifférence générale.

Espérons donc que le regretté XySmith agisse comme Kenny, et qu'il puisse revenir comme si de rien n'était au prochain épisode.


Éric Kaggman


CINÉMA

Leonardo DiCaprio révèle qu'Inception est tiré d'une histoire réelle

Inception serait-il un rêve bien réel ? C'est ce que Leonardo DiCaprio a laissé entendre hier sur Twitter, provoquant un buzz monstrueux sur la toile.


Dicaprio.jpg
Leonardo DiCaprio
@LeoDiCaprio


Je pense qu'Inception est sorti il y a suffisamment longtemps pour que je puisse vous révéler la vérité sans nuire à l'image du film : l'histoire a été tirée d'un épisode marquant de ma vie.
12:37 AM - 21 MAI 2016


1654009 RETWEETS  850045 FAVORIS


La Désencyclopédie a cherché à en apprendre plus, pour votre plus grand plaisir. Leonardo DiCaprio ayant accepté notre invitation, nous avons pu lui demander de nous expliquer plus en détail cette information.


La Désencyclopédie : Monsieur DiCaprio, pouvez-vous nous raconter l'histoire qui a inspiré Inception ?



C'est étrange. C'est exactement pareil que dans le film !


Regarder la suite

Kagg90


GUERRE

La première guerre Kaggo-Prustéenne est déclarée !

La Désencyclopédie est actuellement en état d'anarchie totale, suite à la récente déclaration de guerre entre deux Désencyclopèdes : Kagg et Pruster. Nos bureaux sont devenus un véritable champ de bataille. Les autres auteurs, fuyant l'horreur du combat, ont obtenu le statut de réfugié dans le gymnase le plus proche.


Comment a-t-on pu en arriver là ? Comment ces deux auteurs reconnus de la Dé ont-ils pu tomber aussi bas ? C'est une très longue histoire. Pour expliquer clairement à nos lecteurs les événements qui ont pu déclencher cette guerre totale, nous avons invité sur notre plateau Stéphane Bern, ainsi que Fred pour jouer le rôle de l'attardé posant des questions.

Fred : Ils défendaient le même idéal, à savoir l'humour. Ils ont tous deux décidé de sacrifier leur temps libre pour participer à un même projet : la Désencyclopédie. Ils avaient tout pour s'entendre. Mais ils sont devenus les pires ennemis du monde. D'après vous, Stéphane, quelles sont les relations de cause à effet qui ont abouti à cette atrocité ?


Stéphane Bern : Et bien il faut savoir, mon cher Fred, que la haine qu'ils éprouvent l'un envers l'autre n'a pas toujours marqué la relation entre les deux hommes. Une amitié s'est même formée entre les deux, et les a poussé à unir leurs génies littéraires le temps d'une illittérature.


Fred : Une illittérature excellente, par ailleurs.


Stéphane Bern : Tout à fait, Thierry. Elle mériterait largement le BO.


Fred : Mais que c'est-il passé ensuite ?


Stéphane Bern : Ensuite, tout a dégénéré assez vite. Un clash très virulent entre les deux intéressés a eu lieu sur la page de discussion de leur article commun. Ils sont même allés jusqu'à se traiter mutuellement de "gonzesse" et de "PD".


Fred : D'ailleurs, vous êtes PD vous-même, n'est-ce pas ?


Stéphane Bern : En effet, Jean-Michel. Mais je tiens à préciser que je l'ai toujours assumé, et que je ne l'ai jamais rendu public.


Fred : Pour en revenir à nos moutons, quels événements ont eu lieu après cet élément déclencheur ?


Stéphane Bern : Et bien Kagg, fou de rage, décida de rédiger un requiem contre Pruster. Ce dernier réagit alors très vite, en traitant Kagg de "caca".


Fred : Et cela déboucha sur un cercle vicieux, entraînant une escalade de violence, c'est exact ?


Stéphane Bern : C'est exact. Excédé par l'insulte scatophile de Pruster, Kagg décida de créer une parodie de Pruster, où celui-ci apparaît entièrement recouvert de merde. Il en profita d'ailleurs pour le traiter de "connard de merde".


Fred : D'ailleurs, je tiens à préciser à notre lectorat que vous êtes vous aussi un connard de merde, n'est-ce pas ?


Stéphane Bern : Oui, tout à fait. Je pense d'ailleurs du fond du cœur que je ne mérite pas de vivre.


Fred : Je vous comprends. Et donc, comment Pruster a-t-il réagi à ces nouvelles attaques ?


Stéphane Bern : Pruster décida de marquer les esprits en prenant une décision courageuse. Il réussit à faire annuler l'autovote de Kagg sur leur article coécrit. C'était un moyen pour lui de couper le dernier lien qu'il entretenait avec Kagg. Il tenta d'ailleurs d'émettre son veto pour empêcher les deux meilleures œuvres de Kagg d'accéder au Best-Of. Il échoua pour l'un des articles, mais réussit encore à retarder inexorablement la boïfication du second.


Fred : Et c'est alors que Kagg redoubla d'efforts pour nuire à Pruster, ne fusse pas ?


Stéphane Bern : C'est c'la, oui. Tout d'abord, il détourna les signatures alternatives, créées par Pruster, et s'en servit pour entrer dans le subconscient de ce-dernier. Ensuite, il décida de créer un front républicain à deux élections successives pour empêcher la victoire de Pruster.


Fred : Cet événement fut suivi par un nouveau clash par média interposé, si je ne m'abuse.




Stéphane Bern : Je n'ai pas compris de qui vous voulez abuser, mais c'est exact. Kagg fut chargé de commenter une victoire de Pruster au Darwin du mois, et il en profita pour insinuer que les articles de Pruster n'avaient aucune originalité, et qu'ils parlaient tous de cul. Pruster réagit alors en attaquant de plein fouet son adversaire dans une désinfo "droit de réponse".


Fred : La tension à son paroxysme était, et le feu au poudre son arrivée fit.


Stéphane Bern : Exact cela est. Kagg décida illégitimement de ne pas envoyer au BO un article pourri de Pruster. Pruster péta les plombs, et expliqua que c'était la provocation de trop ! Il déclara la guerre à son pire ennemi, juste après lui avoir souhaité d'aller en enfer. Kagg accepta de rentrer en guerre, et mit au défi Pruster de l'affronter dans un combat à mort de rire. Le combat est toujours en cours à l'heure où nous parlons, et aucun des belligérants ne semble vouloir accepter une trêve avec son adversaire.


Fred : Le processus de paix voulu par l'ONU semble donc mal engagé, et...


Stéphane Bern : Couille.


Fred : Mais qu'est ce qui vous prend ?


Stéphane Bern : J'ai décidé de me mettre à l'humour prustéen. C'est trop drôle, LOL. Bite.


Fred : Mais c'est totalement pourri. Moi, au moins, je fais de l'humour de qualité à la kaggienne. Regardez, on m'a présenté comme un attardé dans l'intro, et je suis resté sérieux tout le long. C'est vachement plus drôle, non ?


Stéphane Bern : Je vois pas d'humour dans ton truc. Pute. LOL, humour, quoi !


BIOLOGIE

Le staphylocoque doré, un voleur de fer

Alors que le Monde tremblait encore devant le terrible braquage de fer, une équipe de spécialistes est parvenue à retrouver le coupable de cet horrible crime.


Il s'agissait en effet du staphylocoque doré, un criminel bien connu des services de police et de gendarmerie. Il s'était jusque là contenté d'empoisonner des malades dans les hôpitaux, obligeant parfois les médecins à pratiquer des amputations, donc des actions certes anodines, mais déjà répréhensibles aux yeux de la loi ; le fait qu'une bactérie ayant déjà eu affaires avec la justice se soit lancée dans le vol organisé ne peut être qu'inquiétant, souligne Pruster de Las Cales, ancien enquêteur devenu journaliste, car cela montre que ces individus n'ont désormais plus peur de la Loi.


Si vous détenez la moindre information pouvant contribuer à l'arrestation du criminel, nous vous invitons à l'envoyer au plus vite à notre racteur en chef afin que nous puissions récupérer la récompense offerte par l'État.

Don G.


LES LIVRES DE MA REINE

  • Pénuries d'essence : Trop de ligueurs bloquent les pompes et des automobilistes sans torts reculent à sec, contraints de pousser contre leur voiture dans la file. On ne peut en vouloir aux routiers qui, lassés des nuits pleines de crampes, en ont assez de trimer parmi les foules et voudraient moins de route dans leurs déplacements.


Psy.


JEU DE LA SEMAINE

Cible pour fléchettes

Photo gouvernement fevrier 2016 960.jpg

Bon, c'est moyennement symétrique et il y a trop de cibles intéressantes, mais nous espérons que vous passerez un bon moment

TEMPS

On a cassé le temps

Les réunions du débdo, quand elles ne finissent pas en guerre intra-civile de deux personnes, nous permettent de remarquer des bizarreries dans les débdos précédents. En particulier en ce moment.


Il se passe des choses vraiment bizarres. N'est-ce pas anormal qu'il y ait écrit "n°130" sur ce numéro 133 ? Est-il normal que le même phénomène se soit produit la semaine dernière ? Certains diront que c'est le hasard, d'autres que c'est le fruit de notre incompétence.


Moi, je dis que c'est tout autre chose. Moi, je dis que la continuité temporelle a été brisée. Souvenez-vous du débdo n°131. Ou ne vous en souvenez pas, plutôt, vu qu'il n'est jamais sorti. Je crois que les lois de la physique, et même des mathématiques, vont à l'encontre du fait de passer du numéro 130 au 132.


Je crois que le temps restera bloqué au débdo 130 jusqu'à ce que le 131 ne sorte. On ne sait pas jusqu'à quand ce phénomène de blocage temporel durera, bien que nous soyons les rédacteurs du débdo 131. Nous sommes dépassés par les événements. On ne sait pas ce qu'il se passe.

Kagg

LE SAVIEZ-VOUS ?




Zero-sur-vingt.jpg

Eh bien non, vous ne le saviez pas ! Et c'est très mal !

Psy

PETITES ANNONCES

  • Wesh tu ch. la merde

  • Éditions du Ch.-Midi

  • Le Dom Pérignon, c'est du ch. ampagne

  • Ch., Brutus, ch. ! Non, pas par là ! AU PIED, BRUTUS !

FIGHT !

Combat à mort de rire

Pruster : Tu vas voir ce que tu vas voir, espèce d'incapable ! LOL, voir ce qu'on va voir, c'est trop LOL. Et c'était même pas voulu.


Kagg : Cesse donc tes blagues qui n'en sont pas ! Je vais te foutre une raclée !


Pruster : Et moi, je vais te foutre mon foutre bien profond, LOL, tu vas voir ! Oh, j'ai redit "tu vas voir", je fais du comique de répétition sans même le vouloir, je suis un génie !


Kagg : Assez perdu de temps. Commençons ce combat. À toi l'honneur !


Pruster : Et bien, c'est l'histoire d'un juif homosexuel noir qui rencontre Hitler, et qui lui dit "allow, ça gawze, mon chouwpinou !". Et Hitler lui répond "Ça gaze pour toi ! Youhouhouhou ! Ça gaze pour toi, toi, toi, TOI, TOi, CA GAZE POUR TOI !!!!!!!!"


Kagg : Putain, arrête d'utiliser des blagues sur les noirs juifs homosexuels, tu ne fais que ça !


Pruster : Ah ouais ! Et bien vas-y, fais donc mieux que ça !


Kagg : C'est l'histoire d'une pauvre grenouille discriminée à l'école. La petite grenouille était triste, et avait des envies suicidaires. Ses camarades étaient pour la plupart des brutes sans pitié, qui...


Pruster : Putain, mais c'est chiant ton truc. C'est même pas de l'humour !


Kagg : Peut-être, mais moi au moins, j'installe un contexte dans mes articles ! Mes articles sont travaillés, môssieur !



Pruster : Et la rencontre entre Hitler et le juif homosexuel, c'est pas une mise en contexte, ça, peut-être !


Kagg : Non, c'en est pas une ! C'est juste une blague réchauffée sur les nazis !


Pruster : Tu l'auras voulu ! Je change de registre ! Salut à tous ! C'est la chenille qui redémarre de Las Cales, en direct du Soudan. Rappelons que pour aller au Soudan, il est inutile d'avoir un CAP soudage ! ticki tchiiiiiiiii. Hier, par exemple, j'étais au cap d'Agde pour mater des vieilles à poil, et bien ils m'ont demandé si j'avais mon CAP d'Agde ! ticki tchiiiiiiii. Bon, on me dit que les plus jeunes l'ont pas comprise celle-là, le Cap d'agde c'est une plage échangiste-naturiste-violoniste ! Ben quoi Gérard ? Et mon "ticki tchiiiiiiii" ? Gérard : Non, pas là, non. Ah bon.


Kagg : Putain, arrêtes cette merde aléatoire tout de suite, c'est insupportable !


Pruster : Alors je dis à la vieille à poil : "Dites-donc, on voit bien que vous n'êtes pas arrivé en Montand la côte à bicylette". ... Gérard ? Mon DIEU !!! GÉRARD EST MORT D'UN INFARCTUS DU MYOCARDE ! En pleine partie de dés, c'est décidé, j'arrête pour de bon. Alors je me suis mis au cartes, myocardes ! Alors, c'était marrant, hein !


Kagg : Tu n'as rien compris. L'humour, ce n'est pas de la merde improvisée. Attends, je te montre : De nos jours, les humains deviennent de plus en plus aptes à mettre en valeur leur médiocrité. Ils ne sont pas plus débiles qu'avant, non, la seule différence est que désormais, la médiocrité est une qualité nécessaire à la célébrité. C'est elle qui est mise en avant par les médias. Adieu le départage selon la réussite dans les études, ou selon l'intelligence. Maintenant, la médiocrité cache la vraie réussite, la médiocrité est le sens de nos vies. Bref, de nos jours, la médiocrité devient un conformisme.


Pruster : Mmmmmm... Excuse, je me suis endormi, pendant ton charabia !


Kagg : Putain, t'abuses, ça ferai un début d'article excellent !


Pruster : Attends, je vais te réveiller, moi ! Ma bite rentrant dans la raie, veiller tu ne vas plus. LOL, raie veillée. Et hop, un seau d'eau misé sur ta défaite à ce combat, LOL. Tu as compris. Youhou ! J'ai dit sodomisé, t'es censé rire, là !


Kagg : Connard de putain d'antihumoriste, je vais te démolir la gueule !


Pruster : Et bien vas-y ! Approche ! Essaye, pour voir !


Psychoparten : Eh, les gars, on a un débdo à finir ! Je ne sais pas ce que vous branlez, mais remettez-vous à bosser, et vite !


Pruster : Branlez... Vite... Bite... Branlez bite... Ahah, excellent, il est trop drôle ce Psycho !


Kagg : Et en plus, il y a le mot "bosser" qui est à double sens, si l'on pense à la bosse dans le pantalon. Vraiment très travaillée cette phrase. Elle mérite le BO !


Pruster : Ouais, en vrai je crois qu'il nous dépasse tous. En taille de bite, LOL !


Psychoparten : Putain, il faut croire que je suis un pro de l'humour invonlontaire...


A contributeur has no name


Retrouvez ci-dessous l'ensemble des sinfos des années passées trépassées





Retrouver les numéros introuvables (et invendables) du bdo.

PRUSTOSCOPE DE LA KAGGMAINE

PdLC.jpg

Pruster : SAC À FOUTRE !

Dé Kagg.png

Kagg : BROSSE À CHIOTTES !

PdLC.jpg

Pruster : SALAUD !

Dé Kagg.png

Kagg : DÉGUEULASSE !

PdLC.jpg

Pruster : VILAIN GARNEMENT !

Dé Kagg.png

Kagg : AMIRAL DE BATEAU-LAVOIR !

PdLC.jpg

Pruster : IMPORTUN !

Dé Kagg.png

Kagg : SACRIPANT !

PdLC.jpg

Pruster : GENTIL GARÇON PAS TRÈS BIEN RASÉ !

Dé Kagg.png

Kagg : BEAU TYPE QUI RONFLE PARFOIS !

PdLC.jpg

Pruster : ESTHÈTE UN PEU CULTIVÉ !

Dé Kagg.png

Kagg : HOMME DE BONNE VOLONTÉ !

Tout est bien qui finit bien. Pour l'instant.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia